metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

tramway

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Un désir nommé tramway
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
renard132



Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 14

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2013 8:31 pm    Sujet du message: tramway Répondre en citant

Le tramway ne sert a rien juste a bloquer des voies, les gens partent de montreal non a cause du prix mais pour la qualité de vie , construisez des trains de banlieue qui on du sens ou des stationnement incitatifs adéquats .

Montreal est une ville mal pensée ainsi que ses accès...

En résumé de grand parkings a la périphérie et agrandissez le metro pas le tramway...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
webfil



Inscrit le: 14 Avr 2006
Messages: 2327

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2013 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ok. On va faire ça.

Mardi, ça devrait être prêt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
angel_anjou



Inscrit le: 18 Oct 2002
Messages: 925
Localisation: Montreal

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2013 9:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au contraire je crois que c'est nécessaire, tout autant que de développer le réseau existant. Ce n'est pas parce qu'il y a des besoins en banlieue que Montréal en a moins!
_________________
CT Legendre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Trainsforever8



Inscrit le: 17 Nov 2011
Messages: 1362

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2013 10:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non le tramway est un bon choix! Les lignes de bus comme la 165 doivent absolument être remplacée par des tramways mais il est vrai que je préfère les trains de banlieues. Si seulement le CN et le CP avaient encore des services de trains de banlieue...
_________________
DENSHA!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Dim Aoû 25, 2013 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le tramway est une manière d'augmenter la qualité de vie, comme le métro a augmenté la qualité de vie en fournissant un moyen de transport rapide, fiable et confortable aux Montréalais.

Ceci étant dit, les gens quittent Montréal en grande partie à cause du prix, c'est un fait indéniable. Si les gens quittaient Montréal à cause d'un manque de "qualité de vie"... alors les prix à Montréal seraient moins élevés qu'en banlieue. C'est l'offre et la demande, si les gens ne veulent pas habiter à un endroit, alors les prix doivent diminuer pour les inciter à venir quand même. En gros, les prix sont bas en banlieue car, toute autre chose étant égale, les gens préfèrent habiter en ville qu'en banlieue.

Un des problèmes majeurs de Montréal est la difficulté de rebâtir. La majorité des bâtiments présents actuellement à Montréal sont là depuis 50 à 100 ans. Malgré qu'ils soient vétustes, leurs prix sont élevés, ce qui nuit aux tentatives de densifier les anciennes banlieues en les reconstruisant. Certaines fois, je me dis qu'on devrait adopter la mentalité japonaise: au Japon, les bâtiments ont une durée de vie estimée à 20 ou 30 ans, selon leurs matériaux, le résultat est que les maisons japonaises perdent de la valeur aussi vite que les voitures, donc les quartiers se renouvellent à chaque 20 ou 30 ans. Ici des quadriplexes miteux du 19e siècle valent encore une fortune et donc continuent de nuire à tout le quartier.

Il y avait plus de personnes à Montréal auparavant car les gens toléraient des logements plus petits, des familles avec 6 enfants habitaient des 4 ou 5 et demi. Aujourd'hui, on considère que chaque enfant doit avoir sa chambre et on exige des logements plus grands. La seule manière pour Montréal d'augmenter sa population est d'augmenter la surface totale de toutes les habitations dans la ville... mais comme il reste peu de terrains à développer, c'est difficile de le faire sans raser des anciennes habitations pour reconstruire plus dense (donc haut), et là on confronte de nombreux problèmes: valeur très élevée des bâtiments, règlements de zonage qui empêchent souvent de bâtir plus haut que le bâtiment qu'on remplace, etc...

Quant à améliorer les trains de banlieue, je suis tout à fait d'accord, je les transformerais en espèce de métro de la région de Montréal (aux 30 minutes ou moins, toute la journée dans les deux directions) mais sans ajouter de stationnements incitatifs. On doit plutôt construire des centres-villes en banlieue autour des gares et réorienter les réseaux de transport en commun pour que ceux-ci tournent autour des gares de banlieue, qui seraient également une concentration de commerces, de services et d'emplois.

