metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Montréal: la pire congestion sur le continent Nord-Américain
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 8:53 am    Sujet du message: Montréal: la pire congestion sur le continent Nord-Américain Répondre en citant

Montréal aurait la pire congestion sur le continent Nord-Américain selon un rapport d'un relevé annuel de circulation effectué par la firme néerlandaise TomTom, un fournisseur d'appareils électroniques de guidage routier. Et il y a un coût important pour les travailleurs et les entreprises associé à cela.

Article:

Citation:

Le vendredi 12 octobre 2012


La congestion routière coûte cher



26 octobre 2010 | 15h35
Mise à jour: 26 octobre 2010 | 19h01


Argent

La congestion routière observée dans la grande région montréalaise entraine des pertes financières importantes pour les entreprises.


En 2003, les coûts annuels associés à cette problématique s'élevaient à 1,4 milliard, dont 87 % était attribuable aux retards. Cette année, les coûts devraient grimper à plus de 2 milliards de dollars. En incluant les coûts non-récurrents, les réparations de routes et les accidents, le montant devrait dépasser 3 milliards.

« C'est extrêmement coûteux et on peut comprendre que les entreprises et non seulement celles de la distribution songent à aller à l'extérieur de Montréal », indique Françoise Bertrand, présidente de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

La société Robert Transport estime que la congestion la prive d'environ 2 M$ de revenus par année car il doit souvent prolonger la journée de travail de ses chauffeurs.

Le temps supplémentaire alloué aux employés de Robert Transport atteint parfois 3 heures par jour. « En plus, le temps que nos chauffeurs peuvent passer dans leur camion est limité à 14h par jour », a exprimé à Argent Claude Robert, président de Transport Robert, soulignant que des chauffeurs doivent parfois se lever à 4h du matin pour respecter les délais de livraison des clients.

Ces problèmes liés à la congestion routière sont le résultat d'une quinzaine d'années de mauvaise planification selon l'urbaniste Pierre Gauthier, également professeur à l'Université Concordia. «Notre réseau routier a été mal planifié. On doit donner des modes de transport alternatifs à tous ceux qui n'ont pas besoin d'utiliser une voiture», a affirmé M. Gauthier, soulignant que les banlieusards devraient monter dans des trains de banlieue plutôt que de conduire leur véhicule.

Les maux de tête provoqués par la congestion ne sont pas sur le point d’être apaisés selon Pierre Gauthier. «Je crains qu’on va envenimer la situation parce qu’on s’apprête via des investissements à augmenter la capacité autoroutière», a-t-il précisé, soulignant que la rue Notre-Dame sera bientôt convertie en autoroute.

Claude Robert abonde dans le même sens. La construction de nouvelles routes n’est pas une solution à la congestion. «Il faut réduire le nombre de voitures qui circulent. On va y parvenir si un transport en commun adéquat prend le relais, a commenté M. Robert.

De son côté, Transport Québec affirme que des efforts sont faits afin de diminuer les dérangements liés aux grands travaux. Mais en ce qui concerne la congestion routière, le ministère indique que les automobilistes devront prendre leur mal en patience encore pendant quelques années.


Lien: http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2010/10/20101026-153531.html
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1740
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 10:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

Citation:
Montréal aurait la pire congestion sur le continent Nord-Américain selon un rapport d'un relevé annuel de circulation effectué par la firme néerlandaise TomTom

Tomtom a une façon très particulière de définir une voie embouteillée :
Si la vitesse constatée est inférieure de 30 % à la vitesse autorisée, elle est considérée comme embouteillée.

Du coup, c'est très simple de regagner une bonne note dans le classement tomtom :
Il suffit de rabaisser les vitesses autorisées au niveau des vitesses constatées.
Les autres villes l'ont déjà fait, (et notamment en Hollande, patrie de Tomtom), Montréal peut s'y mettre.
Ca coûte le prix de panneaux et du papier sur lequel les services de la Mairie vont écrire la décision.

A+


Dernière édition par nanar le Ven Oct 12, 2012 10:48 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 10:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas étonnant. Montréal ne veut pas améliorer le réseau de transport actuel. Si au moins on pouvait remplacer tranquillement quelques segments du métro par des tramways et SRB, cela permettrait p-e d'investir dans l'aggrandissement du réseau plutôt que dans les nouvelles rames MPM-10.

