metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Métro ? Laval: Calera-t-il au feu rouge ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Le métro de Montréal et d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Antonio



Inscrit le: 13 Déc 2002
Messages: 413
Localisation: Montreal

MessagePosté le: Dim Déc 21, 2003 1:51 pm    Sujet du message: Métro ? Laval: Calera-t-il au feu rouge ? Répondre en citant

The Gazette a écrit:
Laval métro could still hit red light
Equipment nearly 40 years old. Central control system must be upgraded but there's no money, MTC warns


RICKY LEONG
The Gazette

Sunday, December 21, 2003

Laval could end up not having métro service after the stations and tunnels for the orange line extension are completed in 2006, transit officials are warning.

The Montreal Transit Corp. doesn't have the money to upgrade its métro control centre, and the current control systems can't be expanded to include Laval's three new stations, MTC spokesperson Odile Paradis said.

The control centre renovation would be part of Réno-Système, a $311-million project to modernize communications, signalling, dispatching systems and other infrastructure.

"We've been asking the (provincial) government for subsidies for two years, and we're still waiting," she said.

"We can't get any spare parts to expand the existing control centre because the equipment dates back to the 1960s."

Montreal city hall spokesperson Darren Becker said infrastructure investments fall under the provincial government's jurisdiction, so the city isn't responsible for pressuring the government for money the MTC says it needs.

If the Quebec government doesn't find the money for Réno-Système, métro trains running on the orange line will simply end their run at Henri Bourassa station, Becker said.

[...]

Normand Parisien, executive director of Transport 2000 Quebec, a public-transit lobby group, said he was never in favour of the Laval métro extension.

"The cost is exorbitant for an area that doesn't have enough density (to justify an underground métro)," Parisien said.

"This is an ironic situation," he added. "They're paying for infrastructure, but not for the provision of services. People want services, not only infrastructures, tracks and tunnels."

rleong@thegazette.canwest.com

© Copyright 2003 Montreal Gazette
http://www.canada.com/montreal/montrealgazette/


Dernière édition par Antonio le Dim Déc 21, 2003 6:13 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Dim Déc 21, 2003 4:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il suffit de ne pas poser les rails et de niveler un peu le fond des tunnels, pour en faire une piste cyclable souterraine qui elle, rejoindrait le métro Henri-Bourrassa.

Quelques fluorescents pour éclairer tout ça.

Ça pourrait même diminuer les coûts car les rails coûtent cher.

Même qu'on pourrait y ajouter un trottoir qui éventuellement serait modifié en trottoir roulant accéléré.

Bref, on peut faire bien des choses avec un tunnel sans trains.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Francois



Inscrit le: 06 Fév 2002
Messages: 461
Localisation: Laval

MessagePosté le: Dim Déc 21, 2003 7:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je croit que c'est plus pour forcer le gouvernement a augmenter leur cotisation en choquand l'opinion publique qu'un manque réel d'argent . Car c'est la STM qui vas exploiter le métro .. mais il vas demander de l'argent a la STL pour couvrir les frais d'exploitation . C'est ce que je croit entk ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Dim Déc 21, 2003 11:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jean-Francois a écrit:
Je croit que c'est plus pour forcer le gouvernement a augmenter leur cotisation en choquand l'opinion publique qu'un manque réel d'argent . Car c'est la STM qui vas exploiter le métro .. mais il vas demander de l'argent a la STL pour couvrir les frais d'exploitation . C'est ce que je croit entk ...


Mais il ne s'agit pas de frais d'exploitation ici.

Et la STL payer ? Laval veut le métro, mais le métro gratuit )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duracell



Inscrit le: 14 Sep 2002
Messages: 1285
Localisation: Petite Patrie

MessagePosté le: Lun Déc 22, 2003 3:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Raison de plus pour régionaliser le métro et le confier à l'AMT. Il a outrepassé son rôle de réseau local depuis belle lurette.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Lun Déc 22, 2003 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Duracell a écrit:
Raison de plus pour régionaliser le métro et le confier à l'AMT. Il a outrepassé son rôle de réseau local depuis belle lurette.


En autant que l'AMT ne tombe pas au combat de la réingénierie charestienne...

Bien d'accord pour dire que le métro est un équipement régional, comme bien des choses à Montréal.

Mais on pourrait assister à des changements politiques au cours des prochaines années. L'idée d'accroître le pouvoir politique et économique des grandes villes refait surface de plus belle. On appelle ça « la gouvernance des grandes villes ».
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Frank



Inscrit le: 10 Aoû 2002
Messages: 326
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mer Déc 24, 2003 11:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quel serait la différence entre un métro relevant de l'AMT (tendance actuelle), versus sa relevance de la CMM (par abolition de l'AMT, autre tendance actuelle)?
_________________
"Si on veut faire de Montréal une métropole de calibre mondial, il faut les infrastructures d'une ville de calibre mondial"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Jeu Déc 25, 2003 9:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Frank a écrit:
Quel serait la différence entre un métro relevant de l'AMT (tendance actuelle), versus sa relevance de la CMM (par abolition de l'AMT, autre tendance actuelle)?


