metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La sécurité du métro de Montréal
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Le métro de Montréal et d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Martin Champagne



Inscrit le: 15 Fév 2004
Messages: 97

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 12:12 pm    Sujet du message: La sécurité du métro de Montréal Répondre en citant

Bonjour,
Je trouve réellement qui manque de sécurité dans les stations de métro de Montréal.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
baronbleu



Inscrit le: 03 Aoû 2003
Messages: 55

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Que veux-tu dire au juste? Trouves-tu qu'il manque de sécurité aux abords des stations, ou alors dans la stations elles-mêmes? Personnellement, mes amis et moi prenons le Métro depuis des années, et nous n'avons jamais eu de problème.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martin Champagne



Inscrit le: 15 Fév 2004
Messages: 97

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'utilise régulièrement les stations de métro et plusieurs «gang» dans le métro ce mets en évidance pour faire du «taxage» par exemple au métro Radisson comme vendredi passé il y avait un pédophile à la station honoré-beaugrand...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Queenie



Inscrit le: 04 Fév 2004
Messages: 248
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

comment sais-tu que c'est vraiment un pédophile?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
baronbleu



Inscrit le: 03 Aoû 2003
Messages: 55

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 10:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Martin Champagne a écrit:
J'utilise régulièrement les stations de métro et plusieurs «gang» dans le métro ce mets en évidance pour faire du «taxage» par exemple au métro Radisson comme vendredi passé il y avait un pédophile à la station honoré-beaugrand...


Nous parlons d'une grande ville ici. Il y a des gangs comme dans toutes les autres villes. Les agents de sécurité du métro ne peuvent pas plus TOUS les empêcher de se tenir autour des stations que la police de Montréal les garder en dehors des rues...

Moi j'ai vu des gang un peu partout, c'est vrai. Ils m'ignorent, je les ignore, et je fais mon chemin. Peut-être que certaines personnes ont moins de chance, je sais pas...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Morice



Inscrit le: 03 Déc 2002
Messages: 389
Localisation: RDP

MessagePosté le: Mar Fév 17, 2004 11:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

À la station Henri-Bourassa, il y a souvent des individus à l'aspect louche qui semble flaner devant les escaliers qui mènent au terminus. Personnellement, je me suis jamais fait achaler par qui que se soit dans le métro, peut importe l'heure où je m'y trouvait.
_________________
Je suis seul responsable de mes r?ussites... mes ?checs sont la faute des autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Frank-Talon



Inscrit le: 16 Nov 2002
Messages: 1620
Localisation: Le Village de Montr?al

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 12:31 am    Sujet du message: Peur Répondre en citant

Des jeunes vont se regrouper où ils peuvent.
Attention aux apparences: la mode étant au style «gangsta» (comportement compris), le groupe de jeunes qui flânent à la station de métro pourrait aussi bien être un gang que les membres d'un club d'échecs...
Des gens louches il y en a partout. Que ce soit au métro H-Beaugrand, un resto sur la Wellington-Sud à Sherbrooke ou autour d'un dépanneur à Baie-St-Paul.
Parlez-en à un ami qui s'est carrément fait mettre à la porte d'un petit village tranquille où il habitait. Maison cambriolée, police qui s'en fichait, «Bin bon pour toé!». De l'homophobie primaire, mais aucun recours.
Habiter Montréal a ses risques, mais ô combien d'avantages!
Peut-être habiter à Weedon ou Wotton ou Lingwick ou Tingwick serait plus sécuritaire. Mais essayez de prendre le métro jusque là.

Je sais que je minimise, je m'excuse, je n'ai pas l'intention de me moquer de sentiments parfaitement réels et des craintes légitimes. Et il est vrai que les stations sont lugubres le soir.
On avait du «muzak» autrefois... Les gangs ont disparu de la station Villa-Maria quand on a commencé à y diffuser du Vivaldi. (Mais pas de Dalida - on veut pas faire fuir tout le monde! )

La crainte provient de l'inconnu. Apprenez à connaître votre métoro, votre environnement. Ça permet de démystifier. Et donner de l'assurance.