On pourrait facilement enlever ces segments de métro pour y créer des lignes de tramway plus directes:

- Ligne verte: Angrignon à Lionel-Groulx
- Ligne bleue: Jean-Talon à Saint-Michel

Cela totaliserait environ 90 voitures supplémentaires qui seraient utiles pour, entre autres, augmenter le nombre de voitures sur les rames de la ligne jaune (en passant de 6 à 9 voitures) ce qui augmenterait la capacité de la ligne jaune et faire en sorte de décontingenter le Terminus Bonaventure.


Dernière édition par samuelmath le Ven Oct 12, 2012 9:06 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

nanar a écrit:
Du coup, c'est très simple de regagner une bonne note dans le classement tomtom. Il suffit de rabaisser les vitesses autorisées au niveau des vitesses constatées. Les autres villes l'ont déjà fait, (et notamment en Hollande, patrie de Tomtom), Montréal peut s'y mettre.
Ca coûte le prix de panneaux et du papier sur lequel les services de la Mairie vont écrire la décision.


Je dois admettre que c'est une excellente idée, car il y a beaucoup d'endroits sur l'île de Montréal ou les autoroutes ont du 100 km/h Maximum (l'A-20 entre Lachine et Ile-Perrôt, l'A-15 entre Rockland et Salaberry, l'A-40 à R-D-P, l'A-720).

100 km/h maximum, ça devrait être uniquement hors de l'île de Montréal.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1740
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Re

@Sam, excuse moi, mais JAMAIS PERSONNE - aucun élu notamment - ne va te suivre sur l'idée de démanteler une partie du réseau de métro existant.
Ne pas construire de prolongement de métro, c'est un point de vue admissible, mais démolir un métro récent, non.

Tu peux proposer des prolongements en tram, des trams sur des rues parallèles et pas trop éloignées d'une ligne de métro.
Mais dans ce cas, si tu fais à moins de 5 ou 600 mètres, il y aura des quantités de citoyens et contribuables qui - même parmi ceux qui sont tout à fait favorables au tramway - diront que c'est gaspiller l'argent des impôts et faire des doublons.

A+
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 11:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

nanar a écrit:
@Sam, excuse moi, mais JAMAIS PERSONNE - aucun élu notamment - ne va te suivre sur l'idée de démanteler une partie du réseau de métro existant. Ne pas construire de prolongement de métro, c'est un point de vue admissible, mais démolir un métro récent, non.Tu peux proposer des prolongements en tram, des trams sur des rues parallèles et pas trop éloignées d'une ligne de métro. Mais dans ce cas, si tu fais à moins de 5 ou 600 mètres, il y aura des quantités de citoyens et contribuables qui - même parmi ceux qui sont tout à fait favorables au tramway - diront que c'est gaspiller l'argent des impôts et faire des doublons.


Je ne suis pas certain de ce que tu dis.

1 - Ces lignes de métro sont loin d'être récentes. Elle datent du début des années 80, soit 30 ans déjà.

2- Dans le cas de la ligne bleue sur Jean-Talon, les usagers détesteront transférer à la station Saint-Michel pour prendre le tramway. Parce que les points de débarquement majeurs sont assez près: Pie-IX, Viau et Lacordaire. Dis-moi ton avis en tant qu'usager de TEC: après avoir pris une ligne de métro bourrée de monde (comme la ligne orange), tu prendrais un transfert de trois stations de métro pour transférer une seconde fois pour faire deux ou trois stations de tramway? Ne préférerais tu pas la possibilité de ne faire un seul (ou aucun) transfert?

3- Cela est déjà arrivé en France et en Europe de désafecter des segments de métros qui étaient peu utilisés, voire terriblement peu rentables. N'oublie pas que les stations Fabre, Iberville et St-Michel sont vraiment peu utilisées en heure de pointe.

4- Regarde la courbe de la ligne verte entre les stations Angrignon et Lionel-Groulx. On pourrait facilement faire un ligne de tramway entre ces deux station, ce qui résulterait d'un trajet presque deux fois moins longue que le métro actuel.

Inquiète toi pas je le sais, et j'en suis certain qu'aucun élu ne voudra démanteler une partie du réseau de métro pour faire place à un tramway au-dessus de la partie démantèlée.


