metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lettre de Danois au Canada au sujet de l'urbanisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Mer Aoû 06, 2014 8:29 am    Sujet du message: Lettre de Danois au Canada au sujet de l'urbanisme Répondre en citant

Voici une lettre ouverte écrite par un touriste danois suite à une visite au Canada. D'abord, la version anglaise, puis une version française.
http://www.huffingtonpost.ca/2014/08/04/danish-tourists-canada-car-culture_n_5649374.html
Citation:
An open letter to the people who hold power and responsibility in Canada,

My girlfriend and I (Danish) were tourists in your country for 5 weeks this summer. We had the most incredible adventure and met the most wonderful Canadians, who welcomed us warmly into their homes.

Apart from these people, who sincerely do your nation credit, our overwhelming memory of Canada is one of cars, traffic, parking and the related obesity and unfulfilled communities. It is an impression that we have since shared with other tourists who have visited Canada.

Before arriving in Canada we had a genuine impression of a clean, healthy and sustainable first world country. Upon arrival in Toronto we were horrified to see great oceans of car parks deserting the landscape and 12 lane high ways, rammed packed with huge SUVs, with people going no where. A greater shock came when we discovered that this kind of infrastructure is not reserved just for the sprawl surrounding towns and cities but that highways actually run through city centres too. As humans trying to enjoy Canada's major cities (Toronto, Montreal, Quebec City, Ottawa and Halifax) we were treated like second class citizens compared to cars. The air was dirty, and the constant noise from horns and engines was unpleasant.

An observation that was especially noticeable in Halifax was the sheer amount of land in the city centre given to parking. Ginormous swaths of prime locations for living (parks, shops, cafés, market squares, theatres, playing fields etc - human activities which are key to quality of life) concreted over as homes for an ever increasing number of SUVs (most trucks and SUVs we saw contained only one person. The most SUVs we saw in a row were full of singular people driving through Tim Hortens). We asked the Canadians that we met how they felt living in such a car culture, here are a few of their responses:

'Trying to solve traffic problems by building more roads is like trying to solve obesity by buying bigger trousers.' Ottawa

'It's only 10km to my work place. I would love to cycle, it would only take 30 minutes but it is simply not possible. I don't feel safe. Instead I park and sweat, meaning after 25 minutes stuck in traffic I drive my car to the gym and waste another 25 minutes of time I could spend with my family.' Quebec City

'I hate cars in the city so much that I actually find myself slowing down as I cross the road, in a tiny effort to exert my authority as a human being over all that metal.' Toronto

'It seems to me that birds fly, fish swim and humans walk. Except in North America where you are expected to drive-everywhere. You wouldn't put a fish in a submarine!' Montreal

'I am obese. My children are overweight and most of the people who live around here. I am surrounded by fast food chains, car parks and highways. I would love to ditch the car. My neighbourhood doesn't even have sidewalks.' Levis

As we explored more of the country we tried to console ourselves that at least a few cities were making an effort to make life liveable for humans - small local businesses, cycle infrastructure and pedestrianised streets. However, it felt like a token gesture rather than a genuine effort to make Canada a healthy, happy and sustainable country. Pedestrians were squeezed onto narrow pavements and forced to stop every 100m to cross the road, bike lanes were little more than paint on the ground for the cyclists to help protect the parked cars lining every street. We heard that the mayor of Toronto, Rob Ford, is actually tearing up bicycle lanes to make way for more cars!

Walking and cycling are human activities that bring great life, health and economy to communities. Streets that prioritise cars over humans are bad for business, bad for health (mental, social and physical), unsafe and break down communities.

I write this letter to appeal to you to take radical steps to transform Canada into the healthy, happy and sustainable country we were expecting. You are a nation of the most fantastic people, we know because we met them everywhere! As citizens they deserve much, much better.

Come on Canada! When tourists visit Canada make sure they remember it for for its parks rather than parking.

Sincerely yours,
Holly Chabowski
Denmark


Citation:
Lettre ouverte aux personnes détenant le pouvoir et la responsabilité publique au Canada.

Ma petite amie et moi (Danois) étions touristes dans votre pays pour 5 semaines cet été. Ce fut une aventure incroyable et nous avons rencontré des Canadiens vraiment merveilleux qui nous ont accueilli chaleureusement chez eux.

À l’exception de ces individus, qui font honneur à votre pays, le souvenir dominant du Canada qui nous reste en est un de voitures, de trafic, de stationnement et de l’obésité et de communautés inassouvies qui en découlent. C’est une impression que nous avons depuis partagée avec d’autres touristes ayant visité le Canada.