Donc, une idée: un petit catalogue, un bêtisier, des endroits peu sûrs du métro. Et des idées pour les rendre plus sécuritaires.

Deux idées: la propreté, la beauté. Les rats et coquerelles sont rarement dans des endroits propres, bien éclairés et attrayants.
Voilà pourquoi notre métro a l'air plus sûr que plusieurs autres. Il n'y a rien qui me donne la frousse que d'être dans un endroit crade, sombre et laid. Comme le métro de New-York. J'ai encore des frissons des 20 minutes que j'ai dû attendre une rame de la ligne F à minuit dans la station DeLancey-Essex!!! Pourtant, personne de louche dans les environs...
_________________
? We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. ? (Oscar Wilde)

Frank-Talon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
matt_mcl



Inscrit le: 09 Aoû 2001
Messages: 1699
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 1:53 am    Sujet du message: Re: Peur Répondre en citant

Frank-Talon a écrit:
J'ai encore des frissons des 20 minutes que j'ai dû attendre une rame de la ligne F à minuit dans la station DeLancey-Essex!!! Pourtant, personne de louche dans les environs...


J'ai perdu mon train de peu à 1:30 AM à 34e-Penn Station après être arrivé dans la ville, j'ai du attendre une demi-heure pour le prochain avec tout mon stock, pour aller jusqu'à Inwood... pas fort mon affaire *eep*

Mais pas aussi pire que mon ami, qui s'est endormi la nuit là-bas (même train) et qui s'est fait volé; on lui a coupé la poche de ses pantalons pour lui enlever le portefeuille... on nous a dit que s'il s'était reveillé pendant, on lui aurait poignardé
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Jonath



Inscrit le: 06 Déc 2003
Messages: 2612
Localisation: 10247 Berlin-Friedrichshain (U-Bhf. Samariterstrasse)

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 4:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mais qu'est-ce que le monde ont donc contre le métro Honoré-Beaugrand?

Ça fait plusieurs messages que je lis qui disent que cette station est pas safe, faut que je me fasse expliquer. J'y suis à presque tous les jours, à n'importe qu'elle heure, et j'arrive pas à me faire à l'idée que des gens la trouvent peu recommendable! D'autant plus que le SPVM est présent en soirée.

Comme Frank disais, faut connaitre ses places et c'est le secret. Personnellement, je trouve les environs de la station Frontenac assez miteux et c'est un quartier où ça brasse plus que par chez nous. Cependant, j'ai jamais eu peur d'attendre la 364 en pleine nuit au coin Frontenac/Ontario. Même chose pour Villa-Maria: on m'avait dit que ça craignait, et pourtant rien ne m'est arrivé en attendant la 24 pendant une grosse demi-heure.

J'ai une grosse phobie panique sur tout ce qui s'appelle rongeurs. À 3hr du mat, je guette pas si le gars que je m'apprête à croiser sur Saint-Laurent a un couteau mais bien si un de ces spécimens me sortira pas en pleine face du bac à vidanges dans la ruelle d'à côté (Pendant mon voyage à New York, j'ai souvent marché les deux yeux vers le trottoir pour me rassurer - j'en ai vu aucun). Et si ça m'arrivais, plus jamais je retournerais, ni de jour ni de nuit!

Je pense que si Montréal est vue comme une ville sécuritaire, alors so does the métro mais bien entendu, faut pas courir après le trouble non plus.

À moins que ce soit moi qui chill trop



Dites-vous que mon intervention ne peut empêcher personne d'avoir peur, et que j'ai tout intérêt à respecter les craintes.
_________________

"Kurf?rstendamm. ?bergang zur U1 und zum MetroBus"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Morice



Inscrit le: 03 Déc 2002
Messages: 389
Localisation: RDP

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 9:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Personnement, j'ai jamais rien vu dans les stations. Je crois que si tu es un jeune homme vigoureux, tu baisses les chances de te faire aborder par des gens indésirable (mais ce n'est pas une assurance). Les seules choses que je vois, c'est des attroupements de gang (comme à St-Michel ou Henri-Bourassa) qui sont souvent vite dispersé par l'arrivé de la police de la STM.

