metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'art de se tirer dans le pied

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Laval (STL)
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lanau_Boy



Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 617

MessagePosté le: Jeu Déc 02, 2010 3:08 am    Sujet du message: L'art de se tirer dans le pied Répondre en citant

Citation:
Près de 30 chauffeurs de la Société de transport de Laval (STL) assignés à des lignes scolaires sont soudainement tombés malades en même temps, mardi, au moment où la cloche annonçait la sortie des classes, laissant ainsi 3000 élèves sans moyen de transport.

Au Collège Letendre, où environ 500 jeunes de 11 à 17 ans ont été privés de transport mardi, on ne croit pas du tout la thèse de la maladie.

«Les huit autobus de la STL dédiés au transport scolaire étaient stationnés dans la cour du collège lorsque la cloche a annoncé la fin des classes, a raconté le directeur général du collège, Yves Legault. Quand la cloche a sonné, ils sont tous partis en même temps. S’ils avaient vraiment été malades, ils ne se seraient pas présentés, tout simplement.»

Pourtant, au Syndicat des chauffeurs de la STL, on refuse de parler de débrayage.

«C’est un évènement malheureux, mais ce n’est pas un débrayage, a dit Richard Ouimet, président du syndicat des chauffeurs. Sur 500 chauffeurs, il est fréquent que certains tombent malades, même en fin de journée. On tente alors de les remplacer selon nos effectifs.»

L’administration de la STL n’en croit pas un mot. «Nous considérons ces évènements comme un moyen de pression», a admis Marie-Céline Bourgault, directrice des communications à la STL.

Au total, six écoles et 3 000 élèves auraient été touchés par le «débrayage». Les évènements du 30 novembre ont causé beaucoup d’inquiétude chez les élèves et leurs parents, qui n’avaient reçu aucun préavis ni avertissement. La présidente de l’Association des parents du Collège Letendre, Ginette Bardou, a même parlé d’un débrayage «sauvage».

«Je reconnais le droit aux travailleurs de faire valoir leurs droits, mais le fait d’avoir pris nos enfants en otage est tout à fait indécent, a-t-elle dit. En plus, ils ont fait cela lors d’une des pires journées de novembre, sous la pluie battante.»

Selon Mme Bardou, c’était le «chaos total» sur les quais du terminus Montmorency, situé tout près du collège de son fils.

«Il n’y avait pas assez d’autobus pour prendre tous les élèves. Les enfants étaient laissés à eux-mêmes.»

Le directeur du Collège Letendre déplore également que des enfants aient été la cible de ces moyens de pression.

«On a l’habitude d’avoir un excellent service avec la STL. La société a d’ailleurs collaboré avec nous lorsque les évènements se sont produits hier [mardi]. Par contre, tout le monde a été pris par surprise. Et tout le monde se demande si cela ne va pas se reproduire», a dit M. Legault.

(Agence QMI)


Du grand Art ! l'Art de donner des munitions aux médias et aux usagers , de se tirer bien comme faut dans le pied et de nous faire passer pour une belle gang d'imbéciles ! . Je sais que faire des sorties d'école c'est pas toujours drôle mais c'est pas une raison de sacrer son camp , book d'autre chose si ça te fait suer à ce point là !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4500
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Jeu Déc 02, 2010 4:50 am    Sujet du message: Re: L'art de se tirer dans le pied Répondre en citant

Citation:
Près de 30 chauffeurs de la Société de transport de Laval (STL) assignés à des lignes scolaires sont soudainement tombés malades en même temps, mardi, au moment où la cloche annonçait la sortie des classes, laissant ainsi 3000 élèves sans moyen de transport.


Tiens, ça c'est une nouvelle .

Quand est-ce que c'est arrivé, mardi passé? Seigneur, c'est donc ben solidaire comme une mutinerie ce manque de professionalisme. Ils sont tu tous allés au Commensal pour célébrer leur départ à la retraite?

En passant, ce geste me rappelle le fait (ou p-e la rumeur si ce c'est pas vrai) du 9 septembre 2001 lorsque tous les juifs travaillant au World Trade Centre se sont "callés off" cette journée là parce qu'ils savaient qu'ils allaient se faire tuer.
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
subhuman111



Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 464
Localisation: St-Eustache

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 1:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chui sceptique ... ca vient de QMI , et c'est QMI qui fournit entre-aute la machine quebecor , donc , comme je sais qu'il y'a deux version , je serais curieux d'entendre l'autre version ...
_________________
SubHuman...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lanau_Boy