Avant d’arriver au Canada, nous avions la franche impression d’un pays développé propre, sain et durable. À notre arrivée à Toronto, nous avons été horrifiés de voir des grands océans de stationnement déchirant le paysage et d’autoroutes à 12 voies, pleins à ras bord de VUS transportant des gens n’allant nulle part. Nous avons été choqués de découvrir que ce genre d’infrastructure n’était pas que réservé pour les villes et villages issus de l’étalement urbain mais que les autoroutes traversaient aussi le cœur urbain des villes. En tant qu’êtres humains tentant d’apprécier les grandes villes canadiennes (Toronto, Montéral, Québec, Ottawa et Halifax), nous avons été traités comme des citoyens de seconde classe en comparaison aux voitures. L’air était sale et le vacarme constant des klaxons et des moteurs était déplaisant.

Une observation qui nous a sauté aux yeux à Halifax a été la quantité titanesque de terrain dans le centre-ville cédé exclusivement au stationnement. Des superficies phénoménales de terrains qui auraient été idéaux comme endroits pour vivre pleinement (parcs, magasins, cafés, marchés publics, théâtre, terrains de jeux, etc – activités humaines qui sont des éléments clés de la qualité de vie) étaient plutôt asphaltées for le bénéfice exclusif d’un nombre toujours croissant de VUS (dont la plupart ne contenant qu’une personne, la plus grande file ininterrompue de VUS que nous avons vue n’avaient qu’un seul passager par véhicule dans la file du service au volant d’un Tim Hortons). Nous avons demandé aux Canadiens que nous avons rencontré comment ils se sentaient dans une telle culture automobile, et voici quelques-unes de leurs réponses :

« Tenter de résoudre le problème de la congestion en construisant plus de routes est équivalent à tenter de résoudre le problème de l’obésité en achetant des pantalons plus larges » Ottawa

« Je travaille à 10 kilomètres d’où je vis. J’adorerais y aller en bicyclette, ça me prendrait 30 minutes, mais c’est tout simplement pas possible. Je ne me sens pas en sécurité. À la place, je me stationne et je sue, je veux dire qu’après 25 minutes pris dans le trafic je vais en voiture au gym et perd un autre 25 minutes de temps que j’aurais pu passer avec ma famille » Québec

« Je hais tellement les voitures en ville que je ralentis le pas en traversant la rue, dans un petit effort de réclamer mon autorité en tant qu’être humain sur tout ce métal en mouvement » Toronto

« Il me semble que les oiseaux volent, les poissons nagent et les êtres humains marchent… sauf en Amérique du Nord où l’on s’attend à ce que l’on conduise partout. On ne mettrait pourtant pas les poissons dans des sous-marins! » Montréal

« Je suis obèse. Mes enfants sont obèses, tout comme la majorité du monde qui vit autour. Je vis entouré de chaînes de fast food, de stationnements et d’autoroutes. J’aimerais me passer de ma voiture, mais mon quartier n’a même pas de trottoir » Lévis

À force d’explorer ce pays, nous nous sommes consolés que quelques villes faisaient un effort de rendre la vie vivable aux êtres humains – des petites entreprises locales, de l’infrastructure pour vélos et des rues piétonnes. Mais tout semblait comme seulement des actes vains plutôt qu’un effort concerté de faire du Canada un pays en santé, heureux et durable. Les piétons sont forcés sur des étroites bandes de béton et ont à s’arrêter à chaque 100 mètres pour traverser la rue, les pistes cyclables ne sont guère qu’un peu de peinture au sol pour que les cyclistes puissent protéger les voitures stationnées le long de la rue. Même que nous avons entendu que le maire Rob Ford arrachait les pistes cyclables pour donner plus d’espace aux voitures!

La marche et la bicyclette sont des activités humaines qui amènent la bonne vie, la santé et une saine économie aux communautés. Les rues qui priorisent les voitures plutôt que les êtres humains sont mauvaises pour l’économie, mauvaises pour la santé (mentale, sociale et physique), non sécuritaires et fragmentent les communautés.

J’écris cette lettre comme un appel, pour que vous preniez des efforts radicaux pour faire du Canada un pays sain, heureux et durable, comme ce à quoi nous attendions quand nous sommes arrivés. Vous êtes un pays avec un peuple des plus fantastiques, nous le savons car nous en avons rencontré partout! En tant que citoyens, ils méritent tellement mieux.

Allez le Canada! Faites en sorte que les touristes vous visitant vous quittent avec le souvenir de vos parcs, pas de vos stationnements.

Sincèrement vôtre,
Holly Chabowski
Danemark

_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com