metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SLR: pont Champlain et ouest de Montréal
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Un désir nommé tramway
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Marie Hachey



Inscrit le: 14 Fév 2006
Messages: 3010
Localisation: Ville de Saguenay (Chicoutimi)

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 9:27 am    Sujet du message: SLR: pont Champlain et ouest de Montréal Répondre en citant

Investissements de la Caisse de dépôt: une annonce qui ouvre la voie à de grands projets

Bruno Bisson
La Presse

Publié le 13 janvier 2015 à 06h56 | Mis à jour à 06h56

Citation:
L'implication de la Caisse de dépôt dans le financement de grands projets de transport sur le nouveau pont Champlain et dans l'ouest de Montréal pourrait donner naissance à un réseau de tram-train, de système léger sur rail (SLR) ou de «métro de surface», selon la technologie qui sera retenue. Les lignes du train de l'Ouest et du SLR-Pont Champlain convergeraient vers le centre-ville de Montréal.



http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201501/13/01-4834591-investissements-de-la-caisse-de-depot-une-annonce-qui-ouvre-la-voie-a-de-grands-projets.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4834558_article_POS1
_________________
Jean-Marie Hachey
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snow402
Invité





MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 9:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le gouvernement libéral de Philippe Couillard annoncera ce matin une entente de partenariat avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour permettre à celle-ci d'agir comme bailleur de fonds et gestionnaire de projets d'infrastructure.

La participation de la Caisse pourrait se faire sous forme de financement dans plusieurs projets de sociétés d'État ou de municipalités.

Les détails ne sont pas encore clairs, mais l'annonce serait importante. Il s'agirait d'un changement de paradigme.

En panne faute de financement, le système léger sur rail (SLR) du pont Champlain ou le train de banlieue pour desservir l'ouest de l'île de Montréal pourraient être relancés.

Le premier ministre Philippe Couillard, le ministre des Finances Carlos Leitao et le président de la Caisse Michael Sabia feront leur annonce à 10 h 30. ICI RDI présentera le point de presse.

Les actifs de la Caisse de dépôt et placement du Québec sont évalués à 214 milliards de dollars.


http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2015/01/13/001-entente-financement-infrastructure-caisse-depot-placement-quebec.shtml

Bonne nouvelle la Caisse peut permettre à ce qu'on reprenne de grands projets et qu'on voit plus grand !
Revenir en haut de page
Asakha



Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 1503

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 10:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne nouvelle ???? Tellement pas ! La Caisse de Dépôt, c'est notre bas de laine ! C'est là que sont placés nos cotisations pour les rentes du Québec, les primes de la SAAQ, CSST, et beaucoup de fonds de pension de travailleurs !

C'est comme si votre patron vous disait qu'il pigeait dans votre fond de pension pour agrandir l'usine ! C'est bien beau, mais, déjà que le gouvernement demande de payer plus pour des déficits actuariels, il va venir en créer d'autre en pigeant, pillant, dans ce qui reste comme bas de laine pour TOUS les Québécois !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gl



Inscrit le: 31 Mai 2002
Messages: 3638
Localisation: Laval

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 10:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un peu la crainte que j'évoque dans le sujet que j'ai parti ce matin:

http://www.metrodemontreal.com/forum/viewtopic.php?t=17738

On a déja vu les "vols" des fonds de la SAAQ, etc par le passé. Est-ce qu'on risque de voir nos cotisations vers la RRQ augmenter pour combler un manque éventuel a cause de dépassements de couts de ces projets? Hmm...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snow402
Invité





MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 11:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
Bonne nouvelle ???? Tellement pas ! La Caisse de Dépôt, c'est notre bas de laine ! C'est là que sont placés nos cotisations pour les rentes du Québec, les primes de la SAAQ, CSST, et beaucoup de fonds de pension de travailleurs !

C'est comme si votre patron vous disait qu'il pigeait dans votre fond de pension pour agrandir l'usine ! C'est bien beau, mais, déjà que le gouvernement demande de payer plus pour des déficits actuariels, il va venir en créer d'autre en pigeant, pillant, dans ce qui reste comme bas de laine pour TOUS les Québécois !


La Caisse de dépôt et placement du Québec a investi près de 10 milliards de dollars de son actif dans différents projets d'infrastructures à travers le monde. Ces placements ont généré un rendement de 16,8% au cours des 4 dernières années.

Si on pouvait investir chez nous dans les infrastructures, faire avancer les choses et permettre un rendement de plus de 15%... je ne vois pas où est le problème.

