metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Reconfiguration de l'autoroute Bonaventure - On pense au TEC
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 3:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Question

Pourquoi y-a t'il autant de lignes différentes se rendant au CV
par cet axe ?

( Excusez mon innocence mais j'habite dans le nord )

Si le tcv est trop plein de bus, y'aurait pas moyen de faire le méga-terminus
sur la rive-sud et d'avoir une seule ligne de transit vers le CV ?
Me semble que si on fait passer des autobus sur la ligne de transit
( entre la rive-sud et le TCV )
avec autant de service mais avec moins de ligne, ça enlève peut-être
un peu de problématiques techniques directement dans le terminus CV ?

De plus, il serait plus facile ensuite de transformer ladite ligne en
un lien plus lourd ensuite ?

C'est la même situation que si le SLR existait en fait. Le raccordement majeur
des lignes d'autobus de la rive-sud se rabbaterait à la station du SLR.
Que pour l'instant qu'il soit un terminus majeur qui pourrait ensuite être
complémenté de la future gare du SLR.
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1919
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 6:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
M.L. a écrit:
L'aménagement de voies réservées n'a pas pour but d'inciter les gens à utiliser le transport en commun ! Je propose de graver ce nouveau texte très songé dans le marbre.


J'ai bien dit que que l'objectif premier des voies réservées n'était pas d'inciter les gens à prendre plus le TEC, sauf que je n'ai pas dit que ce n'est pas un objectif du tout. C'est juste qu'il ne passe pas en premier lieu, en ordre d'importance. L'importance dans le cas actuel, c'est l'efficacité du système et non de viser sur une augmentation des usagers dans l'axe TCV/Terminus Panama. C'est là le problème qu'il faudrait régler assez rapidement. Sauf qu'en faisant des voies réservées, on réalise d'autres objectifs auquel nous ne sommes pas préparés d'avance et inévitablement, il y aura surement une croissance du nombre d'usagers dans cet axe. Vous voyez peut-être ça comme régler un problème tout en faisant un autre. Par contre, j'anticipe cela comme un certain avantage de faire bouillir un peu plus la marmite pour servir plus rapidement le repas cuit aux gens. Sinon, les choses restent dans l'engrenage rouillé des fonctionnaires et les clients ne trouvent plus la curiosité du goût qu'ils avaient auparavant et se découragent.

L'objectif de hausser l'achalandage vient avec les autres. La mise en place d'une voie réservée au transport en commun (ou de toute autre mesure préférentielle comme les "feux de circulation intelligents" permettant à un bus de démarrer plus vite à un carrefour) permet :
- de raccourcir le temps de parcours (et donc de requérir moins de véhicules);
- de réduire l'irrégularité du temps de parcours associée à la congestion de l'axe (l'irrégularité d'un horaire exige de mettre en service plus de véhicules et exaspère les usagers qui eux aussi doivent tenir en compte dans la planification de leurs déplacements);
- de donner un service plus fiable et attrayant et de hausser l'achalandage.

Tout vient ensemble.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4503
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 6:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
L'objectif de hausser l'achalandage vient avec les autres. La mise en place d'une voie réservée au transport en commun (ou de toute autre mesure préférentielle comme les "feux de circulation intelligents" permettant à un bus de démarrer plus vite à un carrefour) permet :
- de raccourcir le temps de parcours (et donc de requérir moins de véhicules);
- de réduire l'irrégularité du temps de parcours associée à la congestion de l'axe (l'irrégularité d'un horaire exige de mettre en service plus de véhicules et exaspère les usagers qui eux aussi doivent tenir en compte dans la planification de leurs déplacements);
- de donner un service plus fiable et attrayant et de hausser l'achalandage.

Tout vient ensemble.


Comme tu dis, tout vient ensemble. Sauf que si on est capable de réaliser l'objectif principal (régularité du temps de parcours, raccourcir le temps de parcous et fiablité du service) mais que l'on aurait des problèmes à gérer l'achalandage supplémentaire que cela emmenerait, on arrête le progrès là?