Les seules victimes que j'ai vu c'est des filles un peu jolies qui se font aborder par les gars (sans succès pour eux toutefois).
_________________
Je suis seul responsable de mes r?ussites... mes ?checs sont la faute des autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 9:48 am    Sujet du message: Re: Peur Répondre en citant

Frank-Talon a écrit:

Habiter Montréal a ses risques, mais ô combien d'avantages!
Peut-être habiter à Weedon ou Wotton ou Lingwick ou Tingwick serait plus sécuritaire. Mais essayez de prendre le métro jusque là.


Tu as été sage de préciser « peut-être »...

Il y a deux ans, j'avais loué une maisonnette d'été dans un petit village des Cantons de l'Est. Un soir en arrivant à la maisonnette, je trouve la porte fracassée en mille miettes, le frigo à moitié vidé de son contenu, quelques menues choses disparues, et, en prime, au bas de la porte, un couteau de cuisine qui ne venait pas de l'intérieur. Table et chaises de parterre avaient également disparu.

Un simple vol, oui, mais le couteau ? Un couteau dans un rang de Saint-Clin-Clin quand tu es la seule cible est beaucoup moins rassurant qu'un couteau dans le métro, avec plein de monde autour de toi.

Les statistiques des flics le prouvent : les agressions gratuites sont souvent plus nombreuses dans les villages et les petites villes qu'à Montréal. Étrangement, la peur est à Montréal (encore qu'au moindre événement, un village frissonne et se barricade pendant trois mois).

Par ailleurs, on craint exagérément les tenues provocantes - vestes de cuir avec pics sur les épaules, chaînes et tout le bazard décoratif du petit gars qui veut jouer les durs, mais on oublie que la plupart des véritables criminels portent la veste et la cravate.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martin Champagne



Inscrit le: 15 Fév 2004
Messages: 97

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 11:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'y suis souvent aussi à la station Honoré-Beaugrand effectivement le SPVM est présent en soirée mais seulement d'un seul côté! Vendredi passé, un gars voulait d'environ 60 ans à tenté de me faire fumé et voulais m'invitais partir après en auto avec lui... c'est pas mal louche!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Martin Champagne a écrit:
J'y suis souvent aussi à la station Honoré-Beaugrand effectivement le SPVM est présent en soirée mais seulement d'un seul côté! Vendredi passé, un gars voulait d'environ 60 ans à tenté de me faire fumé et voulais m'invitais partir après en auto avec lui... c'est pas mal louche!


J'ai vécu jusqu'à l'âge de 16 ans dans un tout petit village (environ 3000 habitants) et c'est le genre de chose qu'on pouvait aussi y rencontrer - et ça fait déjà quelques années de ça. Ce n'est pas exclusif au XXIe siècle, pas plus que ce n'est excusif aux abords des stations de métro.

Au cours des années 80 et 90, on a assisté à une hystérie collective, en particulier dans les banlieues des grandes villes, venant de parents qui se sont mis à se raconter des peurs entre eux et à vouloir créer un environnement où leur progéniture pourrait évoluer à l'abri du moindre danger. Tout devenait suspect. L'effet le plus pervers de cette hystérie, c'est dans les écoles qu'il s'est fait sentir. Un prof qui tenterait d'utiliser sa force physique pour contenir un gamin turbulent, perturbateur et irraisonnable pourrait se faire poursuivre comme agresseur, y compris sexuel.

Or, il est tout-à-fait naturel qu'un enfant, un ado ou un adulte soit exposé au risque. Tenter de créer un environnement sans risque contribue à faire des gens sans défense.

L'exposition au risque, c'est vieux comme le monde, et c'est naturel. C'est là qu'on développe et raffine son instinct de survie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Frank-Talon



Inscrit le: 16 Nov 2002
Messages: 1620
Localisation: Le Village de Montr?al

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 4:11 pm    Sujet du message: Beau et grand Répondre en citant

Jonath a écrit:
Mais qu'est-ce que le monde ont donc contre le métro Honoré-Beaugrand?