Dernière édition par samuelmath le Ven Oct 12, 2012 9:59 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1740
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

30 ans, pour des tunnels de métro, c'est très peu, ce sont des investissements pensés pour un siècle.

Voila comment - par exemple - je verrais les choses sans toucher au métro (sauf renouveler les trains qui ont près de 50 ans) :
Un tramway vient des galeries d'Anjou sur Jean Talon, jusqu'au métro St Michel
Puis ce tram tourne sur le boulevard St Michel vers le Sud, environ 1200 mètres, et retourne vers l'Ouest sur la rue Beaubien.
Il va jusqu'à la ligne Orange, ou jusqu'au carrefour Beaubien - St Laurent

Mais, sur les mêmes rails de tramway, on peut imaginer une deuxième ligne, qui ne va pas jusqu'au métro Orange, mais tourne avant, par exemple sur l'avenue Papineau, vers la ligne Verte.

Comme cette ligne/branche sur l'avenue Papineau est moins fréquente que le tronc commun, on peut elle même la doubler par une ligne qui monte vers le nord, vers le boulevard H.Bourassa.

Cette ligne de doublement sur Papineau n'est pas obligée de partir de la ligne Verte : elle peut venir du centre de Montreal sur la rue Sherbrooke.

Je propose ça parce que les tramways ne s'exploitent en général PAS sur le principe "Une Infrastructure, une Route". On décide que chaque service est mettons aux 10 minutes, et on met 2, 3 ou 4 services sur certains tronçons.
Exemple :
http://www.urbanrail.net/eu/ch/zh/zurich-tram-centre.png



.


Dernière édition par nanar le Sam Oct 13, 2012 6:49 am; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 3:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nanar, je ne te comprends pas. Au lieu de simplement faire 3 km de plus de tramway pour rejoindre la station Jean-Talon à partir de Saint-Michel, tu trouves plus avantageux de:

- Rallonger le trajet d'un kilomètre pour descendre jusqu'à la station Beaubien
- Créer une doublement de ligne de tramway sur la rue Papineau vers la ligne verte
- Et créer un autre doublement vers Henri-Bourassa

Créer des rails demande beaucoup de travail et ce serait beaucoup plus simple pour les constructions (ainsi que pour éviter de futures congestions routières) d'utiliser une avenue comme Christophe-Colomb ou il n'y a presqu'aucun traffic. L'avenue Papineau qui relie l'autoroute 19 ainsi que le Pont Jacques-Cartier est très congestionnée en heure de pointe, ce qui rendra la situation assez infernale, pendant et après les constructions. Ce qui est pratique avec l'avenue Christophe-Colomb, c'est qu'elle est coupée par un parc (Parc Laurier) qui empêche les autos d'y circuler nombreusement et permettrait au tramway d'y circuler plus aisément, librement et rapidement. Et le tramway n'est pas obligé de traverser le parc, il peut le contourner facilement sur les rues Mentana et Boyer.

Et je ne vois aucune nécessité de prolonger le tramway vers Henri-Bourassa. Le métro (ligne orange) et les circuits d'autobus nord-sud peuvent combler les correspondances aux stations de la ligne de tramway quer j'ai mise sur le schéma. Bref, oublie l'idée de doubler les rails tant et aussi longtemps que l'on a pas au moins une ligne avec un trajet "simple" pour commencer. Après, si ça s'avère utile de doubler et que c'est pertinent, on pourra toujours en reparler.


Dernière édition par samuelmath le Ven Oct 12, 2012 9:53 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1740
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sam@, selon moi faire passer une ligne de tram au dessus de la ligne bleue, sur la même rue Jean Talon, entre la ligne Orange et St Michel n'a pas de sens.
Enlever ou fermer la ligne bleue sur ce même trajet pour éviter le doublon me parait tout à fait loufoque.

Donc mon idée est de relier Anjou par tram au métro bleu à la première station (St Michel),
puis de constituer sur d'autres chemins que Jean Talon, pour donner la "qualité de service tram" à des quartiers qui aujourd'hui n'ont que des bus.

