metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[VIA] Via Rail voit grand pour Québec
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Transport par train
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gl



Inscrit le: 31 Mai 2002
Messages: 3659
Localisation: Laval

MessagePosté le: Jeu Fév 09, 2017 9:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

_Mathieu_ a écrit:
D'autre part, bah on en est loin en termes de coûts. Montréal-Québec, 250 km, c'est environ 140$ en voiture, très variable selon le modèle utilisé.


Dans mon cas avec une Subaru Outback, c'est $50 d'essence pour un aller retour Montréal-Québec. Et ça c'est de porte a porte. Je n'habite pas dans une gare a Montréal et ma fille n'habite pas dans une gare de Québec, alors il faut aussi compter d'autres couts (et temps...) pour se rendre a déstination.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TransitQuebec



Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 3579
Localisation: Coast to Coast ... Québec - Lévis

MessagePosté le: Ven Fév 10, 2017 2:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

gl a écrit:
_Mathieu_ a écrit:
D'autre part, bah on en est loin en termes de coûts. Montréal-Québec, 250 km, c'est environ 140$ en voiture, très variable selon le modèle utilisé.


Dans mon cas avec une Subaru Outback, c'est $50 d'essence pour un aller retour Montréal-Québec. Et ça c'est de porte a porte. Je n'habite pas dans une gare a Montréal et ma fille n'habite pas dans une gare de Québec, alors il faut aussi compter d'autres couts (et temps...) pour se rendre a déstination.


Le coût d'un voyage Montréal - Québec n'est jamais fixe, tout dépend du prix de l'essence, l'auto est t'elle neuve / usagé à l'achat, la consommation par litre. À 140$ pour 250 km, c'est probablement le coût avec une Ferrari de luxe amorti sur 3 ans !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 454
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Sam Fév 11, 2017 3:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

gl a écrit:
Dans mon cas avec une Subaru Outback, c'est $50 d'essence pour un aller retour Montréal-Québec. Et ça c'est de porte a porte. Je n'habite pas dans une gare a Montréal et ma fille n'habite pas dans une gare de Québec, alors il faut aussi compter d'autres couts (et temps...) pour se rendre a déstination.

Je viens justement de dire que le coût de l'automobile est loin de se limiter à celui de l'essence.
TransitQuebec a écrit:
Le coût d'un voyage Montréal - Québec n'est jamais fixe, tout dépend du prix de l'essence, l'auto est t'elle neuve / usagé à l'achat, la consommation par litre. À 140$ pour 250 km, c'est probablement le coût avec une Ferrari de luxe amorti sur 3 ans !

Non, c'est justement celui d'une automobile de "M. Tout le monde". C'est bien là l'avantage énorme de la voiture : celui qui l'utilise ferme les yeux sur tous les coûts différés qu'elle engendre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Miatrain



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 895
Localisation: Cartierville Montréal

MessagePosté le: Sam Fév 11, 2017 7:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quand nous possèdons déjà une voiture, il est plus économique d'aller a Québec avec celle-ci que de prendre le train ou l'autobus.

Mais si un automobiliste devait payer le cout réelle de la route, le cout de dépolluer la planète du a l'exploitation du carburant, le train serait beaucoup moins cher, car le cout d'utilisation de l'automobile est réparti sur toute la population.

Prendre le train est plus un choix social que pratique.

Une personne qui habite en ville, comme Montréal peut faire le choix économique de ne pas acquérir de voiture. Mais le premier Ministre Couillard avait déjà dit, ceux qui prennent le choix d'habiter près des métro devait payer plus cher de loyer (en taxes municipale) car ils pouvaient épargner plus. Il ses rétracté très vite, mais il y a pensé à cela.

J'ai deja fait Montréal Québec en train, cout aller retour, 86,00$ le train, Taxi a Qc 30$ et Montreal domicile a gare 20$. pour un total de 140$.
Avec mon auto l'essence 46$ plus 54$ de stationnement, mais la chance d'avoir plus de commodité.
_________________
Miatrain

Je suis la en ce moment!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snow402
Invité





MessagePosté le: Sam Fév 11, 2017 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudrait une intégration des transports collectifs. Un billet de VIA entre Montréal et Québec devrait donner un accès au transport en commun à l'arrivée et au départ. La ville d'Ottawa est en discussion à ce sujet pour inclure un billet de leur futur train leger qui s'arrêtera à 2 minutes de la Gare d'Ottawa et qui offrira un accès rapide et direct au centre-ville.