Les banlieues bénéficieraient grandement d'un urbanisme moins auto-centrique. L'idée que seules les grandes villes peuvent être vivables sans voiture est absurde, une ville de 20 000 habitants devrait être beaucoup plus facile à rendre plaisante à la marche et au vélo, même avec une densité de population de banlieue (environ 3 500 habitants au kilomètre carré), la ville ne ferait que 6 kilomètres carrés, soit l'équivalent d'un cercle de 1,4 kilomètre de rayon. Si les commerces et services sont concentrés au centre de cette zone, ça voudrait dire que tout habitant de la ville est à un maximum de 15 minutes de marche des commerces, des bars, des restaurants, des cliniques médicales, etc... Les villes de banlieue n'ont aucune excuse d'être bâties de façon à ce que l'automobile soit incontournable, aucune.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 455
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Aoû 26, 2013 2:30 am    Sujet du message: Re: tramway Répondre en citant

renard132 a écrit:
Le tramway ne sert a rien juste a bloquer des voies, les gens partent de montreal non a cause du prix mais pour la qualité de vie , construisez des trains de banlieue qui on du sens ou des stationnement incitatifs adéquats .

En construisant des trains de banlieue, on empêcherait les gens de partir en banlieue ? Intéressant.
renard132 a écrit:
En résumé de grand parkings a la périphérie et agrandissez le metro pas le tramway...

Les deux modes sont complémentaires, le tramway assurant une desserte plus fine que le métro, et étant accessible PMR sans grand aménagement (puisque le tramway circule généralement au même niveau de la rue).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
amos404



Inscrit le: 30 Juin 2011
Messages: 401
Localisation: pointe aux tremble (MTL)

MessagePosté le: Lun Aoû 26, 2013 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Certaines fois, je me dis qu'on devrait adopter la mentalité japonaise: au Japon, les bâtiments ont une durée de vie estimée à 20 ou 30 ans, selon leurs matériaux, le résultat est que les maisons japonaises perdent de la valeur aussi vite que les voitures, donc les quartiers se renouvellent à chaque 20 ou 30 ans. Ici des quadriplexes miteux du 19e siècle valent encore une fortune et donc continuent de nuire à tout le quartier.


Au contraire les vieux bâtiments doivent être rénové ce serait extrêmement triste d'un point de vue historique de reconstruire constamment nos quartier. De plus il n'y a rien d'écologique de tout détruire pour reconstruire après 30 ans...
_________________
La surgouvernance est à la métropole ce que les trous noirs sont à l'univers: un corps extrêmement dense qui avale tout ce qui a le potentiel de rayonner. (François Cardinal)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ghislain Laframboise



Inscrit le: 09 Mai 2004
Messages: 4793
Localisation: Laval-Des-Rapides (1 km au sud de la station Montmorency)

MessagePosté le: Lun Aoû 26, 2013 7:38 pm    Sujet du message: Re: tramway Répondre en citant

renard132 a écrit:
Le tramway ne sert a rien juste a bloquer des voies,


Les tramways sont disparus de Montréal depuis 1959 et pourtant la congestion routière n'a jamais été aussi pire qu'aujourd'hui. Donc ton argument, que le tramway ne sert à rien repose sur rien qu'une présomption.

En réalité, plus il y a des véhicules qu'ils soient des automobiles, des camions, des autobus régulier, articulés ou bi-articulé, un train, un tramway, un monorail futuriste ou une bicyclette plus il y va avoir de véhicules plus il y aura de la congestion, c'est une question de physique.

L'élargissement des routes n'est pas toujours possible dans des milieux urbains dense. De plus ça coûte une fortune à construite et à réparer ces infrastructure multi-étagée. On peut voir le résultat du "Big Dig" à Boston (15 milliards US$) et l'échangeur Turcot à Montréal (5 Milliards CDN$).