C'est certainement risqué, mais ça en vaut la peine à mon avis.
Revenir en haut de page
Asakha



Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 1503

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si la Caisse n'a jamais investi ici, c'est que les projets ne sont pas rentables ! On parle ici du SLR du pont Champlain et de la ligne du train de l'Ouest ! Ce ne sont pas des immeubles à revenu, ce sont des lignes de transport en commun, qui plus souvent qu'autrement, sont déficitaires !

C'est quoi la prochaine étape ? Prendre les 200G$ et plus que vaut la Caisse pour rembourser la dette ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gl



Inscrit le: 31 Mai 2002
Messages: 3638
Localisation: Laval

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
Si la Caisse n'a jamais investi ici, c'est que les projets ne sont pas rentables ! On parle ici du SLR du pont Champlain et de la ligne du train de l'Ouest ! Ce ne sont pas des immeubles à revenu, ce sont des lignes de transport en commun, qui plus souvent qu'autrement, sont déficitaires !

C'est quoi la prochaine étape ? Prendre les 200G$ et plus que vaut la Caisse pour rembourser la dette ?


C'est certain que des projets de transport en commun ne sont jamais rentables financièrement, c'est bien connu d'avance. L'idée ici est plus dans le sens d'un PPP, comme pour les superhopitaux, etc. La caisse investit déja dans d'autres projets similaires ailleurs. L'amortissement et les déficits d'exploitation sont habituellement couverts par les moyens habituels pour ce type de projet, et les preteurs de fonds sont remboursés selon une formule établie d'avance.

La problème potentiel ici est la "proximité" du gouverment du Québec et de la CDP. Dans les années difficiles financièrement (y en a t'il de pas difficiles ces temps-ci?) il me semble qu'il serait trop facile de se donner des congés de paiement, alors que c'est pas simple avec des investisseurs étrangers et/ou privés. Ils l'ont fait avec les caisses de retraite des employés gouvernementaux. Ils ont pigé dans les fonds de réserve de la SAAQ et n'ont jamais remboursé...et ensuite augmenté les cotisations des usagers de la route quand il en manquait. Quand c'est trop facile, ces abus se produisent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
Si la Caisse n'a jamais investi ici, c'est que les projets ne sont pas rentables ! On parle ici du SLR du pont Champlain et de la ligne du train de l'Ouest ! Ce ne sont pas des immeubles à revenu, ce sont des lignes de transport en commun, qui plus souvent qu'autrement, sont déficitaires !

C'est quoi la prochaine étape ? Prendre les 200G$ et plus que vaut la Caisse pour rembourser la dette ?


Le premier rôle de la Caisse de dépôt, lorsqu'elle a été fondée par Jacques Parizeau dans les années 1960 était de participer aux différents investissements et projets qui ont lieu au Québec.

En tout cas, je suis beaucoup plus rassuré que la Caisse investisse dans des projets concrets et réels, même si à court terme ils peuvent ne rien rapporter, que dans des actifs toxiques de la bourse, des subprimes et du papier commercial qui n'ont rien rapporté d'autre que du vent et contribué à une perte de plus de 40 milliards lors de la crise financière de 2008 et 2009 (au cas où plusieurs l'auraient oublié!).

Si on analyse seulement les coûts et dépenses d'un projet, évidemment qu'à très court terme, ça ne rapporte rien, mais il faut regarder beaucoup plus les retombées positives et impacts du projet dans son ensemble.

La Caisse de dépôt est suffisamment expérimentée pour prendre de bonnes décisions (même si elle en a pris des mauvaises avant la crise de 2008, mais auparavant, tout le monde s'était aussi fait prendre à cette époque avant le crash), si elle décide d'aller de l'avant en investissant dans les infrastructures de transport au Québec, c'est qu'il y aura des gains à plus long terme.

La Caisse investit dans d'autres projets d'infrastructures ailleurs dans le monde. Si elle peut le faire ailleurs, pourquoi pas ici?
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
champdemars



Inscrit le: 29 Mar 2005
Messages: 2032
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
Si la Caisse n'a jamais investi ici, c'est que les projets ne sont pas rentables ! On parle ici du SLR du pont Champlain et de la ligne du train de l'Ouest ! Ce ne sont pas des immeubles à revenu, ce sont des lignes de transport en commun, qui plus souvent qu'autrement, sont déficitaires !

C'est quoi la prochaine étape ? Prendre les 200G$ et plus que vaut la Caisse pour rembourser la dette ?