Je ne pense pas que le train puisse être moins cher que lle coût de 'essence entre Montréal et Québec. Par contre, le transport peut être plus rapide et les heures passées dans le train utilisées pour travailler par exemple. Le temps de trajet en voiture ne sera pas appelé à diminuer de sitôt. Avant que les voitures sans conducteur fassent leur apparition et deviennent standards, le conducteur d'une voiture perdra toujours 2 à 3 heures de son temps au volant.
Revenir en haut de page
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 454
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Fév 13, 2017 8:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

snow402 a écrit:
Je ne pense pas que le train puisse être moins cher que lle coût de 'essence entre Montréal et Québec.

Il suffirait d'inclure dans le coût de l'essence des taxes couvrant intégralement le coût de l'infrastructure routière et des externalités liées à l'usage de la voiture.
snow402 a écrit:
Avant que les voitures sans conducteur fassent leur apparition et deviennent standards, le conducteur d'une voiture perdra toujours 2 à 3 heures de son temps au volant.

Les voitures sans conducteur sont déjà standard : https://www.youtube.com/watch?v=BzMCqows8E8
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le PAB



Inscrit le: 24 Juin 2006
Messages: 9926

MessagePosté le: Mar Fév 14, 2017 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour donner un exemple,l'an passé,je devais aller à Lévis ..en train,86$ aller retour et ensuite,je dois faire le reste en bus,ça me ramenait à un prix de 104$ total pour l'aller-retour..un ami m'a proposé de me reconduire en voiture moyennant de payer l'essence,le prix a fondu,car j'ai dépensé 42$ d'essence pour tout le trajet..

Pouvoir faire la même chose en train et n'avoir qu'à débourser 70$ total pour tout le trajet aller-retour,j'aurais pris le train sans hésiter

pour un autre comparatif..
Montréal-Ottawa en train
billets acheté en 1992..café et repas léger durant le voyage.

aujourd'hui en 2017
pas de café,ni de repas n'est servi à bord,sauf les items achetés en cours de trajet,vaut mieux apporter son breuvage et son snack,au risque d'en payer le prix..
quoi que...en voiture,le repas n'a jamais été inclus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
d_jeffrey



Inscrit le: 03 Juin 2007
Messages: 684

MessagePosté le: Mer Fév 15, 2017 9:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

snow402 a écrit:
Il faudrait une intégration des transports collectifs. Un billet de VIA entre Montréal et Québec devrait donner un accès au transport en commun à l'arrivée et au départ. La ville d'Ottawa est en discussion à ce sujet pour inclure un billet de leur futur train leger qui s'arrêtera à 2 minutes de la Gare d'Ottawa et qui offrira un accès rapide et direct au centre-ville.

Je ne pense pas que le train puisse être moins cher que lle coût de 'essence entre Montréal et Québec. Par contre, le transport peut être plus rapide et les heures passées dans le train utilisées pour travailler par exemple. Le temps de trajet en voiture ne sera pas appelé à diminuer de sitôt. Avant que les voitures sans conducteur fassent leur apparition et deviennent standards, le conducteur d'une voiture perdra toujours 2 à 3 heures de son temps au volant.
Déjà le cas avec Go Transit et l'AMT. La destination finale peut être une gare de train de banlieue et le billet de VIA Rail comprendra ce tronçon de l'AMT.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Jeu Mar 02, 2017 1:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les gens d'affaire et les commerces se préparent au retour du train de passagers aux abords de l'ancienne gare de Trois-Rivières:

http://www.tvanouvelles.ca/2017/02/28/le-quartier-de-la-gare-se-prepare-au-retour-des-trains-de-passagers
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lapuce033



Inscrit le: 09 Juin 2006
Messages: 454
Localisation: Mascouche

MessagePosté le: Jeu Mar 02, 2017 5:07 pm    Sujet du message: Gare de Traois rivieres Répondre en citant

En espérant que le REM ne détruit pas ce projet.
_________________
Lapuce

Chef d'operations STM - Livraison du service
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
francoisdutrain



Inscrit le: 12 Jan 2014
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu Mar 23, 2017 7:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

À quand le train de passagers? Le budget fédéral déçoit à Trois-Rivières
PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 0 H 43

Les attentes du président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, Pierre Mercier, face au budget étaient claires : un train.