Alors, il faut aller vers moins de véhicules mais avec une plus grande capacité que de favoriser l'utilisation quasi-exclusive de l'automobile individuelles.

Renard132 a écrit:

Les gens partent de Montreal non a cause du prix mais pour la qualité de vie , construisez des trains de banlieue qui on du sens ou des stationnement incitatifs adéquats .


Euh ! C'est une combinaison des deux qui fait que les gens quittent la ville de Montréal vers la banlieue. Par exemple, en 1971 mes parents habitait un 4 1/2 au troisième étage sur la rue Christophe-Colomb près de Beaubien. Ma soeur ainée venait de naître et ma mère avait peur que ma soeur alors un bébé tombe en bas du balcon du troisième étage. C'est à partir de ce moment que mes parents on regardait ailleurs pour s'acheter une maison. À l'époque ils ont regarder plusieurs maison dans Ahuntsic-Cartierville, en même temps un oncle à mon père qui était un vieux garçon venait de mourir et sa succession voulais vendre la maison qu'il habitait à Laval-des-Rapides.

Mon père à visité la maison et il a offert une offre un peu plus basse que le montant que la succession voulait mais grâce à son oncle qui s'occupait de la transaction, ils ont accepter l'offre de mon père. C'est ainsi que mes parents sont devenus propriétaire d'un bungalow à Laval-des-Rapides près du boulevard Cartier. À l'époque mon père n'avait pas de voiture et devait voyager à pied et en bus jusqu'à Rosemont ou il travaillait dans un marché Métro à l'époque. J'y suis né et j'y habite depuis ce jour. Mon père a trouvé un emploi plus tard dans un hôpital Notre-Dame-de-la-Merci un CSLD sur le boulevard Gouin à Montréal juste de l'autre côté de la rivière des prairies.

Donc dans notre cas, c'est une combinaison de la qualité de vie et de coût d'acquisition qui a motivé notre choix.

Renard132 a écrit:

Montreal est une ville mal pensée ainsi que ses accès...

En résumé de grand parkings a la périphérie et agrandissez le métro pas le tramway...


Je suis en désaccord, faut pas oublier que Montréal a été fondé en 1642. à l'époque les gens se déplaçait en bateau et en canot et à pied petit à petit la ville s'est développé vers la montagne puis vers l'est et l'ouest de l'île de Montréal.

Ce n'est qu'à partir des années 1950 que l'usage de l'automobile s'est répandu partout en Amérique du Nord. Or à cette époque l'île de Montréal s'était déjà développer au 2/3 de ce qu'elle est aujourd'hui.

En comparaison, La Ville de Laval a été fondé en 1965.

La gaffe qu'on a fait à Montréal, c'est d'avoir délaissé le chemin de fer dans les années 1960 et de tout concentrer dans les routes et autoroute. En effet plusieurs gares de trains à Montréal sont fermé depuis. Pensons entre autre à la gare Viger près du faubourg Québec (métro Berri-UQAM), la gare Jean-Talon près du métro Parc ainsi que la gare Bonaventure et la gare Windsor au centre-ville qui a été remplacer par la gare Lucien-L'Allier.

Le tramway vient s'insérer là ou les autobus ne fournissent plus et que le métro et le train sont trop coûteux pour le nombre de passager requis. C'est un produit de niche qu'on exploite mieux en Europe qu'ici au Canada.

Prenons le cas du train de l'est qui va coûter près de 650 millions de dollars pour a peine 11 000 passager par jour.