Je crois qu'il faut passer à travers un peu de souffrance de TEC pour arriver à quelque chose par après. Alors puisque le TCV est plein à craquer, on aura pas d'autres choix que d'utiliser le même nombre d'autobus sans en augmenter la flotte. Les gens vont surement être encore plus tassés qu'avant dans les autobus du RTL, sauf que cela va surement susciter un "cri d'alerte" au niveau du TEC, ce qui va empêcher le conseil de dormir sur la situation et démarrer à visualiser sérieusement les projets de SLR (tramway ou métro léger) entre Montréal et la Rive-Sud.
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1919
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 6:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Martrain a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec le tortillard Dalhousie à priori pour ces raisons ci-dessous.

2- Résidents du secteur qui n'en veulent pas.
3- Résidents du secteur qui seront attaqués dans leur quartier.

Ce dernier argument me laisse perplexe. Que voulez-vous dire ? Que les usagers des autobus sont des malfaiteurs qui vont "attaquer" les résidents de la rue Dalhousie ? Vous savez, il y a déjà des tas de bus qui circulent dans le quartier (notamment rues Dalhousie, de l'Inspecteur et Notre-Dame) et ses résidents savaient bien en s'y établissant qu'ils ne s'installaient pas au milieu d'une forêt où les oiseaux font cui cui...

Martrain a écrit:
Dans le second projet de la VDM, on indique qu'une bonne partie des autobus qui rouleront vers le nord devront emprunter un corridor ( Peel ) pour libérer le corridor Dalhousie lorsque celui-ci deviendra contigenté à l'heure de pointe donne raison à la stupidité d'un tel projet.

À ma connaissance, on ne craint pas de congestion du corridor Dalhousie. Si on propose de faire passer ailleurs les bus vides, c'est pour ménager les résidents du secteur, justement. La rapidité du temps de parcours n'est pas aussi cruciale pour les bus effectuant un parcours haut-le-pied que pour ceux avec passagers à bord. Enfin, c'est un peu embêtant pour les transporteurs qui doivent prévoir un peu plus de temps pour leurs bus mais cela ne pénalise aucun usager.

Il reste que avec un corridor Dalhousie devenu unidirectionnel (les bus vers la rive-sud emprunteraient le corridor Bonaventure) et ses quelques détours de "tortillard", le projet perd un peu de son attrait et devient un peu plus "temporaire" qu'avant ! J'aimais bien l'idée d'une rue réservée aux autobus avec une station aménagée près de la rue William.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1919
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 7:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
Je crois qu'il faut passer à travers un peu de souffrance de TEC pour arriver à quelque chose par après. Alors puisque le TCV est plein à craquer, on aura pas d'autres choix que d'utiliser le même nombre d'autobus sans en augmenter la flotte. Les gens vont surement être encore plus tassés qu'avant dans les autobus du RTL, sauf que cela va surement susciter un "cri d'alerte" au niveau du TEC, ce qui va empêcher le conseil de dormir sur la situation et démarrer à visualiser sérieusement les projets de SLR (tramway ou métro léger) entre Montréal et la Rive-Sud.

C'est bien joli mais ça ne marche pas comme ça. Quand un bus est plein, il est plein. Cela n'embête pas que les usagers mais le transporteur aussi. Un bus trop plein "brette" plus longtemps aux arrêts ("avancez en arrière", "laissez les gens monter à l'avant"). De toute manière, l'usager a un seuil de tolérance limité et l'achalandage plafonnera si le service (nombre de bus, confort, etc.) n'est pas à la hauteur de leurs attentes.

Si on améliore l'offre de service en transport collectif dans l'axe Bonaventure (ce qu'il serait logique de faire si on veut voir diminuer le nombre d'autos et que le futur boulevard urbain ne soit pas congestionné), il faudra fournir les infrastructures d'accueil (voies d'accès, terminus, abris, etc.) requises au centre-ville. Les voies d'accès au centre-ville sont déjà très utilisées et on n'accueille pas des dizaines de bus et des centaines d'usagers de plus en criant "ciseaux"! L'AMT a eu bien du mal à "sortir" quelques bus du TCV il y a deux ans. Étant donné que le SLR est dans le frigo, l'agence planifie la construction d'un deuxième super terminus à côté de la gare Windsor avec le promoteur et propriétaire des terrains Cadillac-Fairview mais on est encore très loin de la coupe aux lèvres et ce projet ne verra peut-être jamais le jour. Bref, l'axe Brossard/centre-ville plafonne en termes de capacité et le restera encore pour de nombreuses années.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1919
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 7:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Martrain a écrit:
Question

Pourquoi y-a t'il autant de lignes différentes se rendant au CV par cet axe ?