« Certainement, on est un peu déçus », lance-t-il d'emblée en entrevue à 360 PM.

Il va falloir qu'on soit patient et qu'on attende.

Pierre Mercier, président de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières
L'homme garde espoir que la Banque de l'infrastructure du Canada permette de réaliser cet investissement.

« On peut encore espérer », estime un économiste

Le professeur d'économie à l'Université du Québec à Trois-Rivières, Frédéric Laurin, partage son avis.

Le budget est tellement vague qu'on peut s'attendre encore à tout.

Frédéric Laurin, professeur d'économie à l'Université du Québec à Trois-Rivières
« On annonce des montants pour cette banque d'infrastructures, mais il n'y a aucune mesure qui est encore très concrète », analyse-t-il.

À lire aussi : Le train de passagers de retour à Trois-Rivières?
Le maire de Trois-Rivières confiant

Yves Lévesque n'a aucun doute qu'une annonce approche. « Beaucoup d'argent a été dépensé pour faire une étude de marché pour le train, constate-t-il. L'étude de marché est positive. Pour moi, c'est une question de temps avant qu'il y ait cette annonce-là. »

Au terme de rencontres avec VIA Rail et plusieurs ministres, l'élu trifluvien y va d'une prédiction optimiste.

L'an prochain, au plus tard, il y aura une annonce plus officielle pour ce type de transport-là.

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières
Des élus régionaux déçus

Le député néodémocrate de Trois-Rivières, Robert Aubin, attendait beaucoup du budget quant au train à haute fréquence. « Encore une fois, c'est silence radio, déplore-t-il. Rien. Pas d'investissements liés. Même pas un engagement. »

Rien sur le train à grande fréquence. Rien pour améliorer le sort des gens sur la pyrrhotite.

Robert Aubin, député néodémocrate de Trois-Rivières
Déception aussi pour le député conservateur de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold. « On annonce plein de mesures, mais par la suite, on dit : "On va annoncer ça plus tard", explique-t-il. C'est comme le train entre Trois-Rivières et Montréal. On attend. On est dans l'incertitude. »

Il n'y a aucun projet qui n'est annoncé dans ce budget.

Luc Berthold, député conservateur de Mégantic-L'Érable
Pour le député bloquiste de Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon, il s'agit d'un budget « plus philosophique qu'autre chose ».

Au niveau des infrastructures, c'est très, très vague.

Louis Plamondon, député bloquiste de Bécancour-Nicolet-Saurel
L'élu se dit déçu qu'Ottawa s'apprête à négocier une entente avec les États-Unis sur le bois d'oeuvre plutôt que d'appliquer l'ALENA.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1023880/train-passagers-haute-frequence-budget
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Frederic03



Inscrit le: 11 Avr 2017
Messages: 1

MessagePosté le: Mer Avr 12, 2017 6:30 am    Sujet du message: Re: [VIA] Via Rail voit grand pour Québec Répondre en citant

snow402 a écrit:
Article tiré du Soleil

Citation:


(Québec) Le train à grande fréquence planifié par VIA Rail entre Québec et Windsor est chargé de promesses pour la capitale québécoise. L'offre de départs quotidiens de Québec vers Montréal triplerait, passant de 5 à 15, le temps de déplacement serait raccourci à 2 heures 10 minutes et le train ferait office de navette pour relier l'aéroport au centre-ville.

Le président et chef de la direction de VIA Rail Canada, Yves Desjardins-Siciliano, était à la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval, lundi, pour parler du projet d'avenir de 4 milliards $ de la société d'État. Son équipe planche sur un train hybride (électricité-diesel) roulant sur des voies réservées dans le corridor le plus peuplé du pays afin d'augmenter son achalandage et ses revenus tout en réduisant les gaz à effet de serre (GES) du secteur des transports.