Désolé de faire du "profilage". En fait j'avais voulu changer pour H-Bourassa, mais oublié de le faire, précisément parce que je ne voulais pas que tu penses que j'avais un préjugé contre cette station-là. Qui finalement ne se r\trouve là parce que c'est elle que tu fréquentes.
Donc, mea culpa... [/quote]
_________________
? We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. ? (Oscar Wilde)

Frank-Talon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
0230579



Inscrit le: 08 Fév 2004
Messages: 58
Localisation: Rive-Sud de Montr?al

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Or, il est tout-à-fait naturel qu'un enfant, un ado ou un adulte soit exposé au risque. Tenter de créer un environnement sans risque contribue à faire des gens sans défense.

L'exposition au risque, c'est vieux comme le monde, et c'est naturel. C'est là qu'on développe et raffine son instinct de survie.


Je vous en prie... dire que, dans certains cas, l'on peut ressortir grandit d'une situation de risque peut passer, mais de là en faire une règle d'or de l'éducation, il y a bien des limites.

Dans une société de droits, l'exposition aux risques se doit d'être limitée au maximum, afin que les libertés individuelles puissent s'exprimer. Être victime d'intimidation, peu importe laquelle (taxage, violence verbale, intimidation physique) ne contribue pas à développer un instinct de survie, mais cause plutôt dans de nombreux cas de graves séquelles psychologiques, notamment au niveau de la confiance en soi. Il ne faut pas passer outre le fait que l'adolescence est caractérisée par une quête d'identité et par le rejet des valeurs sociales de l'ordre... Si l'on tient compte de ce fait, les milieux à risque peuvent ainsi créer des nombreuses dépendances, physiques, affectives ou psychologiques (drogues, comportements déviants, etc). Est-ce être sans défense que d'avoir été préservé de ces facteurs à risque et de tenter de les éliminer dans son environnement immédiat ?

Le lien avec le métro ? Il est bien malheureux de constater que les usagers du métro sont témoins des maux exprimés dans le dernier paragraphe et ce, quotidiennement. Connaître son environnement permet bien sûr de faire face à certaines de ces situations. Il ne faut cependant pas oublier le fait qu'un milieu qui semble empreint d'insécurité n'inspire pas la confiance des utilisateurs. À titre d'exemple, les témoins de l'agression armée qui a eu lieu à la station Préfontaine avaient beau connaître leur environnement, il n'en demeure pas moins qu'ils ressortiront de cet événement avec de lourdes séquelles, qui peuvent notamment se traduire par une crainte des lieux publics, tels que les installations du transport en commun. Il n'est pas si certain, à mon avis, que le contact avec des milieux à risque peut être à ce point enrichissant.

Lorsque des usagers du métro utilisent le réseau de transport, à des prix toujours plus élevés, ce n'est pas pour le bénéfice de fréquenter des endroits à risque, ni afin de développer leur instinct de survie. Il en va de la responsabilité du réseau de transport de favoriser une atmosphère sécuritaire dans les milieux de transport afin d'éviter toute crainte des utilisateurs, et non à ceux-ci d'être exposés à des milieux à risque dans le but d'être mieux prêts à faire face à de telles situations.

Le métro de Montréal n'est pas, à mon avis, un lieu d'attroupement, que ce soit pour les joueurs d'échecs ou les revendeurs de drogue, tout comme les parcs ne devraient pas être des piqueries collectives. Certes, mon discours peut sembler alarmant, étant donné le fait que le métro de Montréal est l'un des plus sécuritaires en Amérique du Nord. Par contre, sombrer dans l'indifférence face à certains fléaux qui alimentent l'insécurité des Montréalais, n'est pas sain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BBKoala



Inscrit le: 10 Juin 2003
Messages: 356
Localisation: Montr?al

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 7:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous voulez savoir de quoi?