Tu fais erreur. Il y a justement des immeubles à revenu possible. La caisse va ramasser tout rendement sur la valeur des terrains. D'après moi ils vont faire du développement immobilier aussi... Ils ont déjà une expertise dans ça.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sparkyhero



Inscrit le: 01 Avr 2013
Messages: 357
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

champdemars a écrit:
Asakha a écrit:
Si la Caisse n'a jamais investi ici, c'est que les projets ne sont pas rentables ! On parle ici du SLR du pont Champlain et de la ligne du train de l'Ouest ! Ce ne sont pas des immeubles à revenu, ce sont des lignes de transport en commun, qui plus souvent qu'autrement, sont déficitaires !

C'est quoi la prochaine étape ? Prendre les 200G$ et plus que vaut la Caisse pour rembourser la dette ?


Tu fais erreur. Il y a justement des immeubles à revenu possible. La caisse va ramasser tout rendement sur la valeur des terrains. D'après moi ils vont faire du développement immobilier aussi... Ils ont déjà une expertise dans ça.

Exact. Les gens de la Caisse sont pas épais, celle-ci est d'ailleurs une des trois entreprises privées qui a financé le Canada Line à Vancouver en 2006...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 8:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous pouvez écouter le reportage complet de ce soir au téléjournal 18h au sujet de l'implication de la Caisse de Dépôt dans l'investissement des infrastructures majeures de TEC (à partir de 6:30). Le maire de Montréal, Denis Coderre, donne son opinion sur cette nouvelle lors d'une entrevue:

http://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-18h/2014-2015/episodes/350874/entente-cdpq-infrastructures-reactions
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
champdemars



Inscrit le: 29 Mar 2005
Messages: 2032
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 9:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Étude de la Banque Nationale sur la captation foncière pour financer les projets de SLR.

https://www.bnc.ca/content/dam/bnc/fr/a-propos-de-nous/nouvelles/salle-de-presse/communiques-de-presse/etude_infrastructures_Banque_Nationale.pdf
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Mar Jan 13, 2015 10:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

AMTFan1 a écrit:
Vous pouvez écouter le reportage complet de ce soir au téléjournal 18h au sujet de l'implication de la Caisse de Dépôt dans l'investissement des infrastructures majeures de TEC (à partir de 6:30). Le maire de Montréal, Denis Coderre, donne son opinion sur cette nouvelle lors d'une entrevue:

http://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-18h/2014-2015/episodes/350874/entente-cdpq-infrastructures-reactions


L'entrevue avec Michale Sabia, le PDG de la Caisse de dépôt, est à 19:00.
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Mer Jan 14, 2015 1:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
LA CAISSE DE DÉPÔT INVESTIRA DANS LES INFRASTRUCTURES QUÉBÉCOISES

Même l’agence de notation DBRS applaudit

Le milieu des affaires accueille favorablement cette nouvelle mission confiée au gestionnaire


14 janvier 2015

La participation de la Caisse de dépôt et placement dans le développement futur des infrastructures québécoises, résultat d’un souhait que l’établissement ne se cachait pas pour exprimer, est vue par le milieu des affaires comme un vecteur potentiel de relance économique.

Alors que la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, les Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) et l’agence de notation DBRS ont salué l’annonce, les partis d’opposition ont cependant ranimé le débat concernant l’indépendance de la Caisse par rapport au gouvernement.

« Les projets d’investissement qui seront sous la responsabilité de l’institution financière permettront d’encourager l’activité économique au Québec, dans le secteur de la construction en particulier, mais également pour tous les fournisseurs du secteur manufacturier », ont estimé les MEQ.

« La qualité de nos infrastructures est une source première de productivité et de compétitivité. MEQ invite donc le gouvernement du Québec et la Caisse, dans la foulée de cette annonce, à accélérer également les projets relatifs au transport de marchandises », a ajouté le représentant du milieu de la fabrication.

La Caisse, dont l’actif net était d’environ 215 milliards au 30 juin 2014, gère l’argent de plusieurs déposants, comme la Régie des rentes du Québec, l’épargne des employés du secteur public, la CSST, la SAAQ et le secteur de la construction.

Le créneau Infrastructures atteignait 8 milliards au 31 décembre 2013, conséquence d’une construction de portefeuille à laquelle s’est appliquée la Caisse depuis 2010. Parmi ses investissements des 15 dernières années ont figuré des participations dans Gaz Métro, dans l’autoroute à péage 407, au nord de Toronto, dans les aéroports britanniques de BAA et, plus récemment, d’un morceau de 25 % du parc éolien en mer London Array, le plus important au monde.