Lors de sa présentation tout comme en entrevue avec Le Soleil par la suite, M. Desjardins-Siciliano n'était pas avare de détails sur le projet de TGF. Dans sa portion toute québécoise, entre la capitale et la métropole, le train roulerait sur des voies réservées, électrifiées, au nord du fleuve Saint-Laurent. Un seul arrêt est prévu à Trois-Rivières.

Pour le président de VIA Rail, le tracé de la Rive-Nord s'impose en raison de la disponibilité d'emprises ferroviaires qui peuvent être modernisées rapidement et à un coût «abordable». «Tu n'as pas besoin de faire d'expropriation» ni d'évaluation environnementale, souligne-t-il.

Cela pourrait d'ailleurs jouer en faveur du Québec dans le calendrier de réalisation. Après le tronçon Ottawa-Toronto, facile à construire et très populeux, celui de Québec-Montréal pourrait ainsi être mis en chantier en deuxième, avant même Montréal-Ottawa. La construction pourrait débuter dès 2017 pour une mise en service en 2019.

À Drummondville et à ses voisines de la Rive-Sud du Saint-Laurent qui se mobilisent pour obtenir le TGF, M. Desjardins-Siciliano ne laisse pas d'espace à la négociation. Il vend plutôt l'idée qu'elles gagneront «un service personnalisé à leurs habitudes de transport» au lieu d'être de simples arrêts sur un tracé pensé pour les extrêmes.

Plus près de Québec, un arrêt est aussi prévu à L'Ancienne-Lorette pour desservir l'aéroport, comme dans les plans du train à grande vitesse.

«Nous, notre job, c'est de satisfaire les besoins de la population et on pense que l'aéroport international Jean-Lesage est là pour desservir la grande agglomération québécoise», explique le patron de VIA Rail, vantant une meilleure connexion entre les différents modes de transport. Il donne en exemple le succès connu à Toronto, où la société d'État vend le plus grand nombre de billets de navette à destination de l'aéroport Pearson.

Gains de temps

Lundi, M. Desjardins-Siciliano faisait également ressortir les gains de temps attendus sur une voie réservée, sans partage des rails avec les trains de marchandises. À une vitesse constante de 110 kilomètres/heure, la distance entre Québec et Montréal pourrait ainsi être parcourue en 2 heures 10 minutes, soit une bonne demi-heure de moins qu'actuellement.

Pour achever de convaincre les automobilistes de délaisser leur automobile pour le train, VIA Rail veut également augmenter la fréquence à une quinzaine de trains par jour dans chaque direction, soit 10 directs sur la Rive-Nord et 5 avec des arrêts sur la Rive-Sud. Si bien que le risque de manquer son départ ou son retour n'est plus perçu comme un obstacle par le voyageur.

La perspective de profiter d'une voie strictement réservée au transport de passagers donne même l'idée au président de VIA Rail d'offrir des trains spéciaux lors d'événements d'envergure comme le Festival d'été de Québec. «C'est tout faisable quand tu contrôles ton environnement», dit-il.

Tout ça pour des prix comparables à ceux pratiqués actuellement. «L'idée n'est pas de changer la grille de prix, mais d'augmenter l'accessibilité» et l'achalandage par conséquent, martèle M. Desjardins-Siciliano. Au point où le corridor Québec-Windsor pourrait s'autofinancer et permettre le développement du reste du réseau alors qu'il faut des subventions de plus de 200 millions $ annuellement pour boucler le budget.

Yves Desjardins-Siciliano sur...
Le contexte politique

«Si on ne le fait pas là, je ne vois pas quand on va le faire», lance Yves Desjardins-Siciliano lorsque questionné sur les chances de réussite du TGF. Selon lui, le contexte politique est très favorable avec le parti pris du nouveau gouvernement fédéral pour le transport collectif et les cibles environnementales ambitieuses du Canada. Il dénote aussi un intérêt de la population pour le train, dans un contexte où la congestion routière ne peut qu'augmenter. Quant aux pressions faites par la région de Québec pour être dans le projet, il les voit très positivement. «On aime ça être populaire. Vaut mieux ça que l'inverse, le pas dans ma cour. C'est dans l'air du temps : les Québécois veulent un réseau de transport plus efficace pour rentrer et sortir de Québec et se relier au reste de la province», analyse-t-il.