J'ai resté à Terrebonne et j'ai dû quitter mon appartement plusieurs mois avant la fin du bail. Je me faisais arselé, je ne pouvais pas attendre l'autobus sans me faire lancer des cailloux et on sonnait chez moi et on se sauvait. J'ai du même me défendre quelques fois car on essayait de me batre.

Pourquoi? Peut-être parce que j'ai parlé de mon orientation sexuelle mais encore là, je ne suis même pas sûr que c'est la vrais raison (je ne suis pas du genre à mettre toujours la faute sur ça!)

J'ai fait quelques appels à la police et la police de Terrebonne à seulement minimisé les choses et a dit que c'était rédicule que j'appelle la police "parce que je me fait crier des noms". C'était pas de ça qu'il est question du tout!

J'ai été oubligé de déménager en catastrophe et payer trois mois de loyer pour casser mon bail.

La morale de cette histoire : C'est une fausse impression de penser que la banlieu est plus tranquille que la ville, parce que en ville, jamais je n'ai vécu ce genre de chose!
_________________
Michel Blanchet (BBKoala)
Site personnel sur l'?clairage des rues --> www.lumontreal.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
0230579



Inscrit le: 08 Fév 2004
Messages: 58
Localisation: Rive-Sud de Montr?al

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est certain que les villes de la banlieue (Longueuil, Laval, etc.) ont toutes leur part d'ennuis qui sont les mêmes que l'on retrouve dans les grands centres urbains (intimidation, trafic de drogue, criminalité, etc.).

Dans ces petites villes et villages, l'effet de tels problèmes demeurera local et, à la limite, nuira à la quiétude de vie et à la réputation de ces localités.

Cependant, l'effet est plus dévastateur dans une métropole, dans lesquelles un cercle vicieux tend à s'installer au fil des accrocs, notamment dans les moyens de transport. C'est ainsi que les agressions, si rares soient-elles, entraîneront une panoplie de conséquences chez les victimes et témoins, mais aussi chez les autres utilisateurs qui, effrayés par ces éventualités, rechercheront des moyens de transport ayant une apparence plus sécuritaire, tels que le transport automobile (je dis bien d'apparence plus sécuritaire... ). Ainsi, le réseau de transport est lui-même pénalisé par la criminalité qui pourrait sévir dans ses installations...

Il ne s'agit pas de diminuer l'importance des problèmes des villes de banlieue, qui sont les mêmes que ceux des métropoles. Cependant, dans une conjoncture économique précaire, les effets des agressions de tous les genres sont plus dévastateurs. Devant de tels problèmes, que ce soit dans les villages ou dans les métropoles, l'on ne peut demeurer indifférent...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Mer Fév 18, 2004 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

0230579 a écrit:
Citation:
Or, il est tout-à-fait naturel qu'un enfant, un ado ou un adulte soit exposé au risque. Tenter de créer un environnement sans risque contribue à faire des gens sans défense.

L'exposition au risque, c'est vieux comme le monde, et c'est naturel. C'est là qu'on développe et raffine son instinct de survie.


Je vous en prie... dire que, dans certains cas, l'on peut ressortir grandit d'une situation de risque peut passer, mais de là en faire une règle d'or de l'éducation, il y a bien des limites.


Une règle d'or ? Oui et non ! Mais reconnaître la chose comme étant naturelle, si !

Et surtout, renoncer à l'illusion que l'environnement sans risque existe : car il n'existe pas.

Avec un enfant, on adapte le risque à sa capacité à le reconnaître. On ne laisse pas un gamin de 3 ans jouer au bord d'une autoroute : le niveau de risque dépasse de loin sa capacité d'en être conscient. Par contre, un ado de 14 ou 15 ans qui est privé de tout apprentissage de son autonomie et de sa liberté (il y en a, beaucoup trop) au nom du danger, du risque, c'est mauvais et ça fait un ado peu débrouillard, sans défense.

Toutefois, certains réagissent. Certains psys font un rapprochement entre le goût marqué pour les sports extrêmes de certains ados et le fait qu'on ait tenté de les éduquer dans un milieu aseptisé, dans lequel ils n'ont pas connu la moindre montée d'adrénaline. Ça pourrait être très physique.