Efficacité et rendements

Le double argument présenté repose sur une « réalisation performante et efficace » des projets et de rendements pour la Caisse. La présence de celle-ci fera en sorte que les projets seront tenus à l’écart du bilan financier du gouvernement. La cote de crédit AAA dont bénéficie la Caisse auprès des agences de notation, d’ailleurs, lui permet d’emprunter à plus faible coût que Québec dans le marché obligataire.

« L’entente s’inscrit dans la stratégie de la Caisse de faire croître ses placements privés, notamment en infrastructures, dans un contexte de faibles taux d’intérêt », a écrit l’agence de notation DBRS dans une analyse transmise au Devoir. Elle ne voit aucune menace à l’autonomie de la Caisse. « De plus, cela permet à la Caisse de maximiser sa vision du marché québécois et de répondre aux besoins en infrastructures au Québec. »

Les deux premiers projets évoqués sont ceux d’un lien de transport en commun entre le centre-ville, l’aéroport Montréal-Trudeau et l’ouest de l’île, et la construction d’un nouveau pont Champlain. L’échéancier serait de cinq ans et le financement est estimé à 5 milliards. Québec et la Caisse auront chacun un rôle à jouer dans la planification, mais la réalisation, le financement et l’exploitation appartiendront à la Caisse.

L’annonce, qui doit maintenant passer par un vote à l’Assemblée nationale pour modifier le plafond de 30 % qui limite les investissements de la Caisse dans les projets, pourrait bénéficier à plusieurs firmes québécoises, selon un analyste de Valeurs mobilières Desjardins.

« Si les projets proposés vont de l’avant, nous croyons que les bénéficiaires initiaux pourraient être des entreprises comme WSP (ex-Genivar) et Stantec (ex-Dessau) »,a écrit l’analyste Benoit Poirier dans une note aux clients de Desjardins. Il a également mentionné le Groupe Aecon et SNC-Lavalin, qui a participé aux systèmes légers sur rail à Vancouver et à Ottawa, et le spécialiste ferroviaire Bombardier.

Le président de la Caisse, Michael Sabia, a déjà parlé très ouvertement du rôle que la Caisse proposait de jouer dans le secteur des infrastructures. En juin 2012, lors d’une allocution au Cercle canadien, il a clairement décrit ce souhait.

« La Caisse est très intéressée au projet du nouveau pont Champlain. Notre idée est simple. Nous pourrions en financer la construction. Et en transitant par le pont, par le péage, des centaines de milliers de personnes contribueraient à faire fructifier leurs régimes de retraite. Chaque jour. Ce qui serait bénéfique pour les rendements de nos déposants. Et pour l’économie québécoise », avait dit M. Sabia.


Lien: http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/428841/la-caisse-de-depot-investira-dans-les-infrastructures-quebecoises-meme-l-agence-de-notation-dbrs-applaudit
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vhds



Inscrit le: 17 Juin 2005
Messages: 1337
Localisation: Hochelaga

MessagePosté le: Mer Jan 14, 2015 4:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vous en faites pas, la caisse de dépôt va investir dans les infrastructures
Des pipelines et autres qui sont plus que rentables
Et le gouvernement pourra se laver les mains du non-investissement en transport en commun
_________________
Impactsoccer, le site d'information de référence sur l'Impact Montréal : http://www.impactsoccer.com
Coup Franc, l'espace officiel de la MLS en français : http://www.mlssoccer.com/blog/coup-franc
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Asakha



Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 1503

MessagePosté le: Mer Jan 14, 2015 11:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sparkyhero a écrit:

Exact. Les gens de la Caisse sont pas épais, celle-ci est d'ailleurs une des trois entreprises privées qui a financé le Canada Line à Vancouver en 2006...


Ils ne sont pas épais... Mais ils sont nommés par le gouvernement. Ils ont été forcé d'acheter Steinberg à l'époque pour éviter qu'il tombe dans des mains étrangères, on connait le résultat. Ils ont été forcé de participer au rachat de Vidéotron par Québécor, ils ont encore perdu. Juste en 2009, ils ont perdu 40G$ dans l'histoire des papiers commerciaux !