La Gaspésie

Le président de VIA Rail se dit disposé à retourner en Gaspésie à condition que la voie ferrée soit remise dans un état sécuritaire et que les trains puissent rouler «à pleine vitesse». «Nous, on cherche vraiment à être de service. En même temps, il faut respecter qu'on gère des fonds publics, donc on ne peut pas les utiliser paris airports transfers pour desservir 12 personnes», plaide M. Desjardins-Siciliano. Avec l'amélioration du service dans le corridor Québec-Windsor, il croit que la Gaspésie, «un des plus beaux paysages du Canada», pourrait bénéficier d'un achalandage accru, surtout en été et pendant la saison des croisières. Les profits dégagés en milieu urbain pourraient également être réinvestis dans des secteurs plus éloignés «dans l'attente que les marchés se matérialisent, à Gaspé ou ailleurs au Canada».


http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201604/18/01-4972663-via-rail-voit-grand-pour-quebec.php

Intéressant de voir qu'on parle de 15 départs par jours (10 sur la rive Nord et 5 sur la rive Sud) avec un arrêt à l'aéroport Jean-Lesage. Aussi intéressant qu'on parle d'un train hybride diesel-electrique.

Bonjour, c'est un très bon article, tout est dit
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toorop



Inscrit le: 18 Juil 2005
Messages: 307
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer Avr 12, 2017 8:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme à peu près tous les projets de VIA, il ne verra pas le jour. C'est dommage mais c'est ainsi. Il n'y a aucune volonté politique réelle.

Aussi, je sais pas trop ce qu'il veut faire pour desservir l'aéroport de Québec. Si c'est une gare au même emplacement que par le passé (coin Champigny / Route de l'Aéroport) où VIA est resté propriétaire du terrain, c'est loin d'être intéressant, car c'est à 3 km de l'aérogare, c'est à dire, une distance inacceptable pour être une véritable desserte aéroportuaire. Ça prendra nécessairement un service d'autobus. L'alternative étant de faire passer le train plus proche, mais avec le dénivelé et l'aménagement actuel du secteur, ça ne pourrait se faire qu'a un coût si élevé qu'on peut déjà oublier cette idée.

Pour ce qui est de l'actuelle voie du CFQG, que peut-on en dire ? Un tel train à haute fréquence nécessiterait une mise à niveau majeure. À 10 train par jour, dans chaque direction, j'imagine que d'avoir une voie simple à la grandeur n'est pas une option. Imaginons que c'est double voie tout le long sauf sur les ponts, car ils seraient trop chers à doubler, est-ce que ça fonctionnerait ? En ce qui concerne le tracé, il y a de très longs bouts droits, par exemple, de Louiseville à Terrebonne, ce qui est environ 90 km sans véritable virage. Par contre, à proximité de Trois-Rivières et en direction de Québec, il y a plusieurs virages qui seraient à améliorer pour permettre une meilleure vitesse, bien que la moyenne de 110 km/h ne soit pas très ambitieuse pour un train en 2020.... c'est même assez ridicule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
l'Alsacien



Inscrit le: 19 Juin 2015
Messages: 271
Localisation: Laval, mais pas au Québec

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2017 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toorop a écrit:

Pour ce qui est de l'actuelle voie du CFQG, que peut-on en dire ? Un tel train à haute fréquence nécessiterait une mise à niveau majeure. À 10 train par jour, dans chaque direction, j'imagine que d'avoir une voie simple à la grandeur n'est pas une option. Imaginons que c'est double voie tout le long sauf sur les ponts, car ils seraient trop chers à doubler, est-ce que ça fonctionnerait ? En ce qui concerne le tracé, il y a de très longs bouts droits, par exemple, de Louiseville à Terrebonne, ce qui est environ 90 km sans véritable virage. Par contre, à proximité de Trois-Rivières et en direction de Québec, il y a plusieurs virages qui seraient à améliorer pour permettre une meilleure vitesse, bien que la moyenne de 110 km/h ne soit pas très ambitieuse pour un train en 2020.... c'est même assez ridicule.