La phase 1 du métro de Laval a coûté 745 Millions pour 60 000 passagers par jour.
_________________
Il vaut mieux prendre le métro que de se jeter devant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
kodun



Inscrit le: 06 Jan 2002
Messages: 1841
Localisation: Fabre - Iberville

MessagePosté le: Lun Aoû 26, 2013 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moins on sait, plus on pense tout savoir.
Plus on sait, plus on reconnait ne rien savoir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Mar Aoû 27, 2013 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

amos404 a écrit:
Citation:
Certaines fois, je me dis qu'on devrait adopter la mentalité japonaise: au Japon, les bâtiments ont une durée de vie estimée à 20 ou 30 ans, selon leurs matériaux, le résultat est que les maisons japonaises perdent de la valeur aussi vite que les voitures, donc les quartiers se renouvellent à chaque 20 ou 30 ans. Ici des quadriplexes miteux du 19e siècle valent encore une fortune et donc continuent de nuire à tout le quartier.


Au contraire les vieux bâtiments doivent être rénové ce serait extrêmement triste d'un point de vue historique de reconstruire constamment nos quartier. De plus il n'y a rien d'écologique de tout détruire pour reconstruire après 30 ans...


Il y a des bâtiments qui valent la peine d'être rénovés, mais ils sont l'exception, pas la norme. On peut reconstruire tout en conservant l'allure historique des bâtiments à l'endroit.

Quant à l'aspect environnemental, quand le milieu bâti a 2 ou 3 étages mais qu'il y a tellement de demande de gens voulant habiter dans le coin qu'il faudrait 4 à 5 étages pour combler cette demande, ça veut dire que beaucoup de gens sont forcés d'habiter plus loin, parfois beaucoup plus loin. Le coût environnemental du transport additionnel que nous imposons
à ce monde là dépasse de beaucoup le coût environnemental de reconstruire les maisons pour les accommoder. Même une maison LEED verte est plus sale qu'une maison conventionnelle si elle est bâtie en banlieue, à cause du transport qu'elle requiert à ses occupants à chaque jour.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
prosadox



Inscrit le: 06 Mai 2007
Messages: 910
Localisation: Gatineau

MessagePosté le: Dim Sep 01, 2013 8:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="simval"Même une maison LEED verte est plus sale qu'une maison conventionnelle si elle est bâtie en banlieue, à cause du transport qu'elle requiert à ses occupants à chaque jour.[/quote]

tellement vrai! en émission de CO, les banlieusard, mais surtout ces pollueurs éhontés de gens des campagnes sont les champions toute catégories de la grosse pollution crasse!!!!

sans le sarcasme maintenant, effectivement, comme bien des choses, le coûts réduit des habitations construite à des normes inférieures sur de grands terrains de banlieues doit être compensé pas une utilisation plus grande d'énergie sur toute ses formes durant toute la durée de vie de la dite habitation.

super simple, un amis à moi a un semi comme le mien, mais à masson au lieu de hull, et travaille à hull. Juste en essence, hors voyage, il consomme 300 à 400 litre par mois, 80 à 100 pour moi.

ceci représente une hypothèque de 75 000$, et je ne prend pas en compte la dépréciation des voitures et tout, et le temps perdu dans le traffic....

pourtant, il se vend des centaines de maisons dans ce coins à toutes les années, parce que les gens sont pas très bon en calcul.....

..... et que les banques et autres conseillers ne rentre pas ces données dans leurs propositions et analyses.

le facteur Qualité de vie, proximité, frais de déplacement n'est pas très souvent pris en compte, même qu'il est caché.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
conducteur



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1720
Localisation: Rive-sud de Montreal

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 8:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Peut être pour certains c'est bien la ville, mais moi, je ne suis pas capable de vivre en ville. Ça me prends du vert et de l'espace! Alors oui je me tappe 1 heure par jour de voyagement, et je sais calculé! J'ai fait comme les pauvres et les étudiants, ( comme certains disent) et je me suis acheté une petite bagnole a faible consommation de BASE sans A/C. Et j'ai la qualité de vie que je désire dans ma banlieue lointaine de Montréal. Le choix de vivre en ville ou en banlieue est un choix personnel. Tant mieux si tu es bien en ville, mais pour moi c'est incompatible!
_________________
Non a la loi 3. On n'a pas volé nous!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 455
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 9:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mais vivre au milieu de nulle part ET travailler en ville, c'est quand même très contradictoire, et c'est ce genre de comportement qui fait que les villes se transforment au goût de certains en espaces invivables... car trop d'autos des habitants de villes lointaines !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

webfil a écrit:
Ok. On va faire ça.