Et petite parenthèse à propos du risque et de l'instinct de survie...

En aviation on a identifié et classé certaines situations et certains environnements avec leur incidence sur le nombre d'accidents. Les situations et environnements dits de grand confort (situation facile et environnement bien connu du pilote) où le risque identifié est à son minimum connaissent plus d'accidents que les situations de confort perturbé où un risque est identifié et met le pilote en état d'alerte. Malgré leur faible expérience, les élèves qu'on vient de lâcher solo ont moins d'accidents que les pilotes ayant quelques centaines d'heures de vol.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jonath



Inscrit le: 06 Déc 2003
Messages: 2612
Localisation: 10247 Berlin-Friedrichshain (U-Bhf. Samariterstrasse)

MessagePosté le: Jeu Fév 19, 2004 3:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

La grandeur de Montréal n'empêche pas le calme et la sécurité de plusieurs secteurs, et vice versa pour les plus petites localités.

J'ai entendu de telles histoires d'horreur sur la vie à Montréal quand j'étais plus jeune, et c'était toujours raconté dans un but de me convaincre que je ferais mieux d'arrêter de pleurer pour déménager (à partir de 4 ans, j'ai commencé à protester contre cette existence trop paisible dans un endroit trop perdu pour mes ambitions...ce à quoi ma mère a répondu 15 ans plus tard, "Tu vois, faut jamais désespérer. On rejoint toujours le vrai monde Si seulement ton père voudra vendre cette maison-là, au moins je mourrai dans une vraie place" ben oui...la pauvre elle s'est toujours vue comme inférieure parce qu'on habitait au Saguenay...). On me dit maintenant: "T'es chanceux, t'es parti de ton plein gré. Nous, on aura pas le choix".

Ça n'a pas marché. Et c'est de moins en moins convaincant, les mêmes problèmes se retrouvent là bas. Le terminus STS à Chicoutimi est la plaque tournante de la drogue au Saguenay (du moins, pour les plus jeunes) et ça brasse le soir, donc on a mis des caméras.

Ma grand-mère, qui croit dur comme fer qu'on peut se faire battre à mort en plein jour dans le fond des bois (c'est dans l'univers des possibles, après tout), n'avait pas mis les pieds à Montréal depuis des décennies et en est revenue en disant "Faut pas y être allé pour avoir peur de cette ville là". Effectivement, les préjugés ne règlent rien.

Une anecdote: Mon père semble traumatisé à l'dée que Pointe-aux-Trembles soit effectivement plus tranquille et plus mort que son quartier. "C'est impossible, dit-il, on est à Montréal!" Qu'il en parle à sa soeur qui habite le long de la route provinciale où les camions roulent à toute heure, elle dira que le Saguenay n'est pas une garantie de silence absolu. Anyway, qu'il attende un peu...un jour je vivrai sur l'Avenue du Parc!

D'un autre coté, mon oncle, caporal de police à Ville de Saguenay, dira que si les médias rapportaient tout leur travail, la vérité sortirait: mêmes crimes, plus petite échelle.

Que dire de plus, quant à l'exemple de la maisonnette louée par Envelobus, que cette nouvelle tendance à séquestrer les habitants de maisons isolées en Montérégie ou les Cantons de l'est pour ensuite mettre à sac leur résidence au complet... ils viennent même avec un camion pour vider la maison!


_________________

"Kurf?rstendamm. ?bergang zur U1 und zum MetroBus"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
PinG



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 857
Localisation: trou perdu

MessagePosté le: Sam Fév 21, 2004 2:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comme plusieurs d'entre vous, je n'ai jamais eu de problèmes dans le métro, les gangs de rue m'ignorent.

Mon quartier préféré est le Centre-Sud (Frontenac) et certains coins de Hochelaga, même s'il a l'air miteux, c'est idéal pour promener le chien. Je préfère être dans un endroit où je croise toutes les classes sociales que de me retrouver dans un quartier de grosses maisons de riches, tranquille, ennuyeux à souhait,
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Le métro de Montréal et d'ailleurs Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com