( Excusez mon innocence mais j'habite dans le nord )

Si le tcv est trop plein de bus, y'aurait pas moyen de faire le méga-terminus sur la rive-sud et d'avoir une seule ligne de transit vers le CV ?
Me semble que si on fait passer des autobus sur la ligne de transit
( entre la rive-sud et le TCV ) avec autant de service mais avec moins de ligne, ça enlève peut-être un peu de problématiques techniques directement dans le terminus CV ?


Si on cite le cas du RTL qui constitue le premier usager de la voie réservée du pont Champlain et du TCV, toute l'organisation du service (regardez la carte de leur réseau) fait converger leurs lignes de pointe vers le TCV matin et après-midi. En période hors-pointe (mi-journée, soir et week-ends), on fonctionne comme vous le décrivez et une navette (circuit 45) effectue des aller-retours entre le TCV et le terminus Panama où convergent les lignes locales du RTL.

Il n'y a pas grand chance que cela change pour deux raisons:
- la qualité du service (un service porte à porte sans correspondance est bien plus attrayant qu'un avec correspondance);
- les bus qui accèdent à l'autoroute A-10 en provenance des différents quartiers sont déjà pleins ou presque. Il n'y aurait pas grand avantage à faire correspondre les usagers.

Bon, on pourrait toujours avoir un point de correspondance entre bus locaux (les standards de 40 pieds) avec des articulés ou des super articulés (à 2 accordéons), ce qui nous ferait effectivement migrer vers un genre de super corridor bus un peu analogue à une desserte par rail (de type SLR) mais c'est à l'autre bout de la ligne que cela ne marcherait pas. Allez faire un petit tour au TCV un de ces jours, c'est assez impressionnant de voir ce qu'on réussit à faire à l'intérieur d'un si petit espace. Le terminus situé sous le 1000 de la Gauchetière est en effet très très contraint entre ses trois quais, les locaux techniques et les colonnes de soutien de l'immeuble. Un seul quai peut accueillir les articulés (trois à la fois au maximum si mes souvenirs sont bons). Tous les autres quais accueillent des bus standard.

En l'état, le TCV constitue probablement le maillon le plus faible du premier SRB de la métropole mis en service en 1977.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4503
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 8:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
Bon, on pourrait toujours avoir un point de correspondance entre bus locaux (les standards de 40 pieds) avec des articulés ou des super articulés (à 2 accordéons), ce qui nous ferait effectivement migrer vers un genre de super corridor bus un peu analogue à une desserte par rail (de type SLR) mais c'est à l'autre bout de la ligne que cela ne marcherait pas. Allez faire un petit tour au TCV un de ces jours, c'est assez impressionnant de voir ce qu'on réussit à faire à l'intérieur d'un si petit espace. Le terminus situé sous le 1000 de la Gauchetière est en effet très très contraint entre ses trois quais, les locaux techniques et les colonnes de soutien de l'immeuble. Un seul quai peut accueillir les articulés (trois à la fois au maximum si mes souvenirs sont bons). Tous les autres quais accueillent des bus standard.


Je n'ai pas trop compris quelle serait la réelle contrainte de mettre davantage d'articués ou de super articulés à plus d'un seul quai. La facteur poids? Si on est au sous-sol, je ne vois pas vraiment le problème.

Deux autres choses:

Je suis en faveur de l'idée de Martrain de merger les lignes ensemble pour se rendre au terminus, sauf que je serais contre l'idée de faire un méga-terminus Panama. En fait, j'anticipe plus de se rapporcher du service personalisé actuel en mettant 3 ou 4 mini-terminus qui permettent à l'usager de transférer le plus près de sa destination. Des idées de mini-terminus seraient:

- Rome/Taschereau
- Milan/A-10
- Auguste/Taschereau
- * Sir-Wilfird-Laurier (via le Pont Victoria)

... tout en gardant les terminus Panama et Chevrier.

Les articulés (ou super articulés) pourraient faire du va-et-vient sur 5 ou 6 quais dans le TCV avec une fréquence aux 3-4 minutes, ce qui donne juste le temps de faire débarquer et embarquer les gens et laisser de l'espace libre aux autobus en ne mettant que 5-6 destinations au lieu de 20-25 qui passent aux 7 minutes comme l'on a actuellement.
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
Martrain a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec le tortillard Dalhousie à priori pour ces raisons ci-dessous.