Mardi, ça devrait être prêt.





_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cybernaute



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 2606
Localisation: Station Finch Ouest

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 1:46 pm    Sujet du message: Re: tramway Répondre en citant

renard132 a écrit:
Le tramway ne sert a rien juste a bloquer des voies, les gens partent de montreal non a cause du prix mais pour la qualité de vie , construisez des trains de banlieue qui on du sens ou des stationnement incitatifs adéquats .

Montreal est une ville mal pensée ainsi que ses accès...

En résumé de grand parkings a la périphérie et agrandissez le metro pas le tramway...

Avez-vous déjà habité sur l'île (dans différents quartiers) pour dire que la qualité de vie est si mauvaise? J'habite sur l'île, je suis très satisfait de la qualité de vie avec les nombreuses infrastructures de loisirs (parcs, arénas, centre sportif, piscine extérieures...), les grands espaces verts, la bonne offre commerciale et le fait de ne pas être dépendant d'un seul mode de transport. Si j'ai les moyens, je resterai sur l'île. Mais, malheureusement, c'est rendu un luxe d'avoir une maison sur l'île.

C'est pour cette raison, comme l'a écrit simval, qu'il faut améliorer le transport en commun en banlieue avec plus de trains (digne d'un métro régional) et plus de bus pour amener les gens vers les gares de train. En effet, la construction de stationnements incitatif n'est qu'un gros cercle vicieux. Plus qu'on met de places gratuites, plus qu'on encourage les gens à utiliser leur automobile et il faut agrandir sans arrêts ces stationnements. Cela donne des aberrations comme à Deux-Montagnes où les gens doivent marcher 1 km ou 10 minutes à pied entre leur voiture et le quai de la gare.

En ce qui concerne le tramway, je ne crois pas que les projets autour du centre-ville de Montréal sont essentiels, car, comme l'a montré l'étude pour le tramway sur Côte-des-Neiges, la quasi-totalité des futurs utilisateurs du tramway utilisent déjà les TEC. En banlieue, c'est une autre histoire, car un tramway ou tram-train/train-tram à Longueuil, Varennes, à Laval ou dans l'ouest de l'île risquent d'encourager plusieurs automobilistes à prendre les TEC et pourront se faire sans prendre trop de place aux automobilistes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 3:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

conducteur a écrit:
Peut être pour certains c'est bien la ville, mais moi, je ne suis pas capable de vivre en ville. Ça me prends du vert et de l'espace! Alors oui je me tappe 1 heure par jour de voyagement, et je sais calculé! J'ai fait comme les pauvres et les étudiants, ( comme certains disent) et je me suis acheté une petite bagnole a faible consommation de BASE sans A/C. Et j'ai la qualité de vie que je désire dans ma banlieue lointaine de Montréal. Le choix de vivre en ville ou en banlieue est un choix personnel. Tant mieux si tu es bien en ville, mais pour moi c'est incompatible!


Le gros problème de ça, c'est qu'en étalant les banlieues à ce point, tout le "vrai" vert disparaît, l'étalement urbain a pratiquement tout bouffé. Bon, il reste le vert des pelouses et des arbres sur les terrains, mais le vrai vert, comme des parcs ou des forêts protégées avec des chemins pédestres, c'est beaucoup plus rare.

Je crois qu'on pose une fausse opposition entre ville et banlieue... Les promoteurs des TEC et des quartiers marchables comme moi ne voient pas la banlieue comme le mal absolu. On aimerait simplement que la banlieue soit mieux bâtie pour ne pas imposer l'usage de la voiture pour tous les déplacements.

