metrodemontreal.com Index du Forum metrodemontreal.com
Un lieu de discussion du transport en commun de Montréal et d'ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chauss?e bomb?e et arrose-pi?tons

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Votre forum
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2003 1:56 pm    Sujet du message: Chaussée bombée et arrose-piétons Répondre en citant

Québec, samedi 15 février, c'est l'hiver, c'est très l'hiver avec Monsieur Celsius qui se tient sur le moins vingtième barreau de son échelle malgré le soleil.

Frette vous me direz ! Soit ! Mais il y a un avantage à ces températures que certains qualifient à tort d'exécrables : les automobilistes ont beau chercher, ils ne trouvent plus de trous d'eau avec lesquels éclabousser les piétons. Les munitions de ces effrontés en caisses à roulettes sont gelées.

En attendant le dégel - on ne perd rien pour attendre...

La construction des chaussées bombées ne date pas d'hier. L'idée de cette façon de faire, c'était de faciliter l'égouttement des eaux pluviales vers les fossés qui bordaient les routes rurales. Or, en ville, il n'y a pas de fossés le long des routes, mais des trottoirs.

En visitant de vieilles villes françaises, il m'est arrivé de remarquer que dans certains cas, dans des quartiers historiques bien conservés, la chaussée urbaine n'était pas bombée, mais concave (avec rigole et capteurs d'eaux pluviales au centre de la rue).

Logiquement, c'est au centre que les chaussées urbaines devraient être égouttées. Ça n'aurait que des avantages (et je cherche les inconvénients que seul un automobiliste pourrait découvrir - advenant que les bouches soient obstruées, les flaques d'eau s'accumuleraient au centre plutôt que sur les bords et les bagnoles s'éclabousseraient entre elles plutôt que d'éclabousser les piétons - ce qui doit être moins jouissif quand on est automobiliste).

Autre avantage en faveur d'un égouttement au centre : il suffit d'une rigole (qui en même temps délimiterait le centre de la chaussée) et d'un grillage pour recueillir efficacement les eaux pluviales, laquelle rigole ne dérangerait en rien la circulation automobile (puisqu'elle serait orientée dans le sens de la rue) et qui libérerait la chaussée côté trottoir. Pour les piétons, ça signifie moins de flaques d'eau et d'éclaboussures. Ça signifie également la fin de ces immenses flaques qui se forment systématiquement aux intersections à la fonte de la neige. Pour les vélos et les bus, confinés à l'extrême droite de la chaussée, ça signifie la disparition des bouches d'égoût, des flaques d'eau et des déchets poussés par l'eau ou simplement par la forme de la chaussée (les déchets auraient tendance à glisser vers le centre plutôt que vers le trottoir). Pour les passagers des bus, ça éliminerait une cause d'inconfort, depuis les bouches d'égoût sur lesquelles roulent ces bus jusqu'à l'alternance du redressement-raffaissement de la chaussée à chaque intersection.

Y a-t-il un ingénieur en chaussée dans la salle ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marcelfallu



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 1534

MessagePosté le: Sam Fév 15, 2003 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a sans doute quelqu'un, quelque part (un expert, je veux dire), qui a étudié la question à fond (?!) Ne me dites pas qu'on fait les chaussées comme ça tout simplement parce qu'on les a toujours faites comme ça ! En tout cas, c'est tout à fait vrai qu'on n'a aucunement pensé aux piétons en privilégiant ce schéma d'aménagement.

C'est un peu comme les trottoirs surbaissés aux entrées de cour... Très peu commode par temps pluvieux ou lors de la fonte des neiges ! Heureusement, il y a de l'espoir de ce côté là, puisqu'on on commence à revenir à l'ancien système des petites buttes de bitume aux entrées de cour (qui, à Hull, ont TOUTES été remplacées par des trottoirs surbaissés au cours des années 1980. Non mais quel gaspillage !).

Bravo pour cette suggestion. Il n'y a pas de quoi «rigoler» avec le système actuel (oui, ce jeu de mot était de qualité très médiocre).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Dim Fév 16, 2003 3:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

marcelfallu a écrit:
Il y a sans doute quelqu'un, quelque part (un expert, je veux dire), qui a étudié la question à fond (?!) Ne me dites pas qu'on fait les chaussées comme ça tout simplement parce qu'on les a toujours faites comme ça !


Sans doute qu'on y a pensé, mais si le confort automobile a été partout la raison pour laquelle on a retenu cette façon de faire, sa remise en question reste toujours pertinente.

Citation:

C'est un peu comme les trottoirs surbaissés aux entrées de cour... Très peu commode par temps pluvieux ou lors de la fonte des neiges !


Les vertus du froid : j'avais oublié d'en parler et je vois que nous sommes tous les deux piétons à nos heures...

Ces trottoirs qui s'inclinent vers la rue, ou, en d'autres mots, ces piétons qui s'inclinent devant l'automobiliste, ça fait partie des conneries urbaines des temps modernes.

Il faudrait inventer des comités de piétons qui intenteraient un recours collectif contre les villes qui construisent encore les trottoirs de cette façon. Ça rend les trottoirs non sécuritaires six mois par année.

Les entrées de voiture sont, dans bien des cas, plus élevées que le trottoir. Alors, quand le soleil commence à chauffer un peu plus, la neige fond et l'eau descend vers le trottoir. Le soir, quand le soleil se cache, ça regèle de plus belle et voilà le piège à piétons le plus efficace qui soit.

