metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Population des grands centres: Europe vs Amérique du Nord

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 11:50 am    Sujet du message: Population des grands centres: Europe vs Amérique du Nord Répondre en citant

Voici des données que j'ai compilées récemment et que je trouve intéressantes. J'ai calculé la proportion de personnes dans différents pays habitant dans des régions métropolitaines (aires urbaines) d'un million d'habitant et plus, données que j'ai pu trouver sur le site citypopulation.de

Voici les résultats, placés en ordre décroissant:

Japon 68% (île montagneuse, pas de surprise)
Australie 66%
États-Unis 59%
Canada 50%
Québec 50% (8 millions au total, 4 millions à Montréal)
Royaume-Uni 49%
Allemagne 33%
Espagne 32%
Chine 27%
Italie 25%
France 24%
Norvège 22%
Suède 21%

Donc, contrairement aux idées reçues, la population nord-américaine est DAVANTAGE concentrée autour de grands centres urbains que la population européenne, qui est répartie plus uniformément dans des villes de petite et moyenne taille. Si on compare le Québec aux pays nordiques avec des populations similaires, la population québécoise est beaucoup plus concentrée dans la métropole que les populations scandinaves.

Alors l'idée que l'urbanisme ne peut pas marcher en Amérique du Nord car la population est plus éparpillée est absolument et complètement fausse. La population nord-américaine est déjà bien davantage concentrée autour d'une poignées de grands centres que la population européenne. Ceci est probablement dû au fait que l'Europe est plus vieille, donc elle a de nombreuses villes de petite taille bien établies dans toutes ses régions, avec des économies locales fortes. Les villes nord-américaines, de l'autre côté, manquent souvent de ces racines profondes, la migration vers les villes s'effectuant alors vers un nombre plus limité d'aires urbaines.
_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 453
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 12:59 pm    Sujet du message: Re: Population des grands centres: Europe vs Amérique du Nor Répondre en citant

simval a écrit:
Alors l'idée que l'urbanisme ne peut pas marcher en Amérique du Nord car la population est plus éparpillée est absolument et complètement fausse.

Mais à aucun moment tu n'évoques la densité de ces agglomérations (notamment de leur coeur), alors que c'est là la principale différence principale entre Europe et Amérique du Nord
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 1:15 pm    Sujet du message: Re: Population des grands centres: Europe vs Amérique du Nor Répondre en citant

_Mathieu_ a écrit:
simval a écrit:
Alors l'idée que l'urbanisme ne peut pas marcher en Amérique du Nord car la population est plus éparpillée est absolument et complètement fausse.

Mais à aucun moment tu n'évoques la densité de ces agglomérations (notamment de leur coeur), alors que c'est là la principale différence principale entre Europe et Amérique du Nord


C'est vrai, mais je ne le mentionne pas car je crois que ce n'est pas important pour cette analyse. Oui, la forme des régions métropolitaines est de beaucoup plus faible densité en Amérique du Nord, toutefois, ces régions forment quand même des ensembles économiques cohérents. Leur forme peut varier, mais la réalité fondamentale reste la même: la proportion de la population qui vit autour des grands centres urbains est très élevée, la population nord-américaine est plus concentrée au niveau national que la population européenne.

Comme les aires urbaines sont plus peuplées, il devrait être possible de supporter une densité égale, voir supérieure, à celle des aires urbaines européennes.
_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
amos404



Inscrit le: 30 Juin 2011
Messages: 401
Localisation: pointe aux tremble (MTL)

MessagePosté le: Ven Juin 19, 2015 3:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je me souvient lors d'un voyage dans les Pyrénées dans ma jeunesse d'être fasciner par la proximité des villages. Il ne vient pas naturellement l'idée a un québécois de marcher 5-10 min pour se rendre au prochains village!
_________________
La surgouvernance est à la métropole ce que les trous noirs sont à l'univers: un corps extrêmement dense qui avale tout ce qui a le potentiel de rayonner. (François Cardinal)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vhds



Inscrit le: 17 Juin 2005
Messages: 1337
Localisation: Hochelaga

MessagePosté le: Jeu Juil 09, 2015 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le problème de ces grands centres, ici, c'est qu'ils sont souvent considérés comme tels, justement
Au lieu que chacun de ses morceaux se développe avec sa propre identité, on fait un gros amalgame très étalé et sans la moindre cohérence car dans les esprits, habiter à une extrémité et travailler à l'autre, c'est toujours être au même endroit
_________________
Impactsoccer, le site d'information de référence sur l'Impact Montréal : http://www.impactsoccer.com
Coup Franc, l'espace officiel de la MLS en français : http://www.mlssoccer.com/blog/coup-franc
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1739
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Juil 10, 2015 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
on fait un gros amalgame très étalé et sans la moindre cohérence car dans les esprits, habiter à une extrémité et travailler à l'autre, c'est toujours être au même endroit


C'est un peu pareil dans les grandes agglos européennes.
Elles se sont étalées 4 fois plus dans les 50/60 dernières années que dans les 15 siècles antérieurs.
En France il y a un peu de résistance parce que les Communes restent en place avec chacune son conseil municipal et son Maire,
mais au sein des Communautés urbaines et des Métropoles, la conscience communale et locale n'est plus ce qu'elle était.
Par contre on a moins quadrillé tout l'espace avec vos interminables boulevards rectilignes à 4 ou 6 voies,
et la structure des voies marquent +ou- le cœur des anciens villages.

Ex un vrai cœur de village qui parait subsister, pas loin de Paris. Regardez de près en version "satellite", "ça fait village"
puis dézoomez. Autour on constate que c'est vraiment pas la campagne.
https://www.google.fr/maps/@48.73075,2.3270767,516m/data=!3m1!1e3
_________________
www.darly.org & www.lyonmetro.org

"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution au problème des déplacements en ville, vous êtes une partie du problème."