10 aller-retours par jour, ça passe largement sur une seule voie, si les évitements sont assez nombreux et bien répartis.
En Europe on dépasse parfois 45 aller-retours par jour sur des voies uniques, mais plutôt pour du trafic régional, donc des lignes courtes, isolées et moins soumises aux aléas. Il me semble qu'en Amérique du Nord, les lignes principales à voies unique supportent aussi un trafic important, mais avec des temps d'attente assez long pour les croisements. Pour que ça fonctionne bien sur une ligne rapide assez longue, il faut simplement que les évitements soient assez longs pour permettre le croisement de trains sans ralentir et avec un peu de marge, et qu'ils soient assez nombreux pour ne pas bloquer l'évolution du trafic.

Le tracé a l'air assez rectiligne en effet, j'ai l'impression que la moitié du tracé environ permet une vitesse de 200 km/h ou plus. Mais s'il y a des "puits de vitesse" (courbes à vitesse réduite, ou arrêt dans une gare) au milieu ça ne sert pas à grand chose d'aller aussi vite (on considère qu'un relèvement de 160 à 200 km/h, par exemple, n'est vraiment pertinent qu'à partir de 30 km parcourus d'une traite).
Ce sont surtout les accès aux centre-villes qui vont plomber le temps de parcours entre Montréal et Québec.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer Avr 19, 2017 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une très longue voie double de l'Épiphanie à Berthierville, puis une autre du même genre de La Pérade à Portneuf. Les trains pourraient s'y rencontrer sans ralentir à condition de ne pas en retard de plus de 5 minutes. Le reste à voie simple. Tu es bon pour un train aux 2 heures dans chaque sens.

Le hic c'est Trois-Rivières, c'est impensable d'y ajouter 20 trains par jour au travers des trains de marchandises locaux qui gazouillent jour et nuit 7 jours sur 7. Ca prend une voie de contournement donc franchissement de la Rivière St-Maurice $$$.

Pour l'aéroport de Québec, je ne vois pas du tout comment le train pourrait "passer par là", et je vois encore moins l'intérêt d'y arrêter. Y a personne qui va partir de Montréal pour aller prendre un avion à Québec, sachant qu'aucun vole de Québec n'Est pas aussi disponible à Montréal, et qu'il n'y a pas d'économie à faire non plus. Les seuls qui pourraient y être intéressés sont quelques citoyens de Trois-Rivières qui trouveraient moins onéreux de se rendre à Québec qu'à Dorval. Ca vaut pas la peine.

Par contre l'aéroport de Québec pourrait facilement être reliée à Québec, mais on parlerait là d'une navette ferroviaire, pas d'un train intercité qui arrête à l'aéroport en passant. S'agit de se rendre jusqu'à la rue Jean Gauvin et revenir sur l'aéroport grâce à une large boucle, pour terminer en cul-de-sac près du terminal de l'aéroport. La pente est acceptable dans ce cas, et le détour coûterait environ 5 minutes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toorop



Inscrit le: 18 Juil 2005
Messages: 307
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer Avr 19, 2017 5:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à vous deux smutsig et L'Alsacien, je comprend un peu mieux ce qui serait possible.

Donc, pour l'aéroport, une simple branche qui servirait à relier le centre-ville comme on voit dans beaucoup de villes de la taille de Québec. Je suis pas certain que ça vaudrait la peine malgré tout... ils devraient commencer par simplement offrir un service régulier du RTC tout au long de la journée. Actuellement, le bus 78 qui dessert l'aéroport s'y rend le matin vers 7:00 et offre le service dans l'autre direction en fin de journée vers 17:00. L'avantage de ce bus, c'est qu'il relie le terminus Les Saules à l'aéroport, et donne donc accès à aller un peu partout dans la ville, pas juste au centre-ville.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Jeu Avr 20, 2017 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Toorop a écrit:
Merci à vous deux smutsig et L'Alsacien, je comprend un peu mieux ce qui serait possible.