J'ai écris Papineau, mais si Christophe Collomb, est mieux adaptée ça ne me gêne pas : j'exposai juste des principes :

1) Le tramway ne remplace pas une ligne de métro existante, il la complète, en parallèle, mais à une certaine distance.
2) Si le tramway se termine au terminus du métro, il oblige tous ses voyageurs à changer.
3) En partant sur d'autres rues que Jean Talon (après avoir servi le terminus de métro St Michel), le tram continue vers le centre ville, en desservant d'autres quartiers (comme ceux sur la rue Beaubien) et en évitant à certains voyageurs une correspondance.
4) Il est facile d'exploiter plusieurs lignes différentes sur les mêmes rails
5) Un tram qui remplace des lignes de bus, peut améliorer la desserte, et surtout le confort des voyageurs

Lorsque tu écris "doublement de ligne de tramway" tu penses à quoi ? Tu sembles dire de construire 4 voies ? Ce n'est pas du tout ça,on n'en mets que 2

Mais quand je vois avec quelle "prudence" tu envisages de réaliser seulement 3 km de tramway (ce qui est ridiculement peu pour une ville de 3 millions d'habitants), j'ai l'impression que l'incapacité de construire que manifestent les dirigeants de la ville génère l'étouffement de l'imagination des citoyens et des forumeurs.

Il me parait évident que si la prospérité moyenne au Québec équivaut à la prospérité moyenne en France, Montréal pourrait se payer d'emblée 25 km de tramway, à construire en 4 ans, puis allonger son réseau de 10 km tous les 2 ans.

Le problème vient que vous avez un échangeur de 6 milliards de dollars à réparer, et des centaines de wagons de métro à changer. Ca prend de l'argent.

A+


Dernière édition par nanar le Sam Oct 13, 2012 6:48 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

nanar a écrit:
Lorsque tu écris "doublement de ligne de tramway" tu penses à quoi ? Tu sembles dire de construire 4 voies ? Ce n'est pas du tout ça,on n'en mets que 2


C'est toi, il me semble, qui a parlé de ligne de doublement. Et oui, j'ai très bien compris que ça ne se résulte pas à 4 voies de tramway sur Jean-Talon mais bien deux lignes différentes qui se séparent à un certain point sur la rue, ce que je suis contre puisque ce sont les rails qui coûtent le plus cher à fabriquer.

De plus, comment comptes-tu augmenter la demande des trois stations de métro (Fabre, Iberville et St-Michel) avec tout le paquet de lignes de tramway que tu proposes? Rendu à faire une ligne de tramway au Nord, une autre au Sud et la principale à l'Ouest, les trois stations de la ligne bleue n'ont plus aucun intérêt à exister de toute façon puisque tout est desservi par le tramway. Ça regarde pas bien en partant ton truc.

nanar a écrit:
Mais sur les mêmes rails de tramway, on peut imaginer une deuxième ligne, qui ne va pas jusqu'au métro Orange, mais tourne avant, par exemple sur l'avenue Papineau, vers la ligne Verte. Comme cette ligne est, sur l'avenue Papineau, moins fréquente que sur Jean Talon et Beaubien, on peut elle même la doubler par une ligne qui monte vers le nord, vers le boulevard H.Bourassa.


Je reviens sur cela: comment peux-tu être certain que la fréquence d'une ligne de tramway qui descend Papineau vers la ligne verte serait moins fréquente que celle sur Jean-Talon/Beaubien? Les gens ont besoin d'un transit nord-sud près du centre-ville de Montréal et tu es certain qu'il y aurait moins de gens qui prendrait une ligne de tramway près de Berri-UQAM pour se rendre sur Jean-Talon que ta ligne sur Jean-Talon/Beaubien?

En fait, une des raisons que le tramway a été conçu, c'était pour décongestionner le métro. Donc au lieu de doubler le tramway (comme tu disais tantôt, 1-Beaubien/St-Laurent et 2- vers ligne verte), pourquoi ne pas mettre tout cela en une seule ligne de tramway? Je ne comprends vraiment pas ton idée de partager les mêmes rails de tramway sur Jean-Talon pour 2 lignes différentes.

J'imagine la situation trop délicate qui craque en respect d'horaires. Exemple: un train de ligne-1 qui est 4 minutes en retard se fait dépasser par un train de ligne-2. Une fois rendue sur Jean-Talon, le train de ligne-1 doit attendre 1 minute supplémentaire pour chaque station que le train de ligne-2 doit faire. Est-ce qu'il y a une possibilité d'aiguillage sur un chemin de tramway en ce sens que le train-1 dépasse le train-2 sur la voie opposée? (je te le demande, mais je serais étonné parce que c'est assez compliqué et peut-être un peu trop dangereux). Et n'attends-toi pas d'une exactitude de qualité avec le Québec pour le respect des horaires. Ce n'est pas l'Europe ici. Tout est flou dans une province flouée.

nanar a écrit:
Mais quand je vois avec quelle "prudence" tu envisages de réaliser seulement 3 km de tramway (ce qui est ridiculement peu pour une ville de 3 millions d'habitants), j'ai l'impression que l'incapacité de construire que manifestent les dirigeants de la ville génère l'étouffement de l'imagination des citoyens et des forumeurs.