2- Résidents du secteur qui n'en veulent pas.
3- Résidents du secteur qui seront attaqués dans leur quartier.

Ce dernier argument me laisse perplexe. Que voulez-vous dire ? Que les usagers des autobus sont des malfaiteurs qui vont "attaquer" les résidents de la rue Dalhousie ? Vous savez, il y a déjà des tas de bus qui circulent dans le quartier (notamment rues Dalhousie, de l'Inspecteur et Notre-Dame) et ses résidents savaient bien en s'y établissant qu'ils ne s'installaient pas au milieu d'une forêt où les oiseaux font cui cui...


Milles excuses, je me suis probablement mal exprimé.

Au grand jamais je mets la faute sur les usagers. Étant moi même un
énergumène de banlieusard, ce serait être bizarre d'être contre les usagers des autobus
qui arrivent du périmètre extérieure de la grande ville...

Quand je parle " attaqué " c'est par le bruit, la poussière dû aux passages.
Les promoteurs du quartier ont dévellopés des tours à condos car dans les
anciens projets ont prévoyaient faire éviter ce secteur aux autobus par
des projets de déviation ou corridor dédié mais plutôt dans l'axe du futur
boulevard. Ce n'est que depuis quelques temps que Dalhousie le tortillard
est venu assombrir le tout. Faut croire que l'on croyait à tord, que le
quartier deviendrait paisible tout en étant proche du futur service.
D'ailleur, il y a eu mainte fois des manisfestations de résidents et promoteurs
de ce coin.

Au départ, les résidents ( de l'inspecteur, St-Paul ) s'y ont intallés puisque la promesse était que
le quartier de la rue Dalhousie deviendrait plus tranquille suite à l'abaissement de l'autoroute,
de son réaménagement et des voies réservées aux TECs prévues dans le futur axe.

Nous avons un local au coté du poste de police à cet endroit.
Le stationnement est déjà difficile et les passages réguliers du traffic
actuel est très agaçant. Une chance que j'habite pas là.

Merci de partager vos opinions.
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une ligne unique dans l'AXE nord-sud.

Pensez-y, si un SLR passerait présentement sur le pont Champlain
et se rendait dans un terminus quelquonque au cv, combien de lignes
d'autobus de la rive-sud s'y renderaient ?

Une ? Deux ? Peut être qu'aucune en soit.

Il y aura rabbatage des lignes vers les stations du SLR.
Des mini terminus centraux autour des différentes gares du secteur.
C'est le cas déjà sur la rive-nord comme à Ste-Thérèse par exemple.

Bien sûr, je préfèrerais tout de suite que l'on passe au SLR.
Mais en attendant, quand qu'à mettre des sous, essayons de le faire
dans l'idée que le SLR s'y amalgamera et non, de tout recommencer tout
le projet lorsqu'on décidera que le SLR sera la solution à compléter.

Bien sûr, ce n'est que mon opinion et n'est surement pas la meilleure mais bon...
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
highball802



Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 60

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 9:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'idée de "merger" les lignes est une option intéressante, cependant, cela impliquerait de créer un nouveau terminus sur la rive-sud, puis de demander aux usagers des lointaines banlieues de transférer dans des bus articulés, donc de perdre un peu de temps et de confort.
En supposant que l'on remplisse adéquatement les articulés avec 100 personnes à bord, cela nécessiterait au moins 250 articulés. Qui achèterait ces bus ? Où serait-ils entretenus ? Qui les exploiteraient ?
On a beau regarder ce projet de tous ces angles, il n'en demeure que la solution pour un meilleur TC entre la rive-sud et MTL, il faut penser à un lien avec un mode lourd.

Pensez-y, le ligne DM transporte moins de monde que le TC entre la Rive-Sud et MTL en pointe....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4503
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Dim Aoû 22, 2010 11:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

highball802 a écrit:
En supposant que l'on remplisse adéquatement les articulés avec 100 personnes à bord, cela nécessiterait au moins 250 articulés. Qui achèterait ces bus ? Où serait-ils entretenus ? Qui les exploiteraient ?
On a beau regarder ce projet de tous ces angles, il n'en demeure que la solution pour un meilleur TC entre la rive-sud et MTL, il faut penser à un lien avec un mode lourd.


