ORIGINE DU NOM
Place des Arts La Place des Arts.  Le projet de construire une grande salle de spectacles à Montréal avait déjà été évoqué à plusieurs reprises lorsque fut mise sur pied la Corporation Sir Georges-Étienne Cartier, organisme responsable de sa concrétisation. Le nom de Place des Arts fut utilisé dès le début de l'année 1959, bien que l'édifice principal abritant la salle Wilfrid-Pelletier n'ait été officiellement inauguré que le 21 septembre 1963. » (source : CUM, Tour toponymique : les stations de métro, Montréal, 1989.)

Aujourd'hui, le complexe de la Place des Arts regroupe cinq salles de spectacle et le Musée d'art contemporain de Montréal, ainsi que des salles de répétition, des boutiques, et une grande esplanade très achalandée. La salle Wilfrid-Pelletier, la plus grande scène multifonctionnelle au Canada, accueille trois compagnies résidantes : l'Orchestre symphonique de Montréal, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal et l'Opéra de Montréal.

 PROFONDEUR DES QUAIS
11,6 m de profondeur
(46e station en profondeur)
 ACHALANDAGE
6 307 985 départs en 2006
(10e station en achalandage)

 LARGEUR DES INTERSTATIONS
À McGill :
À Saint-Laurent :
345,69 mètres
354,38 mètres

 FAITS DIVERS
Des scènes du film C't'à ton tour, Laura Cadieux de Denise Filiatrault furent tournés dans cette station. (D'autres scènes situés dans la mezzanine furent tournés à Jean-Drapeau.)

Cliquez pour agrandir.
Mme Therrien (Pierrette Robitaille) a un petit creuxLaura (Ginette Reno) est angoissée par la disparition de Ti-GarsTi-Gars (Samuel Landry) a joué un tour sur maman
Ginette Reno, Pierrette Robitaille et Samuel Landry dans C't'à ton tour, Laura Cadieux

Images (c) 1997 Cinémaginaire