Quand les drains sont bouchés, ça devient un étang. Sur mon chemin entre mon appartement et l'épicerie, il y a un bout de rue où j'ai compté, sur moins de 100 mètres, trois de ces entrées ayant formé une flaque d'eau de plus de 15 centimètres de profondeur lors du dernier dégel. C'est inacceptable.

Citation:

Heureusement, il y a de l'espoir de ce côté là, puisqu'on on commence à revenir à l'ancien système des petites buttes de bitume aux entrées de cour.


Cette façon de faire n'est pas encore rendue à Québec (ça prendra bien 20 ans - le retard habituel du village sur le reste des villes du Québec). Le trottoir en face de chez-moi a été refait à l'été 2001 et il s'incline à chaque entrée. L'été dernier, un bout de trottoir a été refait sur l'avenue Cartier et même constat.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lunik



Inscrit le: 07 Avr 2002
Messages: 6859
Localisation: Braine-le-Comte, 7090, Belgique

MessagePosté le: Dim Fév 16, 2003 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ils les ont peut-etre enlevé pour mieux gratter les rues... chais pas !
_________________
STIB - Bougeons mieux !
MIVB - Goed op weg !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger MSN Messenger
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, le trottoir surélevé est dans certaines villes avantageusement remplacé par un espace sur la chaussée, délimité par des potelets.

L'impression de sécurité est plus grande avec ces potelets et ça règle le problème des pentes qu'il faut aménager sur les trottoirs surélevés pour accomoder les caisses et les fauteuils roulants.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marcelfallu



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 1534

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 10:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est la stratégie que commence à employer la nouvelle ville de Gatineau (fraction de la rue dédiée auc piétons, délimitée par des potelets), qui doit réparer vingt ans d'urbanisme déficient. La répartition des trottoirs dans ma ville est merdique. Sur ma rue, petite rue résidentielle TRÈS tranquille, on compte, au plus grand bonheur des résidents, des trottoirs des deux côtés de la rue. Le quartier a été érigé au début des années 1960. Idem pour tous les quartiers de Hull construits avant 1970. Toutefois, dans les quartiers construits depuis lors, il n'y a des trottoirs que sur les rues principales. Ainsi, à 5 pâtés de maisons de chez moi, on retrouve une rue sans trottoirs qui compte... 35 blocs de 8 logements chacun. La logique manque un peu... On a tout récemment aménagé un maigrelet bout de trottoir pour accomoder les usagers attendant l'autobus à un des arrêts les plus achalandés du réseau de la STO. Auparavant, il fallait attendre dans la rue, la bande de ciment donnant sur un muret de ciment... Il n'y a PAS de trottoirs sur le boulevard Maloney à Gatineau, une des principales artères de la ville. En fait, il n'y en a pas sur la plupart des artères principales hors des limites de l'ancienne ville de Hull, pour la plupart des ex-chemins ruraux qui ont vu la ville les rejoindre depuis les années 1970. Ainsi, seuls les vieux quartiers permettent aux gens de marcher en toute sécurité...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Alfonse
BANNI


Inscrit le: 17 Fév 2003
Messages: 68

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parles-tu de l'arrêt de la 37 en haut de la petite côte?

En passant, le "boulevard" Maloney est une autoroute urbaine non identifiée comme tel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Envelobus



Inscrit le: 20 Oct 2002
Messages: 3737

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un article sur l'aménagement des trottoirs en Belgique :

http://www.anlh.be/accessvoirie/acc13.htm

Il y a des choses intéressantes.

J'y ai appris une nouvelle définition du mot « bateau » (confirmée par le petit Robert), à savoir ces dépressions dans le trottoir devant les entrées. Je la retiens...

C'est d'autant plus amusant qu'à Québec, les bateaux des trottoirs prennent l'eau


Parmi autres choses, les normes belges d'aménagement des trottoirs précisent qu'un bateau ne devrait pas occuper toute la largeur d'un trottoir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marcelfallu



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 1534

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alfonse a écrit:
Parles-tu de l'arrêt de la 37 en haut de la petite côte?

En passant, le "boulevard" Maloney est une autoroute urbaine non identifiée comme tel.


Ouais, c'est ça... Rue Albanel (arrêt 5909). C'est un des arrêts que j'utilise.

Maloney est comme le boul. Taschereau ou le boul. Laurier. Les voies sont larges, les voitures roulent vite, c'est une des principales artères de «Voiture Land» (l'ancienne ville de Gatineau). Mais contrairement à ces deux artères, il n'y a pas, sur Maloney, de trottoirs (sauf dans l'ancienne ancienne ville de Gatineau)*. Pas de voiture à Gatineau (ancienne ville) ? Il y a des autobus, bien sûr... Service aux 60 minutes du lundi au vendredi de 8h à 16h. Ben ouais, c'est tout ! Et l'autobus, vous l'attendez sur le gros banc de neige en bordure du boulevard urbain rapide ! Des trottoirs ? Pour quoi faire ? Ça leur apprenda, aux écolos, de ne pas avoir de char ! (J'ai l'impression d'être en train de lire un message de transporturbain, mais ça me frustre au plus haut point).

*: «Ancienne ancienne ville de Gatineau» -- fusionnée avec les villes et villages voisins en 1975 pour former la grande ville de Gatineau, à son tout fusionnée avec ses voisines en 2002 pour former le «plus grand» Gatineau... Ouf !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
marcelfallu



Inscrit le: 23 Oct 2002
Messages: 1534

MessagePosté le: Lun Fév 17, 2003 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nous aurions beaucoup à apprendre des Européens en termes d'aménagement...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    metrodemontreal.com Index du Forum -> Votre forum Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com