Je comprends volontiers qu'un mode de transport sur rails est une urgence pour Montréal/Brossard, sauf que l'on est vraiment en arrière dans la progression du TEC dans ce secteur.

Si AU MOINS on pouvait solidifier le Pont Victoria (voire à changer les travées) pour faire passer uniquement une ligne express d'autobus articulés, ça allégerait le Pont Champlain et on pourrait éventuellement faire passer un tramway de 100 mètres de longueur juxtaposé au Pont Victoria.

L'option que j'admire le plus jusqu'à présent et que je trouve la plus réaliste serait de prolonger la ligne jaune vers l'ouest de la rive-sud et de la transformer en pré-métro intérieur/extérieur uniquement sur rails. Je sais que cela ferait un détour de p-e 5 minutes de plus sur le trajet, mais ça allégerait beaucoup d'autobus du TCV en maximisant la ligne jaune (qui n'a que 6 voitures) à 9 voitures



Une autre option valable auquel j'avais pensé serait de créer un deuxième terminus RTL à la station de métro Lionel-Groulx et de faire passer les mêmes 5 ou 6 lignes aux mêmes destinations décrites en haut. Peut-être même faire des voies réservées sur Atwater et sur le côté "est" de l'autoroute 15/20.


_________________
Samir Metta


Dernière édition par samuelmath le Lun Aoû 23, 2010 1:30 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Fireproof83



Inscrit le: 15 Mai 2008
Messages: 1530
Localisation: Varennes

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 7:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:

Si AU MOINS on pouvait solidifier le Pont Victoria (voire à changer les travées) pour faire passer uniquement une ligne express d'autobus articulés, ça allégerait le Pont Champlain et on pourrait éventuellement faire passer un tramway de 100 mètres de longueur juxtaposé au Pont Victoria.


ADMETTONS que l'on a vraiment besoin de faire des travaux pour solidifier le Pont Victoria... Qui achète, opère et entretient les 200 bus nécessaires à une telle ligne de bus? L'AMT? Le RTL? La STM?

ADMETTONS que c'est techniquement possible, ça peut être une bonne solution à court terme, mais que fait-on lorsque ça ne suffit plus? On construit un nouveau pont et on y fait passer des tramway? Pourquoi ne pas le faire tout de suite, plutôt que d'attendre 10-20 ans que la situation soit encore pire... soit DEUX ponts complètement pacté d'autobus plutôt qu'un seul!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4503
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 9:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fireproof83 a écrit:
ADMETTONS que l'on a vraiment besoin de faire des travaux pour solidifier le Pont Victoria... Qui achète, opère et entretient les 200 bus nécessaires à une telle ligne de bus? L'AMT? Le RTL? La STM?

ADMETTONS que c'est techniquement possible, ça peut être une bonne solution à court terme, mais que fait-on lorsque ça ne suffit plus? On construit un nouveau pont et on y fait passer des tramway? Pourquoi ne pas le faire tout de suite, plutôt que d'attendre 10-20 ans que la situation soit encore pire... soit DEUX ponts complètement pacté d'autobus plutôt qu'un seul!


Comme tu dis, la solution idéale serait de construire un pont à deux voies juxtaposé au Pont Victoria qui ferait passer les autobus du RTL et qui pourrait accueillir un jour le tramway/métro léger. Sauf que même si c'est ce que tout le monde veut et que c'est la meilleure option, il faut s'entendre avec le ministre des transports fédéral (je crois que les ponts, c'est leur juridiction, non?).





Mais en attendant le désir nommé tramway, que fait-on?

Selon moi, la seule chose qui est importante est le "facteur poids" de l'axe du RTL au complet (Bonaventure/Pont Champlain). Je vais vous expliquer la situation du trajet en détail (ex: trajet PM *TCV vers TPanama*) et les points cruciaux d'usure de notre systeme:



- Congestion sur l'axe Bonaventure: Construction, accident ou traffic lourd, au moins une fois durant la semaine les autobus du RTL sont pris dans le traffic pour 1 ou 2 km jusqu'à l'entré du Pont Champlain. Comme je disais, l'installation des voies réservées serait d'une grande urgence.