Comme j'ai dit, il devrait être plus facile pour une ville de banlieue d'être marchable qu'une grande ville. Il me semble que de pouvoir marcher pour aller magasiner ou aller à des restaurants avec des amis, c'est de la qualité de vie. Être plus nombreux à marcher et faire des rencontres fortuites en marchant, c'est de la qualité de vie. Offrir des endroits intéressants aux enfants à distance de marche plutôt que de les rendre dépendants à leurs parents pour tout déplacement, c'est de la qualité de vie.

Les banlieues devraient offrir des choix au monde, différents types de résidences avec un petit centre-ville pour offrir une diversité de logements et de vie communautaire. Regardez par exemple le village urbain de Saint-Lambert.



Il n'y a aucune raison pour laquelle les autres villes de banlieue ne seraient pas capables d'offrir une "rue principale" et un centre-ville de ce genre si elles le voulaient. Mais voilà le problème, c'est de la pure paresse des autorités municipales et des promoteurs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Asakha



Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 1503

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 3:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

_Mathieu_ a écrit:
Mais vivre au milieu de nulle part ET travailler en ville, c'est quand même très contradictoire, et c'est ce genre de comportement qui fait que les villes se transforment au goût de certains en espaces invivables... car trop d'autos des habitants de villes lointaines !


Peut-être que si un logement en ville, ou une maison, ne coûtait pas aussi cher ! Ça me couterait aisément le double, même le triple pour avoir une maison à Montréal... Avant que je dépense 200 000$ en essence, je serai décédé. Mais encore là, je travaille maintenant en ville par hasard, je travaillais dans mon coin avant, mais c'est plus payant maintenant de travailler à Montréal. Et il est faux de penser que toutes les voitures viennent uniquement de la banlieue. Promène toi dans n'importe quelle rue de Montréal, les voitures devant les maisons, c'est à ceux qui y habitent ! Même les gens du plateau chialent parce qu'ils n'ont pas assez de stationnement !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2013 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Asakha a écrit:
_Mathieu_ a écrit:
Mais vivre au milieu de nulle part ET travailler en ville, c'est quand même très contradictoire, et c'est ce genre de comportement qui fait que les villes se transforment au goût de certains en espaces invivables... car trop d'autos des habitants de villes lointaines !


Peut-être que si un logement en ville, ou une maison, ne coûtait pas aussi cher ! Ça me couterait aisément le double, même le triple pour avoir une maison à Montréal... Avant que je dépense 200 000$ en essence, je serai décédé. Mais encore là, je travaille maintenant en ville par hasard, je travaillais dans mon coin avant, mais c'est plus payant maintenant de travailler à Montréal. Et il est faux de penser que toutes les voitures viennent uniquement de la banlieue. Promène toi dans n'importe quelle rue de Montréal, les voitures devant les maisons, c'est à ceux qui y habitent ! Même les gens du plateau chialent parce qu'ils n'ont pas assez de stationnement !


Le coût des voitures, ce n'est pas juste l'essence. L'assurance plus l'immatriculation, c'est environ 1 000$ par année. La dépréciation, c'est facilement 2 000$ par année, voir plus avec des voitures plus de luxe. Et mettons en moyenne 1 000$ en entretien et réparations. Ça fait environ 6 000$ par année par voiture, ce qui cadre bien avec la moyenne québécoise, car les ménages dépensent en moyenne 10 000$ pour le transport "privé" selon les études des dépenses des ménages. Un ménage qui peut se passer de deux voitures peut donc économiser 8 000$ (il y a bien les frais de transport en commun), sur 20 ans, ça fait 160 000$.

Malheureusement, même si le transport en commun en ville est correct, il y a une déficience majeure au Québec et en Amérique du Nord au niveau du transport en commun interurbain et interrégional, due à l'abandon du réseau de chemin de fer pour passagers au profit des autoroutes (la pire décision en transport de l'histoire quant à moi). Donc même en ville, les ménages vont généralement chercher à avoir au moins une voiture pour pouvoir sortir de la ville de temps en temps, donc mettons plutôt 5 000$ d'économie par année (une voiture en moins plus la moitié moins de consommation en essence, mais contrebalancer par des coûts en transport en commun plus élevés). Sur 20 ans, durée standard d'hypothèque, ça fait 100 000$.