Inscrit le: 29 Mai 2009
Messages: 617

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 3:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

ta raison ! faut en prendre et en laisser , reste que je doute que QMI puisse inventer que 8 autobus sont partis pour le fun , seule les "raisons" peuvent différer .Il me semble ... (et je peux être dans le champs) un chauffeur qui tombe malade surtout en heure de pointe , c'est un C.O avec un chauffeur remplacent qui arrive ou ce dernier arrive en taxi et le C.O ou taxi ramène le chauffeur malade au CT.Le bus ne rentre pas au garage ou ne bouge pas de là . Si t'es trop malade pour faire ta run , t'es trop malade pour rentrer ton bus au garage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
montreal66



Inscrit le: 16 Nov 2009
Messages: 1791

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 10:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Selon STL Synchro, tout les autobus ne se presentait pas, pour des pressure tactics
_________________
Envoi CV 1: 14 Septembre 2015
Envoi CV 2: 11 Avril 2017
Examen Ecrit: 27 Novembre 2018
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sfsf02



Inscrit le: 04 Jan 2007
Messages: 1000
Localisation: Laval

MessagePosté le: Ven Déc 03, 2010 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour vous dire qu'un circuit scolaire peut accueillir de 75 à 90 élèves en moyenne, matin et soir. Ça cri et ça parle fort. Ce n'est pas n'importe quel chauffeur(e) qui peut accepter de ce faire assigner à ce genre de circuit.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ghislain Laframboise



Inscrit le: 09 Mai 2004
Messages: 4793
Localisation: Laval-Des-Rapides (1 km au sud de la station Montmorency)

MessagePosté le: Jeu Déc 16, 2010 2:28 pm    Sujet du message: Articles du Courrier Laval Répondre en citant

Stéphane Saint-Amour, Courrier Laval, le 8 décembre 2010, P.23 a écrit:


La STL dépose une plainte pour pratique déloyale

Elle dénonce "un moyen de pression syndicale"

Une plainte pour pratique déloyale a été déposée auprès du ministère du Travail, le 3 décembre, par la société de transport de Laval contre le Syndicat des chauffeurs d'autobus de la STL.

Cette dénonciation fait suite aux événements survenus le mardi 30 novembre, à la fin des classes, alors qu'une trentaine de chauffeurs d'autobus affectés au transport scolaire ont soudainement manqué à l'appel.

Dans une lettre adressée à la direction des six établissements scolaires touchés, la STL indique que des chauffeurs "ont donné suite à une consigne liée à un moyen de pression syndical de se rapporter malade" et que "cette consigne syndicale a été transmise auprès des chauffeurs, tout juste avant le début du retour à la maison des étudiants".

Ce que nie formellement le président du Syndicat Richard Ouimet. Il n'y a pas eu de mot d'ordre à l'effet qu'on débraye. Quelques chauffeurs sont tombés malades en fin de journée comme ça se voit couramment; ils ont appelé [au garage] pour se faire remplacer et le service a été rendu avec un peu de retard", minimise-t-il.

Collège Letendre

Au Collège Letendre, la version du directeur général Yves Legault tranche avec celle du président syndical.

"Ce que mes adjoints m'ont rapporté, c'est que les six autobus ont quitté la cour avant que les élèves ne sortent à l'extérieur au son de la cloche. Ça nous a vraiment étonnés; on a toujours eu du bon service de la part de la STL", dit-il, conscient que les chauffeurs sont sans contrat de travail depuis le 31 juillet dernier.

Les écoles St-Maxime et Mont-de-la-Salle, le Collège Laval, le Liberty School et Sir Wilfrid Laurier sont les autres établissements qui furent touchés, affectant ainsi quelque 3000 étudiants.

Dédommagement réclamé

À l'association des parents du Collège Letendre, on réclame au Syndicat et à la STL un don au montant de 1 500$, qui serait versé à la Fondation du Collège, pour compenser les troubles et désagréments causé aux 500 enfants et à leur parents.

"Je trouve particulièrement odieux le fait que les chauffeurs aient décidé de prendre les enfants en otage comme moyen de pression. Tout cela, en plus, une des pires journées de novembre, sous la pluie battante", écrit la présidente Ginette Bardou dans une lettre adressée à MM. Richard Ouimet et Jean-Jacques Beldié, respectivement président du syndicat des chauffeurs d'autobus et président de la STL.

Solutions Alternatives
Évoquant les évènements du 30 novembre, la directrice des communications et du marketing à la STL, Marie-Céline Bourgault, explique qu'aussitôt informée de la situation, la direction de la Société de Transport a mis en place des "mesures palliatives".

"Comme la plupart de nos chauffeurs étaient déjà en poste pour leur assignation de l'après-midi, nous n'avions pas suffisamment de chauffeurs disponibles pour remplacer intégralement ceux qui se désistaient de leur assignation.