- Le feu de circulation pour autobus du RTL sur la A15/20 près de Wellington: C'est là ou le facteur poids devient crucial. À chaque 3 minutes, 9-10 autobus du RTL attendent au feu rouge pour passer sur la voie réservée à contre-sens du traffic. Deux charges de poids sont dominantes sur le Pont Champlain: 1- les voitures s'ârretent à chaque trois minutes sur ce Pont pour laisser passer les autobus du RTL 2- Les autobus du RTL sont obligés de se suivre l'un en arrière de l'autre sur le Pont et ce, à chaque trois minutes d'intervalle.

- Passage lourd des autobus en groupe sur le Pont Champlain: Je suis au courant qu'il y a un arrêt à l'entrée du pont Champlain pour laisser un espace de 20-25 mètres entre chaque autobus, mais est-ce que cela est significatif? On ne peut pas se cacher que c'est un facteur d'usure important sur le Pont Champlain. Solution: refaire la jonction Pont Champlain/A-Bonaventure avec une bretelle de sortie centrale à deux voies (2 voies réservées + 2 voies routières) de manière à ce qu'il n'y ait "aucun arrêt" sur le trajet des autobus.



- Le retour des autobus PM vers le TCV: Voies réservées et feux de cirulation prioritaires aux autobus du RTL. Je ne comprends pas pourquoi il faudrait refaire tout le secteur pour 200 millions de $ alors que l'on a qu'à prioriser les autobus avec investissements mineurs (rajout de nouveaux feux de circulation adaptés, peinturer les voies réservées).
_________________
Samir Metta


Dernière édition par samuelmath le Lun Aoû 23, 2010 1:33 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
M.L.



Inscrit le: 23 Fév 2002
Messages: 1919
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 10:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
M.L. a écrit:
Bon, on pourrait toujours avoir un point de correspondance entre bus locaux (les standards de 40 pieds) avec des articulés ou des super articulés (à 2 accordéons), ce qui nous ferait effectivement migrer vers un genre de super corridor bus un peu analogue à une desserte par rail (de type SLR) mais c'est à l'autre bout de la ligne que cela ne marcherait pas. Allez faire un petit tour au TCV un de ces jours, c'est assez impressionnant de voir ce qu'on réussit à faire à l'intérieur d'un si petit espace. Le terminus situé sous le 1000 de la Gauchetière est en effet très très contraint entre ses trois quais, les locaux techniques et les colonnes de soutien de l'immeuble. Un seul quai peut accueillir les articulés (trois à la fois au maximum si mes souvenirs sont bons). Tous les autres quais accueillent des bus standard.


Je n'ai pas trop compris quelle serait la réelle contrainte de mettre davantage d'articués ou de super articulés à plus d'un seul quai. La facteur poids? Si on est au sous-sol, je ne vois pas vraiment le problème.

Manifestement, vous n’êtes jamais allé au terminus Centre-Ville. Il y a de la place pour trois bus articulés en même temps (et aucune pour les super articulés). Point final. C’est pas le poids, c’est pas la couleur des murs, c’est pas les chauffeurs. C’est l’espace.
_________________
L’univers (que d’autres appellent la Bibliothèque) se compose d’un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d’aération bordés par des balustrades très basses. (Borgès, Fictions, Gallimard, Folio, p.71)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Samuelmath...

Pour le pont Victoria, il appartient au CN. Ce pont est déjà surchargé
selon le CN. De plus, l'idée de le renover avec des changements que vous
proposés ne seront pas entendu par le CN. Les voies de circulation routière
sur ce pont sont encore trop nécessaire pour en faire un changement.
Même chose pour ajouter du transport par rail tel les tramways légers
que vous proposez, ce n'est pas possible.

Une chose qui m'a déjà plu dans un de vos posts antérieurs était la
possiblité de continuer la ligne de métro Jaune du centre-ville
( c'est à dire du futur prolongement McGill )
vers l'ouest, Lionel Groulx, Verdun, IdS et arrivé à un terminus sur la rive-sud.

Ce choix m'avait beaucoup plu.
Néanmoins, nous en sommes très loin puisque l'investissement serait trop onéreux.

Il ne faut oublier non plus la rénovation majeure du pont Champlain par
le fédérale dans quelques années. Bien sûr, on s'attend plus à la construction d'un nouveau pont
qui bien sûr, engloberait des voies réservées aux transports en commun lourds. ( SLR? ).

Je crois que l'extension ouest de la future ligne jaune serait à mon avis
un pas en avant puisque l'achalandage de cette axe est bien plus grand
que ne l'était le traffic pour le construction du métro à Laval.