En théorie, se débarrasser de l'AMT au profit de la CMM devrait permettre plus d'indépendance face à Québec et, toujours en théorie, permettre de donner plus de pouvoirs à la région en matière de transports.

Ce serait donc - théoriquement - préférable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1952
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Déc 26, 2003 9:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Actuellement, le conseil d'administration de l'AMT est composé de sept membres, dont quatre nommés par Québec et les trois autres par la CMM. Voici la composition actuelle du c.a. :
- Joël Gauthier, Président-directeur général;
- Claude Dauphin, Ville de Montréal;
- Chantal Deschamps, Mairesse Ville de Repentigny;
- Johanne Desrochers, Association des ingénieurs-conseils du Québec;
- Jacques Olivier, Maire Ville de Longueuil;
- Serge Perras, Ville de Sainte-Thèrèse;
- Paul Saint-Jacques, Société du Palais des congrès de Montréal.

Y gagnerons-nous si les sept membres du c.a. sont des élus de la CMM? Il y a peu de temps, un éditorialiste de La Presse (je crois que c'était André Pratte), faisant état de plusieurs décennies de politique municipale montréalaise (Montréal fait ici référence à l'agglomération, pas à la Ville), fustigeait le manque de vision général des élus municipaux, tous occupés, représentativité électorale oblige, à défendre leur clocher et leurs priorités locales au détriment de l'ensemble de la collectivité, de l'agglomération. Selon l'éditorialiste, toutes les grandes réformes ont été imposées par Québec car les représentants locaux ont été incapables de faire autre chose que se crêper le chignon et à tirer la couverte de leur côté.

Pourquoi cela? Sommes-nous montréalais indécrottablement étroits d'exprit et incapables de penser globalement? Pour y répondre, il faudrait revoir tous les débats relatifs à l'organisation municipale. Il y a des tas de chercheurs, de fonctionnaires et d'élus qui ont travaillé à ce dossier depuis 40 ans. Tous sont conscients de la nécessité d'un palier régional de gouvernement entre le niveau local (la municipalité) et le niveau provincial. La création des communautés urbaines et des MRC dans la décennie 1969-1979 a cherché à donner forme à ce désir de constituer un pouvoir régional. Soucieux de ménager l'autonomie locale, le législateur a fourni le cadre (création des CU, des MRC) mais a laissé aux collectivités le pouvoir de déléguer une partie plus ou moins grande de leurs compétences locales au nouveau gouvernement régional. Cela a-t-il été efficace? Plusieurs ont qualifié nombre de gouvernements régionaux de "coquilles vides" étant donné le faible nombre de responsabilités déléguées par les municipalités membres et le manque d'intérêt de ces dernières. Pour prendre un cas concret, j'ai toujours été sidéré de la lenteur (de l'immobilisme parfois) de la progression du dossier des artères intermunicipales dans l'ancienne CUM (bientôt ressuscitée par le gouvernement défusionniste de Québec?). Dès le début des années '70, on parlait des raccordements des boulevards Cavendish, de Salaberry, Côte-Saint-Luc, Langelier ou Jacques-Bizard. Tiens, qu'en est-il justement du boul. Jacques-Bizard qui devait relier l'île Bizard à l'autoroute 40 à la limite des anciennes (et bientôt ressuscitées?) villes de Pointe-Claire et de Kirkland? Il est réalisé en bonne partie... mais il est interdit de l'emprunter aux heures de pointe! Pourquoi cela? Parce que cela troublerait la quiétude des résidants locaux si de méchants automobilistes résidant ailleurs s'y trouvaient à y passer.

Le problème relève peut-être du fait qu'Il n'y a pas d'élu régional: les représentants des anciennes CU, des MRC, des nouvelles CMQ et CMM ne sont pas élus mais choisis parmi les élus locaux des municipalités. Sont-ils capables de penser globalement? L'éditorialiste de La Presse dont je parlais plus haut semble penser que non. Et je pense malheureusement qu'il a raison.

Si la question du transport régional relevait de la CMM (ou d'une AMT modifiée aux goûts de la CMM), y gagnerions-nous? Verrions-nous la mise en place de projets innovateurs en matière de transport collectif? Les décideurs seraient-ils animés de ce même préjugé favorable au transport en commun? Bien malin qui pourrait répondre à cette question aujourd'hui. Mais disons que le fait de regarder, par-dessus notre épaule, les dernières décennies de politique municipale donne à réfléchir...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Ven Déc 26, 2003 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Par contre, ce qu'on a vu il y quelques jours porte aussi à s'interroger.

Oui, l'esprit de clocher et l'étroitesse de vue des petits maires de banlieue sera toujours un handicap au développement régional. Par contre, que l'arrivée d'un nouveau gouvernement à Québec signifie qu'on se sert de toutes les organisations paragouvernementales pour y asseoir ses amis politiques, et ça, ce n'est sûrement pas souhaitable.

Est-ce que la nomination du nouveau président de l'AMT a été faite pour le bien des transports régionaux ou pour faciliter les visées du gouvernement libéral en matière de services publics (démantèlement et privatisation) ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Le métro de Montréal et d'ailleurs Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com