Dernière édition par nanar le Dim Juil 12, 2015 5:19 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
_Mathieu_



Inscrit le: 04 Mai 2013
Messages: 453
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Sam Juil 11, 2015 5:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Autour, c'est surtout Orly
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kodun



Inscrit le: 06 Jan 2002
Messages: 1841
Localisation: Fabre - Iberville

MessagePosté le: Lun Juil 20, 2015 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est surtout une question de densité. En Amérique du Nord, on a des mégapoles tentaculaire de faible densité avec des campagnes de densité encore plus faible. En Europe, bien qu'il y ait eu un phénomène similaire de développement périurbain, les villes sont beaucoup plus denses. Les campagnes sont également plus peuplées. Le tout fait en sorte que les TECs s'en sortent beaucoup mieux en Europe qu'en Amérique du Nord.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1739
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Mer Juil 22, 2015 5:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

Pourtant l'aglomération de Montreal (L'ile + Laval + Longueuil) a des densités du même ordre que
- Amsterdam + La Haye + Rotterdam + Zoetermeer en Hollande
- Bochum + Dortmund + Duisbourg + Essen + Mulheim dans la Ruhrgebiet allemande
- Budapest
Ces agglomérations comptent aussi des maisons individuelles par milliers.

La différence n'est pas tellement la densité mais plutôt 60/70 ans de développement périurbain axé essentiellement sur les voitures, routes et autoroutes de votre côté du grand lac,
et nettement plus sur les TEC et les modes actifs de ce côté
_________________
www.darly.org & www.lyonmetro.org

"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution au problème des déplacements en ville, vous êtes une partie du problème."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
simval



Inscrit le: 26 Mai 2013
Messages: 470

MessagePosté le: Jeu Juil 23, 2015 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

nanar a écrit:
Salut

Pourtant l'aglomération de Montreal (L'ile + Laval + Longueuil) a des densités du même ordre que
- Amsterdam + La Haye + Rotterdam + Zoetermeer en Hollande
- Bochum + Dortmund + Duisbourg + Essen + Mulheim dans la Ruhrgebiet allemande
- Budapest
Ces agglomérations comptent aussi des maisons individuelles par milliers.

La différence n'est pas tellement la densité mais plutôt 60/70 ans de développement périurbain axé essentiellement sur les voitures, routes et autoroutes de votre côté du grand lac,
et nettement plus sur les TEC et les modes actifs de ce côté


Une minute! La densité des maisons unifamiliales est très variable selon la typologie. Si la majorité des Hollandais vit dans des maisons unifamiliales, il s'agit en fait plus de maisons jumelées, qu'on appellerait des maisons de ville ou en rangée ici (près de 70% de la population vit dans ce type d'habitation).

Regardez, ces images sont de banlieues typiques de Hollande:




On parle ici de maisons faisant en moyenne entre 5 et 6 mètres de large, sur des terrains de 30 mètres de profond, et donc une densité de 40 à 50 unités par hectare.

Dans la région de Montréal, les maisons unifamiliales sont plutôt de type bungalow comme ceux-ci:




Ici, on parle plutôt de terrains de 15 à 25 mètres de largeur et de 30 à 40 mètres de profondeur, pour une densité d'environ 10 à 15 logements par hectare. C'est significativement moins dense, trois à quatre fois moins dense en fait.

Quant à l'Allemagne, la majorité de la population habite dans des appartements, pas des maisons.

Oui, le design compte pour beaucoup, de même que les infrastructures de transport. En Amérique du Nord, le problème le plus grand est probablement le commercial et les autres usages, qui sont isolés et entourés de stationnements gigantesques plutôt qu'intégrés dans la trame urbaine comme ça se fait plus souvent en Europe. La densité commerciale et d'emplois est aussi sinon plus importante que la densité résidentielle.

Par exemple, voici des commerces locaux en Hongrie, en banlieue de Budapest:



Les commerces n'ont pas de terrains de stationnement et sont parfaitement intégrés dans la trame de rues. Maintenant, regardons des commerces locaux à Boucherville, en banlieue de Montréal:



Les commerces sont isolés par des stationnements et ne sont pas bien intégrés dans les quartiers résidentiels. Et là, je ne parle pas des gros centres commerciaux aux échangeurs autoroutiers!
_________________
http://kchozeurbaine.blogspot.ca/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nanar



Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 1739
Localisation: Lyon (France) - âge : 66 ans

MessagePosté le: Ven Juil 24, 2015 4:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes bien d'accord, Simval.
Développement très "car oriented" à l'Ouest de l'Atlantique, moins à l'Est.
Vu que c'est engagé ainsi depuis 40 à 70 ans, ça finit par s'inscrire dans le paysage.
En Europe beaucoup d'agglomérations de petite taille sont sans TEC, et la part modale de la voiture y égale aussi pas loin de 100 % des déplacements autres qu'à pied.
Mais faire les choses de la vie ordinaire à pied y reste davantage possible qu'en Amérique du nord.
Au cas particulier de la Hollande le vélo "allonge le pas" des piétons et devient un exceptionnel complément des TC.
Au tout début des années 70, les Hollandais suivaient la même voie que les autres pays développés (de + en + de voiture).
Puis ils ont réagi. http://www.bbc.com/news/magazine-23587916
_________________
www.darly.org & www.lyonmetro.org

"Si vous ne considérez pas le vélo urbain comme une partie de la solution au problème des déplacements en ville, vous êtes une partie du problème."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Urbanisme et politique Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com