J'ai parlé de seulement 3 km de tramway? Vraiment? As-tu oublié que j'ai parlé d'une ligne de tramway de 8 km entre la station Jean-Talon et les Galeries d'Anjou? As-tu oublié également que je parlais de la prolonger jusqu'au centre-ville (Berri-UQAM), soit 6 km supplémentaires? Et le 2-3 km de plus vers le RÉSO? Le lien est ici sur le forum "Un désir nommé Tramway" (si tu ne l'as pas déjà lu):

http://metrodemontreal.com/forum/viewtopic.php?t=15894

J'ai parlé de faire 3 km de plus en tramway pour rejoindre la station Jean-Talon et pas de créer seulement 3 km de tramway. Je crois que ta bibliothèque commence à dater elle aussi. Les gens ont des problèmes de mémoire, soit a court ou à long terme. Peu importe, vous m'avez tous l'air dans une bulle....

Bulle et Bill! On s'est déjà vu chez Plasmont International (à Laval)?


Dernière édition par samuelmath le Ven Oct 12, 2012 10:05 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Le gros Réal



Inscrit le: 22 Oct 2004
Messages: 387
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 7:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
C'est pas étonnant. Montréal ne veut pas améliorer le réseau de transport actuel. Si au moins on pouvait remplacer tranquillement les parties du métro par des tramways et SRB, cela permettrait d'investir dans l'aggrandissment du réseau plutôt que d'investir dans des nouvelles rames MPM-10.

On pourrait facilement enlever ces segments de métro pour y créer des lignes de tramway plus directes:

- Ligne verte: Angrignon à Lionel-Groulx
- Ligne bleue: Jean-Talon à Saint-Michel

Cela totaliserait environ 90 voitures supplémentaires qui seraient utiles pour, entre autres, augmenter le nombre de voitures sur les rames de la ligne jaune (en passant de 6 à 9 voitures) ce qui augmenterait la capacité de la ligne jaune et faire en sorte de décontingenter le Terminus Bonaventure.


Lol toi. Tu n'as pas dû utiliser ces lignes souvent pour penser qu'elles sont sous-utilisées.
_________________
Le gros Réal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 7:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le gros Réal a écrit:
Lol toi. Tu n'as pas dû utiliser ces lignes souvent pour penser qu'elles sont sous-utilisées.


J'ai habité à Lasalle pendant 10 ans et j'y vais encore 2 fois par semaine visiter un de mes amis. C'est jamais plein jusqu'à Lionel-Groulx, même en heure de pointe. Crois-moi: un tramway + un SRB peut faire bien mieux la job. Je dirais même que 4-5 différents SRB feraient la job. Exemple:

- SRB De la Vérendrye (L-G)
- SRB Newman (L-G)
- SRB Newman (Place-St-Henri/L-G)
- SRB Verdun
- SRB Ville-Émard

* Tous au diésel-électrique.

Comme ça, si j'habite à Lasalle et que je veux me rendre jusqu'à quelque part sur la rue Décarie, j'ai pas besoin de passer dans tout Verdun pour m'y rendre.

En fait justement, on devrait commencer par diviser la 106 Newman en deux:

Une 106 Newman: qui fait le même trajet qu'actuellement
Une 156 Newman: qui fait Newman/Senkus/St-Patrick/Monk/Notre-Dame
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
champdemars



Inscrit le: 29 Mar 2005
Messages: 2032
Localisation: Longueuil

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Étonnant comment chaque post/nouvelle peut devenir une occasion de proposer un projet quelquonque de tramway/métro
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 8:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

champdemars a écrit:
Étonnant comment chaque post/nouvelle peut devenir une occasion de proposer un projet quelquonque de tramway/métro


Je veux revenir avec l'idée de nanar, celle de baisser les limites de vitesse sur les autoroutes. Je trouvais que c'est une excellente idée puisque ça réduirait le nombre d'accidents sur des zones "Maximum 100 km/h" comme l'autoroute 20 entre Lachine et Ile-Perrot, l'Autoroute des Laurentides, l'autoroute 40 (côté ouest et côté est), l'autoroute 13 entre l'A-40 et Gouin.