Le problème majeur est le manque d'habitations pour les familles à Montréal. Trop souvent, les promoteurs construisent des condos, 4 et demi max, alors qu'il faut au moins un 5 et demi pour une famille avec plus d'un enfant. Le problème de Montréal, c'est que tout est déjà construit et on a la mauvaise habitude de vouloir conserver ce qui est bâti même quand c'est miteux et obsolète. Et même quand on permet le remplacement, on limite la hauteur de ce qui va remplacer le vieux bâtiment, pour conserver le "cachet" du quartier. Or, le coût de la vieille bâtisse doit être payé par les logements de la nouvelle bâtisse, donc plus il y a de logements pour répartir le fardeau, mois le coût sera élevé. Si tu remplaces un quadriplexe de deux étages par un autre de deux étages, les habitations vont coûter facilement 100 000$ ou 150 000$ de plus qu'une construction similaire en banlieue. Si tu remplaces par un immeuble à condos de quatre étages, alors le coût additionnel comparé à une construction similaire en banlieue sera peut-être de 50 000$.

Le problème de refuser de reconstruire, c'est le suivant.

Commençons avec une vieille ville, Montréal au 19e siècle par exemple, avant la voiture (ou sa popularisation). La ville est très dense car les déplacements sont assez lents, mais il y a quand même une banlieue en périphérie, la vieille banlieue (ville Mont-Royal, Westmount, etc...).



Dans ce dessin, plus la zone est foncée, plus la population est dense. Le centre-ville est très dense, la vieille banlieue l'est beaucoup moins.

Maintenant, on introduit la voiture, et nous avons un baby boom, beaucoup de monde a besoin de logement. Mais on a déjà dit qu'on ne reconstruit pas sur ce qui est déjà bâti, on construit en périphérie, et comme c'est la périphérie, on construit moins dense encore que la vieille banlieue.



Le temps passe encore et on continue d'avoir de la demande pour des nouveaux logements, on ne peut pas reconstruire ce qui est déjà bâti et on construit en périphérie alors on construit peu dense.



Le résultat est qu'on a un noyau très dense noyé dans une mer de développement peu dense. Sauf que l'ancienne périphérie d'il y a 50 ans n'est plus tellement périphérique. L'ancienne banlieue est en fait centrale. L'offre de logements est également débalancée, même si les gens aimeraient vivre dans des secteurs plus denses avec services et commerces à proximité, ce genre de logements est en manque, ce qui augmente les prix et les rend hors de portée de plusieurs.

Ce qu'il faudrait, c'est reconstruire les anciennes périphéries pour les densifier et les intégrer au centre-ville, ce qui permettrait de réduire l'étalement urbain en offrant une plus grande variétés de densifications pour les gens, ce qui répondrait mieux à la demande (les gens veulent des logements différents, pourquoi ne construire que de la banlieue dépendante à la voiture?). Ça donnerait ceci:



L'alternative à ceci est l'idée d'une ville "linéaire", ce que Curitiba a fait au Brésil. C'est-à-dire de planifier les axes de transport en commun AVANT les développements, et non après comme nous le faisons, et zoner pour s'assurer que les développements autour des axes de transport en commun soient denses. Quand la ville doit s'agrandir, la première chose qui est faite est d'allonger les axes de transport (dans ce cas-ci des SRB, mais ça pourrait être des métros ou des tramways). Ainsi, les TEC précèdent les développements plutôt que de les suivre, et les quartiers denses peuvent s'étirer sur de nouveaux terrains, ils ne sont plus noyés dans un océan de banlieue dans lequel il ne peut croître.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Un désir nommé tramway Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com