... Mais là, on dépasse les limites du budjet !
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
samuelmath



Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 4503
Localisation: Montréal

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 1:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Martrain a écrit:
Pour le pont Victoria, il appartient au CN. Ce pont est déjà surchargé selon le CN. De plus, l'idée de le renover avec des changements que vous proposés ne seront pas entendu par le CN. Les voies de circulation routière sur ce pont sont encore trop nécessaire pour en faire un changement. Même chose pour ajouter du transport par rail tel les tramways légers que vous proposez, ce n'est pas possible.


D'après toi, on ne pourrait pas construire un pont à deux voies qui serait collé au Pont Victoria (sans changer la configuration de ce dernier)? Pourquoi?

Martrain a écrit:
Il ne faut oublier non plus la rénovation majeure du pont Champlain par le fédéral dans quelques années. Bien sûr, on s'attend plus à la construction d'un nouveau pont qui bien sûr, engloberait des voies réservées aux transports en commun lourds. ( SLR? ).


Ça c'est du rêve d'après moi. Il ya d'autres solutions bien moins coûteuses et embêtantes en construction que remplacer de A à Z le pont Champlain. Si on est capable de faire un pont à deux voies pour le TC (que le soit l'Estacade ou celui à coté du Pont Victoria), on aura nul besoin de rénover le Pont Champlain puisque la flotte d'autobus va passer ailleurs (ou soit être enlevée définitivement) ce qui va permettre de moins user le pont Champlain et de le conserver tel quel en faisant l'entretien normal et quotidien sur celui-ci.

Martrain a écrit:
Une chose qui m'a déjà plu dans un de vos posts antérieurs était lapossiblité de continuer la ligne de métro Jaune du centre-ville( c'est à dire du futur prolongement McGill ) vers l'ouest, Lionel Groulx, Verdun, IdS et arrivé à un terminus sur la rive-sud.

Ce choix m'avait beaucoup plu.
Néanmoins, nous en sommes très loin puisque l'investissement serait trop onéreux.


Ce serait très cher de faire cette ligne jaune en "U" au centre-ville et je ne vois pas l'utilité d'un tel investissement à part celui de désengorger la partie Berri-UQAM/McGill. Mais parlant de la ligne jaune, ce ne serait pas mieux de la transformer en métro léger intérieur/extérieur sur rails et de la prolonger sur la rive-sud vers Greenfield Park (ouest)? L'investissement serait moins dispendieux que le SLR Estacade puisque tout le prolongement serait en surface jusqu'à Sir-Wilfird-Laurier (voir le trajet de la ligne jaune "rive-sud" plus haut ou sur ce lien).

http://i479.photobucket.com/albums/rr154/oxalicman/Lignejaune2.jpg

Sauf qu'à mon avis, l'option la plus considérable et la plus abordable serait de refaire la jonction du Pont Champlain/A-Bonaventure pour qu'il n'y ait aucun arrêt obligatoire sur le trajet des voies réservées pour les autobus du RTL, ce qui éliminerait le facteur poids sur le pont et le feux de circulation embêtant à l'heure de pointe (voir la photo de la jonction plus haut ou sur le lien ci-bas).

http://i479.photobucket.com/albums/rr154/oxalicman/JonctionCHER.jpg
_________________
Samir Metta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Remy Vanherweghem



Inscrit le: 13 Avr 2009
Messages: 102

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 5:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
Ça c'est du rêve d'après moi. Il ya d'autres solutions bien moins coûteuses et embêtantes en construction que remplacer de A à Z le pont Champlain. Si on est capable de faire un pont à deux voies pour le TC (que le soit l'Estacade ou celui à coté du Pont Victoria), on aura nul besoin de rénover le Pont Champlain puisque la flotte d'autobus va passer ailleurs (ou soit être enlevée définitivement) ce qui va permettre de moins user le pont Champlain et de le conserver tel quel en faisant l'entretien normal et quotidien sur celui-ci.


On ne sera pas plus capable de reconstruire une à une les sections du pont. Autobus ou pas.

Le pont est usé, chose déjà faite. Les abrasifs ont fait leur boulot: rongés l'armature et pénétrés profondément dans le béton, déjà fragilisé par une charge bien plus grande que prévue. Bref, il est temps de procéder à une grande restauration du tablier.
Or, contrairement au pont Mercier, Victoria ou Jacques-Cartier, le tablier du pont Champlain ne peut être reconstruit morceau par morceau en laissant le pont ouvert à la circulation, et ce de par sa conception.