Si l'on baissait la limite de vitesse à 70 km/h sur toute l'île de Montréal, non seulement la conduite des automobilistes serait plus prudente, mais les routes se conserveraient mieux (moins de nid de poule)
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Ven Oct 12, 2012 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé Nanar, je sais que c'est moi qui a commencé à discuter de cela, mais si tu veux continuer à parler avec moi du tramway sur Jean-Talon, viens sur le sujet que j'ai créé spécialement pour cela:

http://www.metrodemontreal.com/forum/viewtopic.php?p=216143#216143

J'y ai amené une question concernant la comparaison de la consommation électrique d'un tramway vs métro.
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1740
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 6:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

@ Sam, je réponds dans l'autre sujet de discussion pour ce qui concerne le tramway.

A+
nanar
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kodun



Inscrit le: 06 Jan 2002
Messages: 1841
Localisation: Fabre - Iberville

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le plus étonnant c'est que le gros de cette congestion serait évitable si les infrastructures avaient été mieux pensées. On parle pas de tendances imprévisibles à prévoir mais de mauvaise plannification. Le plus frustrant c'est pas de perdre du temps pcq il y a de la congestion, mais pcq elle est souvent inutile et exagérée pour la grosseur de la ville, on est pas à LA!

On peut prendre comme exemple le BOULEVARD Métropolitain sur lequelle l'ancêtre du MTQ avait décidé de faire passer la 40, en y greffant la 15 en multiplex, Côte-de-Liesse et Marcel-Laurin. On a aujourd'hui à cet endroit un des pire complexe autoroutier, complètement inadéquat.

Ensuite, prennons Notre-Dame vers l'Est qui offre l'un des plus beaux goulots d'étranglement et un parcourt digne d'un destruction derby.

La 20 entre la 13 et la 138. Encore une question de sous-capacité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4495
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

kodun a écrit:
On peut prendre comme exemple le BOULEVARD Métropolitain sur lequelle l'ancêtre du MTQ avait décidé de faire passer la 40, en y greffant la 15 en multiplex, Côte-de-Liesse et Marcel-Laurin. On a aujourd'hui à cet endroit un des pire complexe autoroutier, complètement inadéquat.

Ensuite, prennons Notre-Dame vers l'Est qui offre l'un des plus beaux goulots d'étranglement et un parcourt digne d'un destruction derby.

La 20 entre la 13 et la 138. Encore une question de sous-capacité.


1- Très vrai. J'avais même eu une idée de faire passer deux voies pour l'A-15 (soit une voie de chaque côté de la voie ferrée jusqu'a l'autoroute des Laurentides).
2- Lol et que dire des singes-manifestants qui se sont opposés contre le projet du prolongement de l'autoroute 720 jusqu'à l'A-25? C'est grâce à eux que les bons projets tombent à l'eau. Triste.
3- Encore vrai. Ça ressemble à un autre problème de multiplex. Sauf qu'il y a une solution à cela:

- Enlever les sorties sur la 1re Avenue pour élargir la 20 Est (passer de 3 à 4 voies)
- Ne laisser que 1 seule voie (et non 2) pour la sortie de l'A-13 Sud vers l'A-20 Est
- Élargir la 20 Est à 3 voies (au lieu de 2) aux environs de l'échangeur de l'A-13

Si le traffic de l'A-13 n'aime pas la queue-leu-leu, bien, y'a toujours l'A-520 Ouest qui est disponible pour contourner le tout.
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
AMTFan1



Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 3070

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

kodun a écrit:
Le plus étonnant c'est que le gros de cette congestion serait évitable si les infrastructures avaient été mieux pensées. On parle pas de tendances imprévisibles à prévoir mais de mauvaise plannification. Le plus frustrant c'est pas de perdre du temps pcq il y a de la congestion, mais pcq elle est souvent inutile et exagérée pour la grosseur de la ville, on est pas à LA!