Afin de renseigner et diriger les étudiants vers des solutions alternatives, nous avons mandaté au moins un superviseur par école, qui les a guidés vers le réseau de la Société de Transport de Laval, afin qu'ils puissent retourner le plus directement à leur domicile."

Négos
Les ratés observés la semaine dernière, dans le service de transport scolaire, n'ont pas empêché les parties patronale et syndicale de poursuivre les négociations, le samedi 4 décembre.

"Deux autres rencontres sont prévues les 10 et 14 décembre", explique le président syndical Richard Ouimet, qui espère toujours un règlement avant les Fêtes. Le principal point d'achoppement à la table des négociations concerne le régime de retraite des quelques 500 chauffeurs d'autobus de la STL.

_________________
Il vaut mieux prendre le métro que de se jeter devant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Domlaval



Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Lun Déc 20, 2010 9:51 am    Sujet du message: Re: Articles du Courrier Laval Répondre en citant

Aller me faire croire que 30 chauffeurs sont tomber malade en même temps c'est me prendre pour un cave et c'est prendre la société pour des caves.

Pas contre c'est pas aux chauffeurs qui faut s'en prendre. Quand ton syndicat te dit de faire quelque chose, tu fermes ta gueulle, pis tu le fais!!! T'as beau être en accord ou désaccord avec eux, t'as pas le choix.

Il y a plusieurs chauffeurs que leurs enfants utilise ce même service d'autobus et qui ont été prit dans ce bordel, et ça fesait pas plus leur bonheure.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OliBee



Inscrit le: 21 Déc 2005
Messages: 1335

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2010 7:26 pm    Sujet du message: . Répondre en citant

A ce que je saches, le syndicat n'a pas de droit de vie ou de mort sur ses chauffeurs. Une chose de sur, c'est que la clientèle n'est pas leur priorité. Toute moyen de pression ne devrait pas aller jusqu'à pénaliser la clientèle ou la mettre dans une situation précaire. Portez pas l'uniforme, barbouillez les bus, faites pas payer le monde, partez en retard, echanger vos assignations, melanger les bus, mais le monde n'ont pas à payer pour ça.

Que le syndicat assume ces niaiseries !!!!

Voir que 30 chauffeurs, assignés au transport scolaire tombe malade d'un coup. Etre les ecoles, je m'arrangerais pour faire affaire avec le privé.


Dernière édition par OliBee le Mer Déc 22, 2010 5:31 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Domlaval



Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 17

MessagePosté le: Mer Déc 22, 2010 3:04 pm    Sujet du message: Re: . Répondre en citant

OliBee a écrit:
A ce que je cherche, le syndicat n'a pas de droit de vie ou de mort sur ses chauffeurs. Une chose de sur, c'est que la clientèle n'est pas leur priorité. Toute moyen de pression ne devrait pas aller jusqu'à pénaliset la clientèle ou la mettre dans une situation précaire. Portez pas l'uniforme, barbouillez les bus, faites pas payer le monde, partez en retard, echanger vos assignations, melanger les bus, mais le monde n'ont pas à payer pour ça.

Que le syndicat assume ces niaiseries !!!!

Voir que 30 chauffeurs, assignés au transport scolaire tombe malade d'un coup. Etre les ecoles, je m'arrangerais pour faire affaire avec le privé.



Le meilleur moyen de mettre la clientèle de notre bord, c'est de ne pas la prendre en otage... surtout pas des étudiants et/ou enfants.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rotax



Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 3744
Localisation: Laval

MessagePosté le: Mer Déc 22, 2010 9:04 pm    Sujet du message: Re: . Répondre en citant

Domlaval a écrit:


Le meilleur moyen de mettre la clientèle de notre bord, c'est de ne pas la prendre en otage... surtout pas des étudiants et/ou enfants.


Exactement. Personnellement, je suis TOTALEMENT DÉPENDANT du transport en commun pour effectuer TOUS mes déplacements. Par conséquent, un service d'autobus et de métro fiable et ponctuel est absolument nécessaire pour me rendre et revenir de l'université. Ce service est donc essentiel pour moi.

J'ai l'habitude de prendre la défense des sociétés de transport lorsque mes proches ou mes amis se plaignent de leurs services.
Par contre, si je devais arriver en retard à un de mes cours ou à un examen à cause de stupides moyens de pression, je serai le premier à les démolir et à réclamer un dédommagement et je ne me gênerai pas.
_________________
Ukončete, prosím, výstup a nástup, dveře se zavírají.
Příští stanice, Hlavní Nádraží. Přestup na linky S a dalši vlakové spoje.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Autobus de Laval (STL) Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com