Bref, un entretien régulier peut empêcher le pont de tomber pour quelques années, mais il faudra fermer le pont pour une longue période à un moment ou à un autre.

Or, considérant l'importance du pont pour Montréal (et l'économie canadienne en général), une telle fermeture est impensable.

Que faire alors? La seule solution - peut-être un peu naïve - trouvée par les politiciens et autres gérants d'estrade comme nous, c'est la construction d'un nouveau pont en remplacement du pont Champlain (qui serait fermé et démolis une fois le nouveau pont terminé).

Ce pont pourrait être construit aux normes d'aujourd'hui, mieux adapté aux mouvements des navetteurs comme de la circulation des marchandises, incorporer une structure permanente de transport collectif (possiblement un train léger), etc.

Est-ce que ce plan de match est réaliste? Le pont Champlain est-il bel et bien condamné? C'est sur ce genre de questions que des ingénieurs, urbanistes et décideurs tableront au cours des prochains mois et années.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

samuelmath a écrit:
Martrain a écrit:
Pour le pont Victoria, il appartient au CN. Ce pont est déjà surchargé selon le CN. De plus, l'idée de le renover avec des changements que vous proposés ne seront pas entendu par le CN. Les voies de circulation routière sur ce pont sont encore trop nécessaire pour en faire un changement. Même chose pour ajouter du transport par rail tel les tramways légers que vous proposez, ce n'est pas possible.


D'après toi, on ne pourrait pas construire un pont à deux voies qui serait collé au Pont Victoria (sans changer la configuration de ce dernier)? Pourquoi?


La configuration du pont actuel et les accès pour franchir le canal maritime
fait en sorte que tous projets de changements n'est pas idéal.
Le CN qui en est le propriétaire ne voudra pas que l'on touche au pont.
D'ailleur, pour le CN, ça le fatigue déjà qu'il y a des voies routières faque...
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Martrain



Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 1353

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 9:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour en revenir au pont Champlain...

Effectivement, il est archi usé et rendu à la fin de sa vie utile.

Nous n'avons pas d'autres choix que de le faire reconstruire à moyen terme.

Asteur, il ne reste que faire un projet idéal avec ça

D'ailleurs, les travaux qui ont lieu sur les autres accès actuellement on pour but
de rendre le réseau mieux adapté pour faire face ( un peu ) aux problèmes
qu'aucassionnera la reconstruction du pont Champlain dans le futur.
_________________
MARTRAIN

Martin C. / Railfan Photographe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
highball802



Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 60

MessagePosté le: Lun Aoû 23, 2010 10:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

M.L. a écrit:
samuelmath a écrit:
M.L. a écrit:
Bon, on pourrait toujours avoir un point de correspondance entre bus locaux (les standards de 40 pieds) avec des articulés ou des super articulés (à 2 accordéons), ce qui nous ferait effectivement migrer vers un genre de super corridor bus un peu analogue à une desserte par rail (de type SLR) mais c'est à l'autre bout de la ligne que cela ne marcherait pas. Allez faire un petit tour au TCV un de ces jours, c'est assez impressionnant de voir ce qu'on réussit à faire à l'intérieur d'un si petit espace. Le terminus situé sous le 1000 de la Gauchetière est en effet très très contraint entre ses trois quais, les locaux techniques et les colonnes de soutien de l'immeuble. Un seul quai peut accueillir les articulés (trois à la fois au maximum si mes souvenirs sont bons). Tous les autres quais accueillent des bus standard.


Je n'ai pas trop compris quelle serait la réelle contrainte de mettre davantage d'articués ou de super articulés à plus d'un seul quai. La facteur poids? Si on est au sous-sol, je ne vois pas vraiment le problème.

Manifestement, vous n’êtes jamais allé au terminus Centre-Ville. Il y a de la place pour trois bus articulés en même temps (et aucune pour les super articulés). Point final. C’est pas le poids, c’est pas la couleur des murs, c’est pas les chauffeurs. C’est l’espace.


Petite correction. Il y a 5 quais qui peuvent accepter un articulé au terminus Bonaventure. Trois au centre (19, 20, 21) et 2 au nord (1 er 12)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 3 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com