Je ne veux juste pas que Couillard vienne pigé encore dans notre argent ! Car c'est ça qui n'est pas clair, qui a approché qui ? La Caisse qui veut faire modifier sa charte pour construire ici, ou bien le gouvernement qui veut faire payer les infrastructures par la Caisse ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gl



Inscrit le: 31 Mai 2002
Messages: 3638
Localisation: Laval

MessagePosté le: Jeu Jan 15, 2015 8:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le financement des infrastructures et des frais d'exploitation sont bien explqués dans cet article, avec des exemples de la Canada Line a Vancouver et des trains de l'AMT:

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201501/15/01-4835324-train-canada-line-la-caisse-a-compte-sur-largent-public.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Krusty79



Inscrit le: 28 Nov 2002
Messages: 61
Localisation: Crabtree

MessagePosté le: Jeu Jan 15, 2015 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Paru dans le journal de Montréal ce matin (15 janvier 2015):

http://www.journaldemontreal.com/2015/01/14/de-nouveau-sur-les-rails
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Jeu Jan 15, 2015 9:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
Juste en 2009, ils ont perdu 40G$ dans l'histoire des papiers commerciaux !


Vous pouvez blâmer le système actuel de la bourse et de la finance mondiale en ce qui concerne l'histoire des papiers commerciaux. À l'époque, avant la crise financière de 2009, ce qui comptait avant-tout c'était de faire des profits à tout prix et le plus vite possible.

La seule chose qu'on peut blâmer en ce qui concerne les gouvernements, ça a été de déréglementer le système financier mondial.
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Ven Jan 16, 2015 11:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un article rédigé par Marie-Grégoire, membre du club des ex sur RDI, dans le journal Métro ce matin:

Citation:
Le passé garant de l’avenir?

Par Marie Grégoire
Métro

On dit souvent que les gouvernements doivent penser l’État autrement afin de répondre aux enjeux des finances publiques et de la croissance économique. L’annonce, cette semaine, de la création de CDPQ Infra se classe sans l’ombre d’un doute dans cette catégorie. Dorénavant, on puisera dans le bas de laine des Québécois pour financer certains projets d’infra­structures, notamment en matière de transports collectifs. Cela semble logique. Après tout, la Caisse de dépôt peut s’appuyer sur une certaine expertise en matière d’infrastructures, acquise à l’international…

Toutefois, on doit se demander si cette nouvelle approche, ou entente commerciale comme l’appelle le premier ministre Couillard, préservera l’avenir ou mettra en péril la mission première de la Caisse. Héritage de la Révolution tranquille, elle est née il y a cinquante ans à la suite d’une promesse électorale visant à créer un fonds de retraite pour les Québécois. On lui a confié le mandat de faire fructifier ces avoirs tout en contribuant à la croissance économique du Québec.

Lors d’une allocution prononcée dans le cadre du processus d’adoption du projet de loi en 1965, Jean Lesage disait : «Encore ne faut-il pas entretenir d’illusions sur l’usage qui doit être fait de la Caisse. En particulier, on aurait tort de croire que cet instrument doit servir à financer, dans n’importe quelle condition, des projets économiques ou sociaux si essentiels soient-ils. La Caisse n’est pas destinée à subventionner le gouvernement, les municipalités, ou les commissions scolaires et les entreprises. (…) Elle doit pouvoir satisfaire à la fois à des critères de rentabilité convenables et rendre disponibles ses fonds pour le développement à long terme du Québec.»

Autres temps, autres mœurs, peut-être, mais il y avait un objectif clair de la part du législateur lors de la création de la Caisse. Certains principes doivent être respectés. Le projet de loi que s’apprête à déposer le gouvernement libéral devra présenter des garanties. Il faut que la rentabilité soit au rendez-vous, qu’on respecte l’indépendance de la Caisse et qu’on ne politise pas les processus avec des projets qui pourraient menacer la retraite des Québécois.

Avec raison, la Caisse a toujours été frileuse de son indépendance à travers l’histoire. Les quelques commandes politiques auxquelles elle a répondu par le passé n’ont pas permis de contribuer au rendement et au développement à long terme.
Faire autrement ne veut pas dire faire n’importe comment. Sans dire qu’il faut imposer une fin de non-recevoir au projet, on doit encore répondre à bien des questions. Si on doit aller de l’avant, il faudra regarder bien attentivement l’encadrement qui sera prévu dans le projet de loi et s’assurer qu’on préserve l’indépendance de la Caisse. Jean Lesage disait que les deux objectifs de la Caisse pouvaient se conjuguer, à condition d’«associer une prudence élémentaire à des objectifs économiques et financiers précis». De sages paroles dont on doit se souvenir.


Lien: http://journalmetro.com/opinions/marie-gregoire/703324/le-passe-garant-de-lavenir/
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Un désir nommé tramway Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com