Donc, pour l'aéroport, une simple branche qui servirait à relier le centre-ville comme on voit dans beaucoup de villes de la taille de Québec. Je suis pas certain que ça vaudrait la peine malgré tout... ils devraient commencer par simplement offrir un service régulier du RTC tout au long de la journée. Actuellement, le bus 78 qui dessert l'aéroport s'y rend le matin vers 7:00 et offre le service dans l'autre direction en fin de journée vers 17:00. L'avantage de ce bus, c'est qu'il relie le terminus Les Saules à l'aéroport, et donne donc accès à aller un peu partout dans la ville, pas juste au centre-ville.


Surtout que la gare de Québec est mal située, très peu d'hotels et édifices à bureaux autour, la majorité de la clientèle se verrait obligée de transférer avec un bus urbain ou un taxi, alors aussi bien en prendre un direct de l'aéroport. Le RTC se défend constamment comme de quoi ce n'est pas son rôle d'assurer une navette aéroportuaire, que c'est le rôle de l'Aéroport. Le parcours 78 a été conçu pour les travailleurs de l'aéroport et non pas pour les touristes. Tant mieux si quelques touristes l'utilisent mais ce doit être plutôt rare.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
l'Alsacien



Inscrit le: 19 Juin 2015
Messages: 271
Localisation: Laval, mais pas au Québec

MessagePosté le: Jeu Avr 20, 2017 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

smutsig a écrit:
Le RTC se défend constamment comme de quoi ce n'est pas son rôle d'assurer une navette aéroportuaire, que c'est le rôle de l'Aéroport. Le parcours 78 a été conçu pour les travailleurs de l'aéroport et non pas pour les touristes. Tant mieux si quelques touristes l'utilisent mais ce doit être plutôt rare.

Mais enfin, c'est quand même mieux pour tout le monde, y compris le RTC, si la navette est intégrée dans le réseau pour desservir le reste de la ville en correspondance. Après, si c'est financé par l'aéroport, ou s'il y a un tarif plus élevé (quoique les 10$ comme à Montréal, c'est peut-être trop pour un petit aéroport).

En effet, si le train ne peut pas se rapprocher plus du centre-ville que la gare du Palais, ce n'est pas très intéressant pour desservir l'aéroport...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
smutsig



Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 1696
Localisation: Québec

MessagePosté le: Ven Juin 16, 2017 4:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Avec l'annonce du financement du REM par les gouvernements, la ville de Québec vient de se faire enculer bien comme il faut. Et avec son propre argent en plus. Désolé pour le langage cru, mais faut appeler les choses par leur nom. Quelque soient les projets futurs pour le corridor Québec-Windsor, Québec en sera systématiquement exclu, un point c'est tout. Québec n'a plus aucun avenir. D'ailleurs qu'est que "Québec" vient faire dans "Corridor Québec-Windsor" au juste?

Pour ma part c'est un un rêve détruit à jamais.

Vous pouvez fermer ce topic.
RIP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TransitQuebec



Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 3579
Localisation: Coast to Coast ... Québec - Lévis

MessagePosté le: Ven Juin 16, 2017 8:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

smutsig a écrit:
Avec l'annonce du financement du REM par les gouvernements, la ville de Québec vient de se faire enculer bien comme il faut. Et avec son propre argent en plus. Désolé pour le langage cru, mais faut appeler les choses par leur nom. Quelque soient les projets futurs pour le corridor Québec-Windsor, Québec en sera systématiquement exclu, un point c'est tout. Québec n'a plus aucun avenir. D'ailleurs qu'est que "Québec" vient faire dans "Corridor Québec-Windsor" au juste?

Pour ma part c'est un un rêve détruit à jamais.

Vous pouvez fermer ce topic.
RIP


Bon OK, on se calme un peu.

Londres à une bonne dizaine de gares terminales
Paris à sept grandes gares
Montréal en aura deux tout simplement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Transport par train Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante
Page 15 sur 16

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com