On peut prendre comme exemple le BOULEVARD Métropolitain sur lequelle l'ancêtre du MTQ avait décidé de faire passer la 40, en y greffant la 15 en multiplex, Côte-de-Liesse et Marcel-Laurin. On a aujourd'hui à cet endroit un des pire complexe autoroutier, complètement inadéquat.

Ensuite, prennons Notre-Dame vers l'Est qui offre l'un des plus beaux goulots d'étranglement et un parcourt digne d'un destruction derby.

La 20 entre la 13 et la 138. Encore une question de sous-capacité.


Depuis le début du développement autoroutier dans les 1950 et 1960, le développement immobilier ne s'est pas fait parrallèlement au réseau des transports, que ce soit autoroutier ou transport en commun. Il n'y a pas eu de plan qui englobe l'ensemble des éléments dans une ville. C'est la même chose avec le réseau d'alimentation en eau et des égoûts, on se retrouve avec un réseau qui sont vieux de presque de 100 ans dans certains cas et qui est à présent surchargé.

On a fait beaucoups de développement immobilier mais sans avoir intégré les réseaux de transport et d'alimentation en eau potable et d'égoût et s'être demandé s'ils seraient capables de répondre à la future demande et s'il serait nécessaire d'augmenter la capacité du réseau routier actuel ou s'il serait nécessaire de développer de nouvelles lignes de transports en commun au cas où le réseau routier actuel ne pourrait plus répondre à la future demande. Regardez les banlieues, ça ne cesse de pousser comme des champignons, mais il n'y a que très peu de mesures pour modifier ou développer le réseau de transport actuel.

Cependant, bien que ce soit difficile d'intégrer le développement immobilier et développement du réseau de transport, il est possible de le faire. D'autres villes dans le monde ont pris compte que si on dévelloppe et agrandi certains quartier, il sera nécessaire de développer le réseau de transports dans ces secteurs étant donné l'augmentation de la population dans ces secteurs et l'augmentation, par conséquent, des déplacements.

L'exemple parfait est la ville de Berlin! Après la destruction du mur de Berlin en 1989, la ville avait une énorme cicatrice qui la divisait en deux: des centaines de mètres carrés de terrains vagues qui séparaient les 2 Berlins. Évidemment pour les autorités, il était nécessaire d'exploiter et de construire de nouveaux quartiers sur ces terrains vagues. Cependant les planificateurs ont fait très bien leur travail: ils en ont aussi profiter, lors de la chute du mur, de repenser complétement le réseau de transport collectif et routier et ont aussi pu se permettre ce que très peu de ville pourrait faire aujourd'hui: construire une nouvelle gare centrale, intermodale où toutes les lignes de transports sont interconnectées en plein coeur de la ville.

Berlin est non seulement devenu un modèle en transport collectif, mais aussi en planification et urbanisme! Montréal et ses banlieues devraient s'en inspirer!

Regardez ce reportage et vous comprendrez:

http://www.radio-canada.ca/emissions/une_heure_sur_terre/2009-2010/Reportage.asp?idDoc=104309
_________________
"Un pays développé n'est pas un endroit où les pauvres ont des voitures. C'est un pays où les riches utilisent le transport en commun." - Gustavo Petro, maire de Bogota.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cybernaute



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 2606
Localisation: Station Finch Ouest

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

nanar a écrit:
Salut

Citation:
Montréal aurait la pire congestion sur le continent Nord-Américain selon un rapport d'un relevé annuel de circulation effectué par la firme néerlandaise TomTom

Tomtom a une façon très particulière de définir une voie embouteillée :
Si la vitesse constatée est inférieure de 30 % à la vitesse autorisée, elle est considérée comme embouteillée.

Du coup, c'est très simple de regagner une bonne note dans le classement tomtom :
Il suffit de rabaisser les vitesses autorisées au niveau des vitesses constatées.
Les autres villes l'ont déjà fait, (et notamment en Hollande, patrie de Tomtom), Montréal peut s'y mettre.
Ca coûte le prix de panneaux et du papier sur lequel les services de la Mairie vont écrire la décision.

A+

La limite de vitesse sur les pires autoroutes (Décarie, Métropolitaine, 20...) à Montréal est déjà faible (seulement 70 km/h). Donc, si on retire 30% de 70 km/h, on arrive à environ 50 km/h sur les autoroutes en moyenne. Je n'ai pas besoin de mentionner que c'est une très faible vitesse pour une autoroute...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com